Respirage avec les poumons

Pour ceux qui ne connaissent pas trop la région, ce qu’il y a de bien avec la bonne ville de Lyon (qui mériterait bien mille blogs à elle toute seule), c’est entre autres sa situation géographique. Là par exemple aujourd’hui, on a décidé d’aller chercher un peu de soleil. Dans ce cas de figure quand

RevardPour ceux qui ne connaissent pas trop la région, ce qu’il y a de bien avec la bonne ville de Lyon (qui mériterait bien mille blogs à elle toute seule), c’est entre autres sa situation géographique.
Là par exemple aujourd’hui, on a décidé d’aller chercher un peu de soleil. Dans ce cas de figure quand tu crèches à Lyon, tu n’as que l’embarras du choix (je mets de côté l’aspect financier car toutes les solutions ne coûtent pas forcément le même prix) : soit tu sautes dans le premier TGV pour Marseille et 1H30 plus tard tu sirotes ta Mauresque sur le Vieux Port. Soit tu prends ta voiture et dans à peu près le même laps de temps tu te retrouves à sillonner les petites départementales du Lubéron sur un petit air d’été en novembre. Soit pareil mais au lieu de tailler plein sud tu bifurques en direction des Alpes, ce qui te met en gros à une heure du Lac d’Annecy. C’est donc cette option que nous avons choisi aujourd’hui : marche et petit bol d’air pur en haut du Revard.
Grandiose, tout y était : douceur, grand bleu à 1500 mètres, mer de nuages en-dessous, Mont-Blanc qu’on aurait presque pu toucher en tendant un peu le bras, parapentes sur nos têtes…
Ce qui au soit dit en passant change des hélicos d’hier soir pendant notre match de foot à Vénissieux 😉


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Ben étonnament le coin où on était à Vénissieux était très calme, on a même fait une petite troisième mi-temps sur place sans aucun souci (à part les hélicos donc).

Répondre