Robotique : le charmeur du CES de Las Vegas se nomme Buddy

Une autre pépite française a brillé lors du CES de Las Vegas, il s’agit de la start-up Blue Frog Robotics, spécialisée dans la robotique et qui a une nouvelle fois pu présenter son robot Buddy. Un robot qui a su utiliser ses charmes lors de cette édition du CES 2017, pour s’octroyer le titre de « robot le plus mignon du CES ».

Le robot Buddy est la star du CES 2017

Il faut dire que ce robot a réellement des atouts de charmeur, avec un large sourire et des yeux style « manga », qui font craquer tous les regards qui se posent sur ce robot d’à peine 60 centimètres de haut. Un succès qui s’est d’ailleurs traduit par de nombreuses précommandes ces derniers mois et surtout chez de grandes entreprises comme Microsoft, Somfy, Orange ou encore la SNCF, qui fera monter le robot Buddy à bord de ses TGV pour divertir et surveiller les enfants dans les wagons restaurant de ses trains.

Le robot Buddy de Blue Frog Robotics séduit le CES 2017

Tout a débuté par le rêve d’un homme, Rodolphe Hasselvander, le fondateur de Blue Frog Robotics, qui a expliqué : « Un jour, j’ai eu envie de créer un appareil qui puisse s’intégrer dans la vie de n’importe quelle famille, qui crée du lien social avec toutes les générations ». Quelques années plus tard, on se retrouve avec un produit français particulièrement innovant, qui fait briller les couleurs de la French Tech au CES de Las Vegas.

Le robot Buddy n’est pas seulement joli, il est aussi très intelligent et sera capable de rendre de très nombreux services grâce à une communauté de plus en plus nombreuse de développeurs autour du projet, œuvrant sans relâche pour lui trouver de nouvelles fonctionnalités. Ce robot est capable d’interagir avec tous les membres d’une famille et s’il pourra amuser des enfants et les surveiller, il pourra aussi rappeler à grand-mère de prendre son traitement médical trois fois par jour, aider maman à tester une nouvelle recette ou papa à commander des produits. Le robot est capable de détecter une chute et d’avertir tous les membres de la famille via une alerte sur les smartphones, un bon point lorsque l’on a des enfants en bas âge ou une personne âgées à domicile.

Robot Buddy de Blue Frog Robotics

Un argument de taille : son prix !

Buddy fournit une multitude d’informations et de notifications sur l’écran qui lui sert de visage et ce n’est qu’un début. Jusqu’à présent la communauté de développeurs autour de Blue Frog Robotics comptait une vingtaine de développeurs, mais en accumulant les succès de salon high-tech en salon high-tech, l’entreprise peut désormais s’enorgueillir de disposer de près de 200 développeurs en phase bêta. De plus, Buddy est compatible avec les outils de développement les plus populaires : Android, Arduino ou Unity 3D.

Pour la partie plus technique, le robot Buddy mesure 560x350x350 et pèse 5 kilos. Il peut se déplacer seul dans son environnement grâce à 5 détecteurs d’obstacles, 5 détecteurs de sol, 5 capteurs télémétriques, 1 capteur de distance dans la tête et quatre moteurs pour actionner ses roues. Son autonomie est de 8 à 10 heures, mais il n’est pas nécessaire de le charger puisqu’il s’en occupe tout seul comme un grand. Il dispose d’un port HDMI, 1 port USB, 1 port audio, 1 micro, 1 caméra et dispose du Wi-Fi et du Bluetooth.

Le robot Buddy arrivera sur le marché à partir du printemps et on lui souhaite déjà un grand succès, d’autant que son argument le plus fort est d’être nettement plus abordable que ses principaux concurrents Pepper ou Nao par exemple. Ces derniers valent en effet entre 8.000 et 15.000 dollars, alors que Buddy commence à partir de 600 dollars…

C’est français, c’est French Tech, alors on ne résiste pas à l’idée de vous montrer le robot Buddy en action avec cette vidéo.


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Bonjour, la robotique ce n’est pas que des objets amusants (ou utiles). C’est aussi un problème pour la société. Mais pas que sur les chaînes de montage (comme on le croit).
    En effet, avec la RPA et RDA la robotisation arrive dans le travail informatique. De nombreux emplois qui consistent à gérer des saisies sur des IHM informatiques sont menacés dans un proche avenir.

    Mais d’un autre côté, la robotisation est un espoir pour les investisseurs. Et comme Monsieur Toulemonde peut aujourd’hui être investisseur, cela peut intéresser des gens.

    […]

Répondre