Le pilote de chasse et le dessinateur

Quand j’étais môme, avant d’essayer d’être Jimmy Page, je rêvais d’être Chevalier du ciel. Enfin pilote de chasse quoi.Ouais, comme tous les petits garçons. En tout cas à mon époque.C’était ça ou pompier.L’idée de me voir aux commandes d’un Mirage III F (ou E je sais plus) créait chez moi une sorte de frisson qui

Quand j’étais môme, avant d’essayer d’être Jimmy Page, je rêvais d’être Chevalier du ciel. Enfin pilote de chasse quoi.
Ouais, comme tous les petits garçons. En tout cas à mon époque.
C’était ça ou pompier.
L’idée de me voir aux commandes d’un Mirage III F (ou E je sais plus) créait chez moi une sorte de frisson qui contenait certainement quelque-chose de l’ordre du sexuel.
Sans le savoir bien sûr. J’avais pas 10 ans hein, calmez-vous les filles.
Puis mes aptitudes en mathématiques m’ont vite ramené à la réalité : je ne serais jamais Tanguy.
Même pas Laverdure ? Même pas Laverdure.

Gotlib power

Vint alors ma période BD. Une passion d’enfance.
J’en dévorais autant que des Chocos BN, matin midi et soir. De Gaston à Yoko Tsuno, de Rahan (fils de Crao) à Achille Talon, tout mon bonheur était contenu dans ces albums magiques dont chaque page recelait mille secrets que j’explorais un par un, lentement, m’enivrant aussi de l’odeur du papier, unique…
Important, l’odeur du papier, vous avez remarqué ?
Jusqu’à tomber sur cet OVNI découvert juste à l’aube de l’adolescence et qui fut LA révélation : le grand, l’énorme Gotlib et sa fameuse Rubrique à Brac.
Après la Rubrique à Brac ma vie ne fut plus la même : je décidai que je serais dessinateur de BD.
Le talent n’attendant pas (enfin c’est ce que croyais), je commençai donc ma carrière avec un BIC et… mes cahiers d’écolier.
Ceux de maths surtout, comme quoi tout se retrouve finalement.
De mes 10 ans jusqu’à l’adolescence, rares furent les cahiers qui échappèrent au carnage : de la couverture à la dernière page, tout était prétexte à dessiner, annoter, gribouiller des Lucky Luke (je le dessinais vachement bien), puis enfin et surtout, des coccinelles de la Rubrique à Brac.
Et des visages. Des visages tantôt rigolos, tantôt sinistres, tantôt muets, souvent moches, parfois beaux.
Des visages sans nom qui ne représentaient personne, mais qui ressemblaient surtout beaucoup à ceux créés par mon idole Gotlib.
Marcel de son prénom.
Dans ces visages, un "personnage" revenait fréquemment. Comme une sorte de filigrane dans cette cour des miracles, sorte de héros récurrent.
Impossible de lui donner un nom, un point de référence.
Jusqu’à ce week-end, quand, alors que je faisais justement du rangement dans mes archives d’écolier, mon fils s’approcha pour regarder par-dessus mon épaule : "…mais ce dessin, là, c’est toi P’pa".
Le choc.
Ce visage, dessiné à la va-vite alors que je m’ennuyais une fois de plus dans un cours de maths il y a presque 30 ans, ce serait moi… maintenant !
A le regarder encore et encore, je me dis qu’il y a effectivement une ressemblance, la sévérité du regard mise à part.
Troublant, non ? Aurais-je eu un don caché de prémonition ?
Moralité : si vous voulez voir à quoi vous ressemblerez dans 30 ans, oubliez tous les logiciels de morphing, même les plus sophistiqués. : demandez-moi de vous faire un dessin.
Ca, même un pilote de chasse n’aurait pas su faire.
Trop fort en maths, le pilote de chasse.
Chauffe, Marcel.

free music


Nos dernières vidéos

46 commentaires

  1. Belle histoire 😉

    Sinon pour la prémonition, ca serait peut-etre que ton visage a gardé les mêmes traits et que tu te dessinais toi même inconsciemment ?

  2. Midam était dans l’ingénierie de l’armée, à dessiner des plans d’avions, des bateaux, des sous-marins pour l’armée… ! Et il dessine Kid Paddle ! 🙂
    Et tu n’as pas lu les Dingodossiers de Gotlib & Goscinny ?! Et aujourd’hui tu ne lis plus rien en Bande Dessinée ?!

    J’ai rencontré GOTLIB, c’est sur que après lui, tout peut m’arriver ! M’en fiche ! j’ai vu le Maître, l’Empereur ! (bon après et même avant, j’ai rencontré encore pleins d’auteurs fabuleux de la Bande Dessinée : Spiegelman, Dupuy & Berberian, Trondheim, Denis, Loustal, Margerin, Blutch, feu Moerell,Maëster, Cartier, Coyote …)

    Si je veux me faire dessiner par quelqu’un, je demanderai à un quelqu’un de talent de la Bande Dessinée : MAËSTER ! c’est la grande classe ! (déjà fait deux fois remarque) et puis un jour whynot par la grande Florence Cestac. Gotlib ne dessine plus.

  3. Très bien écrit. Une fois de plus.

    Sinon, Éric, j’espère que tu n’a pas oublié ta passion pour les BD : autant la musique d’aujourd’hui n’est pas à son apogée, autant la BD d’aujourd’hui produit de belles merveilles. j’en citerais quelques-unes (les plus connues) XIII, Thorgal, la série de Troy, etc… Et encore, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Les bouquinistes BD passionnés sont comme des pirates cachant leurs trésors, mais, si on les apprivoise, on peut être amené à entrevoir les mines d’or qui se cachent dans les recoins de leur échoppe…

  4. Oh moi je trouve que tu ressembles ‘achement à Cosmik Roger (en moins bourré peut-être 😉
    Merci pour cette petite page de nostalgie ! On est tombé dedans quand on était tout petit, ça ne s’efface jamais ça 🙂

  5. @AbriCoCotier.fr je suis partagé. D’un côté je me suis peu à peu détaché de la BD, je trouve les scénarii pauvres, d’un autre, mon beauf a une des plus grosses et réputées librairies BD de France : Expérience à Lyon, donc forcément je baigne un peu dedans quand même, mais de loin.

  6. BA au moins t’as eu le temps d’y croire un peu à l’avion de chasse..me suis fait calmer direct par l’phtalmo moi : " NAN TU SERAS PAS PILOTE A CAUSE DE TES YEUX EN CARTON QUI DECONNENT AVEC LES COULEURS!"
    oui madame…….

  7. Moi je dessinais des zizi quand j’étais petit et aujourd’hui je suis un garçon… Pour les BD, en ce moment, le grand dessinateur pour moi c’est Larcenet

  8. Mmmmmmm…. Voilà pourquoi j’aime lire Presse-Citron… Ok, y’a la technique, le web, les trucs qui vont à 200 à l’heure, les articles studieux que je survole souvent.

    Et puis il y a ces petits billets que je savoure longuement, pas 2.0 pour deux sous, et c’est tant mieux. Merci Eric.

    PS : Pour revenir à la BD, ce week-end, salon "Bulles en Hauts de Garonne" à 2 mn de Bordeaux : http://www.bd-bulles-garonne.fr/
    On en parle surement lundi sur mon blog.

  9. Etonnant, cette "auto-ressemblance prémonitoire" !

    Merci Eric pour ce billet sympa, de la part d’un fan de Buck Danny, Blake & Mortimer etc.

    Tu connais Annequin et Jullian, 2 auteurs de BD lyonnais ?

    Ils viennent de publier le 4ème tome des aventures de Auguste-Louis Chandel, ça se passe à Lyon et dans les environs, voir leur blog :
    augustelouischandel.free….

    Disclaimer : ce sont deux ex-collègues, graphistes chez Jet Multimédia, mais cette pub est totalement désintéressée et je les soutiens depuis qu’ils préparaient leur 1er album, au siècle dernier…

  10. On reconnaît bien le trait Gotlib quand même dans cette "tronche"

    (imagine l’angoisse si petit tu avais fait des crobars ressemblant à O.M. – non pas le club de foot, le tortionnaire de bloggers)

    Je regrette amèrement mon époque CDROM à Bruxelles, surtout pour trois choses qui n’ont rien à voir avec le boulot : le chocolat de chez Nioule (ramenait 1kg par semaine), le bière belge (conso sur place 🙂 ) et les BD que je ramenais d’une petite boutique (avec une bonne réduction et des tirages en cadeau tous les x mille francs belges, même que je dois avoir une dizaine de tirage en compte) que j’avais fini par trouver et qui était ouverte quand je sortais du bureau, ce qui était plutôt rare vu l’heure à laquelle ça ferme là haut… J’en ramenait entre 4 et 7 chaque semaine, surtout de l’école belge.

    Faudrait que je m’y remette à la Belgique moi, ça me manque…

    Car je ne suis plus du tout l’actualité et j’ai pas encore fini toutes les séries que j’ai entamée.

  11. C’est fou ça, c’est vrai que le dessin de ressemble vraiment beaucoup.
    Mais on est pas loin du 1er avril,
    n’est-ce pas un poisson prématuré ?

  12. Excellent. Tu as oublié d’ajouté que tu as un talent d’écriture aussi. Belle histoire. Quand j’ai vu le dessin en tout premier, j’ai pensé "Il s’est dessiné lui même ?"
    Ps : quand je parle de talent d’écriture, ça n’as rien à voir avec le bout d’écriture qu’on aperçoit sur l’image 😉

  13. C’est parce que tu n’as pas lu de bonne BD depuis longtemps. Pourtant des scenars riches, il en existe ! Mais c’est vrai qu’il faut pouvoir faire le tri parmi la multitude ! 🙂

  14. Perso, ça m’a tout de suite frappé. Il y a, effectivement, une ressemblance assez troublante…

    Et pour Gotlib, je te rejoins complètement. Mon papa, un fana de BD, me l’a fait découvrir quand j’étais jeune. Les Dingodossiers et autres Rubrique-à-brac ont bercé mon adolescence 🙂

  15. Je te le confirme : c’était bien le Mirage III E. Le F, c’est pour le Mirage F1. 🙂
    Cela dit, pour être pilote de chasse, pas besoin de faire math spé. Un simple bac C, D ou E suffit. (ceux de notre génération comprendront… sinon, c’était l’équivalent du bac S d’aujourd’hui)

  16. Moi ma dernière claque en BD, cela reste blacksad, pourtant cela commence à dater et je continue à en acheter régulièrement.
    Je me rappelle d’un festival à lys les lannoy dans le nord ou pour la première fois, la veille de la sortie Guardino derrière sa table dédicaçait, dans la seconde salle en plus, sa BD. On a été pas mal à migrer de fille d’attente rien qu’en feuilletant la BD, une vrai révélation, comme on en a pas souvent. Je crois que c’était en 2000, faudra que je vérifie.
    Depuis c’est plus calme a mon sens, rien d’aussi mémorable en tout cas.

  17. Mr Eric, je tiens a m’excuser pour le plagiat flagrant dont je suis l’auteur: dans ce recit ou vous decrivez votre parcours, avec les ambitions et passions qui ont forgé petit a petit l’homme que l’on sait, et bien c’est plus ou moins exactement les memes chemins que j’empruntai pour travailler finalement dans l’info… mais avec 10 ans de retard (enfin, je la fait à la "grosse" mon estimation, ne nous énervons pas ).
    Tout cela pour en arriver a me permettre de poser une simple question: alors? c’est sympa d’etre moi dans le futur? en tout cas, vu d’ici c’est encourageant!

  18. Fluide Glacial a élevé cette pratique bizarre en rubrique: "les marges".
    Franchement, c’est de l’Art.

    Ca a même un coté blog avant l’heure: une pensée, un dessin et hop!
    En tous cas, très beau dessin, bravo l’artiste!

  19. Pingback: Je deviens blogueur professionnel | Presse-Citron

  20. Pingback: Discover new fields

  21. Pingback: Presse-citron en mode vacances | Presse-Citron

  22. Ah tu vois ton dessin me faisait plutôt penser au Corto Maltese d’Hugo Pratt, avec le regard moins « je vais te péter la tronche dès que mon trip d’acide sera un peu descendu » et la casquette bien sûr, du marin intouchaaaaaaaaaaable et mystérieux.

    Oh oui sympa ce petit billet qui nous ramène loin dans nos cahiers, merci !

Répondre