Une rumeur fait perdre 50 milliards de dollars à Apple

Le géant américain traverse actuellement une zone de turbulence et a perdu 50 milliards de dollars en Bourse en seulement deux séances.

Apple

Apple tousse, Wall Street s’enrhume

Gros coup de froid en ce début de semaine pour les valeurs phares du secteur technologiques. Le Dow Jones a perdu 0,17% et le Nasdaq 0,52%. Une légère baisse pour Wall Street dont le coupable est facilement identifiable comme l’explique Karl Haeling de LBBW “C’est la poursuite de ce qui s’est passé vendredi quand les investisseurs sont sortis des valeurs technologiques pour aller vers les financières et l’énergie”.

En effet, comme le note l’AFP, Alphabet, la maison-mère de Google, a reculé de 0,7%, Amazon de 1,4% et Facebook de 0,8%. Du côté du Dow Jones, c’est Microsoft qui se distingue en perdant 0,8% alors que son concurrent Apple enregistre une baisse de 2,5%.

Vendredi, le cours de l’action Apple avait déjà baissé de 3,88% et les raisons de cette chute pourraient provenir des rumeurs qui entourent l’iPhone 8.

Apple

Apple pourrait brider son iPhone 8 à cause d’Intel

Depuis plusieurs mois, Apple est en conflit avec Qualcomm et a décidé de se passer des services du fournisseur pour les modems qui équiperont son iPhone 8. Un choix fort, mais délicat puisque Apple a décidé de se tourner vers Intel. Or, le fondeur de Santa Clara accuse un retard technologique vis-à-vis de Qualcomm. Ce dernier fourni un modem 4G capable d’atteindre jusqu’à 1 Gb/s débit et si Intel a dégainé un modem aux performances équivalentes, il ne pourra pas être intégré à l’iPhone comme l’a expliqué Bloomberg il y a quelques jours.

Par souci de cohérence, Apple aurait donc décidé de brider les puces fournies par Qualcomm afin qu’elles proposent des performances équivalentes aux puces Intel. Une décision qui ferait de l’iPhone 8 un smartphone moins performant sur le papier que certains de ses concurrents sous Android dont le Galaxy S8. Le smartphone de Samsung profite du modem X16 LTE de Qualcomm sans être bridé.

Le modem Qualcomm MDM9645M, entouré d’orange (iPhone 7 Plus).

Ces rumeurs ont suffi à alerter Wall Street et en seulement deux séances, la capitalisation boursière d’Apple a fondu de 50 milliards de dollars. Ce n’est pourtant pas la première fois qu’Apple procède de cette manière, l’iPhone 7 avait déjà droit à des modems Intel et Qualcomm. Le site Cellular Insights avait d’ailleurs démontré que les modèles dotés d’un modem Qualcomm étaient plus performants.

Enfin, comme le rappelle Bloomberg, Apple n’est pas du genre à intégrer de nouvelles technologies dès leurs sorties. Le premier iPhone n’était pas compatible avec les réseaux mobiles 3G et Apple avait pris son temps avant de proposer un iPhone compatible avec les réseaux 4G (LTE). Une nouvelle qui ne devrait pas ravir les principaux opérateurs mobiles américains. Verizon, AT&T et Sprint ont en effet annoncé que 2017 serait l’année du 1 Gb/s.

(Sources : Bloomberg / Les Echos (1/2) / Images : iFixit)


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Article qui pourrait être intéressant mais le titre est ridicule… Apple n’a pas perdu 50 milliards de dollar. Sa valorisation a bougé de quelques points…

    • Thomas-Estimbre on

      Bonjour Mathieu,

      Merci pour la remarque. L’article précise bien qu’on parle ici d’une chute de la capitalisation boursière de 50 milliards de dollars (elle est passée d’environ 800 milliards de dollars à 758) mais c’est vrai que le titre est un raccourci un peu rapide.
      J’en tiens compte pour les prochains articles sur ce sujet :).

Répondre

Send this to a friend