Suivez-nous

Tech

La Russie a envoyé son robot humanoïde (et flippant) vers l’ISS

Le premier robot humanoïde Fedor a pris son envol à bord d’une fusée en direction de la Station Spatiale Internationale (ISS), destination où il restera 10 jours.

Il y a

  

le

 
Robot russe Fedor
© Twitter / @FEDOR37516789

Baptisé Fedor, le robot russe autrement connu sous le numéro d’authentification Skybot F850, a pris place à bord d’un fusée Soyouz qui a décollé de Moscou le jeudi 22 août à 6h38. Il est prévu que l’humanoïde se rende à bord de l’ISS pour la réalisation de plusieurs tests dont les résultats permettront le lancement d’autres missions similaires.

Le premier robot humanoïde russe à se rendre dans l’espace

En conséquence, le robot Fedor devrait faire son arrivée à bord de la Station Spatiale ce vendredi 23 août avant de faire son retour sur Terre le 7 septembre. Il est prévu qu’il soit supervisé par le cosmonaute russe Alexandre Skvortsov, qui est arrivé sur l’ISS il y a une trentaine de jours. L’humanoïde devra alors effectuer plusieurs tâches, dont beaucoup d’entre elles sont liées au fait de pouvoir effectuer certains gestes des humains.

Plus concrètement, l’objectif à long terme est que le robot puisse aider les astronautes à bord de l’ISS dans leurs missions quotidiennes. Au total, il devra donc apprendre à réaliser quelques tâches, mais leur contenu n’a pas été rendu public, outre le fait que l’appareil apprendra à se servir d’un tournevis.

Quant au robot en lui-même, il pèse quelque 180 kilos pour une taille de 1,80 mètre. Il a été baptisé Fedor par les équipes russes en référence au pays bien sûr, mais aussi à la traduction anglaise signifiant Final Experimental Demonstration Object Research. Il est possible de suivre les aventures du robot sur un compte Twitter qui lui a été dédié.

Pour sa part, la Russie a indiqué que le robot Fedor était loin d’être le seul pour qui elle avait des projets. En effet, le directeur de l’agence spatiale russe Roskosmos, Alexandre Blochenko, a expliqué que les robots pourraient non seulement assister les astronautes dans la vie quotidienne, mais aussi effectuer des sorties hors de l’ISS. Pour rappel, Fedor était apparu dans une vidéo le mettant en scène en train de tirer des coups de feu, suite à quoi les autorités s’étaient défendues de concevoir un robot type Terminator.

D’autre part, le robot russe n’est pas le premier à découvrir l’espace, puisque la NASA puis le Japon y ont également envoyé des appareils relativement similaires.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests