Suivez-nous

Gaming

3 ans de prison pour avoir hacké la Nintendo Switch ?

Le jeune hacker qui a piraté à plusieurs reprises le géant Nintendo ira en prison pour piratage… et également pour pédopornographie.

Il y a

  

le

 
Où Acheter Nintendo Switch Lite
© Nintendo

3 ans de prison pour des hacks à répétition à l’encontre de Nintendo

En 2016, avant même l’annonce officielle de la Nintendo Switch, un certain Ryan Hernandez était parvenu à infiltrer les serveurs de Nintendo pour y trouver des informations concernant la future console à venir. « RyanRocks » n’hésitait pas à partager ses trouvailles avec sa communauté… ce qui a rapidement déclenché la fureur de Nintendo, très protecteur vis à vis de ses propriétés intellectuelles.

Le jeune hacker (aujourd’hui âgé de 21 ans) avait alors été la cible d’une enquête du très sérieux FBI… Ce qui n’a pas empêché ce même RyanRocks de pirater à nouveau les serveurs de Nintendo quelques mois plus tard, afin de récupérer, là encore, diverses informations concernant notamment des jeux à venir, voire des informations confidentielles concernant les consoles Nintendo.

Nintendo Switch Lite Configurer Profil Nintendo

© Presse-Citron

Outre le fait de partager (à nouveau) ses exploits avec sa communauté, Ryan Hernandez expliquait également dans le détail les différentes vulnérabilités des services online de Nintendo. En ce début d’année 2020, le jeune hacker a été rattrapé par la justice, et va devoir payer pas moins de 260 000 dollars de dommages et intérêts à Nintendo…

Et 20 ans de prison pour pédopornographie…

Toutefois, outre ses activités à l’encontre de Nintendo, pour lesquelles RyanRocks encourt jusqu’à 3 ans de prison, l’enquête menée par le FBI a également permis de mettre en lumière un dossier particulièrement compromettant pour le jeune hacker… Les enquêteurs ont ainsi découvert un dossier contenant du contenu à caractère pédopornographique, lequel n’a aucunement été contesté par Ryan Hernandez, qui a décidé de plaider coupable pour les différents faits qui lui sont reprochés.

Ainsi, s’il encourait déjà pas moins de 3 ans de prison pour ses « exploits » envers Nintendo, ce cher Ryan risque également 20 ans de prison pour détention de pédopornographie… A cela s’ajoute également une inscription dans le fichier des « prédateurs sexuels« … Outre le côté pédopornographique de l’affaire, le cas Ryan Hernandez est un message très clair envoyé par Nintendo à tous ceux qui souhaiteraient « voler » des informations confidentielles au géant nippon, concernant une future Nintendo Switch « Pro » par exemple…

Nintendo Switch
9.7
NOTE
1 commentaire

1 Commentaire

  1. wokwain

    5 février 2020 at 9 h 43 min

    hacké -> piraté, merci 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests