Ryff Placer : une IA pour adapter le placement publicitaire au spectateur en temps réel sur les contenus vidéo

La start-up Ryff lance Placer, un outil dopé à l’IA capable de modifier en temps réel n’importe quel produit en fonction des spectateurs sur les films et séries pour faire du placement publicitaire ciblé.

Ryff, une start-up basée à Hollywood et Londres, s’apprête à bouleverser les codes du placement de produit dans le monde du cinéma. Concrètement, l’entreprise lance une technologie dénommée Placer qui utilise de l’IA pour faire du placement de produits « virtuels » dans des scènes de films. Les algorithmes déterminent les endroits où des objets virtuels peuvent être placés dans une scène où ils pourraient faire partie intégrante de l’environnement.

Plutôt Coca-Cola ou Pespi ?

La technologie Placer est décrite par l’entreprise comme un outil de manipulation en temps réel des produits, des personnes, des arrière-plans et des images en direct ou préenregistrées. « Par exemple, une canette de Coca-Cola sur un bureau peut être remplacée par une canette Pepsi dans une émission de télévision en direct, en fonction du comportement et des préférences de l’utilisateur« , selon Ryff.

Ryff travaille avec les  marques pour créer des objets virtuels qui peuvent être placés dans les vidéos. Cela signifie que les produits doivent être modélisés de façon suffisamment précise et complète pour que cela semble réaliste. L’idée aussi, délirante soit-elle, n’en n’est pas moins brillante. Plusieurs acteurs technologiques de poids croient au potentiel du concept, comme Cisco, Dell, Intel et Tech Mahindra (un géant indien du cloud computing) et apportent leur soutient à la start-up. 

> Lire aussi :  L'IA DeepMind peut maintenant générer n'importe quelle image réaliste de tout objet

Le placement produit ciblé du futur

Le premier partenaire de Ryff n’est autre qu’EndemolShine, producteur hollandais de séries comme Black Mirror et Big Brother. Dans une démonstration, Ryff a montré un épisode de Big Brother qui a été modifié avec des placement publicitaires différents, implémentés automatiquement par Placer. La scène mettait en avant une marque de de céréales de petit-déjeuner que le spectateur avait vue plus tôt dans la journée.

Ryff Placer ajoute une bouteille de shampoing Dove sur le plan de travail

L’objectif de l’entreprise est de créer une plate-forme qui peut changer n’importe-quelle partie d’une vidéo pour y insérer un objet virtuel en temps réel. Ryff sera en mesure d’adapter les produit placés en fonction de la personne qui regarde. L’annonce pourrait même dépendre de la localisation, où un magasin de proximité pourrait faire de la publicité pour un consommateur particulier.

Maintenant, Ryff a pour objectif de travailler en partenariat avec des services de vidéo en streaming (Amazon Prime ou Hulu sont cités) pour proposer de la publicité ciblée en temps réel à travers des contenus médias qui (normalement) n’ont pas de pub.

> Lire aussi :  WhatsApp : les publicités devraient débarquer dans les statuts dès 2019

Source


2 commentaires

  1. ça veut surtout dire qu’il est encore plus facile de fabriquer des vidéos amenant de fausses informations.
    si la pub s’adapte à mes gouts, ça ne me gêne pas mais un vidéo bien travaillée diffusée aux infos de 20h peut avoir d’autres impacts.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.