Suivez-nous

Smartphones

Samsung : ses best-sellers ne seraient pas épargnés par la pénurie de semi-conducteurs

La production de smartphones Galaxy A serait au ralenti à cause de la pénurie de semiconducteurs.

Publié le

 

Par

test galaxy a52 5g ecran
© Presse-citron

Lorsqu’on pense à Samsung, on pense directement à ses smartphones premium, comme le Galaxy S21 ou le Galaxy S21 Ultra. Pourtant, le constructeur propose également des appareils milieu de gamme. Et on pourrait même penser que ces modèles milieu de gamme sont encore plus important, puisque ceux-ci se vendent très (très) bien, grâce à leurs rapports qualité-prix.

Mais malheureusement, la pénurie de semiconducteurs qui frappe actuellement le marché des smartphones n’épargnerait pas ces appareils milieu de gamme. C’est ce qui est indiqué par un article récemment publié par le média Sammobile.

Dans un premier temps, on avait pensé que cette crise ne concernerait que les appareils premium de Samsung. Mais d’après les sources de Sammobile, le constructeur aurait aussi des difficultés à s’approvisionner en puces pour les smartphones Galaxy A de 2021 (dont les modèles phares sont les Galaxy A52 et A72). De ce fait, le constructeur n’en produirait pas autant qu’il le souhaiterait.

Ainsi, certains modèles arriveraient en retard sur des marchés clés. Par exemple, le Galaxy A72 n’est pas encore disponible aux USA.

Cette situation pourrait être due au fait que ces smartphones utilisent les puces Qualcomm Snapragon conçues pour les appareils milieu de gamme. Or, ces composants sont également utilisés par d’autres marques, dont la marque Redmi de Xiaomi.

Samsung a déjà admis qu’il sera impacté

Mais bien entendu, pour le moment, ces informations ne sont pas officielles. Et de ce fait, la prudence est de mise.

Néanmoins, il est à noter que Samsung avait déjà évoqué l’impact de la pénurie sur ses produits. Il y a une dizaine de jours, Samsung avait indiqué que selon ses prévisions, l’entreprise devrait réaliser d’importants bénéfices grâce à la fabrication de puces électroniques.

En revanche, il prévoit que ses expéditions de smartphones soient affectées par la pénurie. « En raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs, nous subissons également des perturbations de la production autour de certains produits et écrans », expliquait Ben Suh, vice-président exécutif des relations avec les investisseurs chez Samsung.

Xiaomi, de son côté, ne parle plus de pénurie, mais de « pénurie extrême ». Par ailleurs, le constructeur chinois pourrait augmenter certains tarifs afin de compenser les pertes occasionnées par les difficultés dues à la pénurie de semiconducteurs.

« Pour être honnêtes, nous ferons de notre mieux pour offrir le meilleur prix possible aux consommateurs. Mais parfois, il se peut que nous devions répercuter une partie de l’augmentation des coûts sur le consommateur dans différents cas », a indiqué un dirigeant de Xiaomi, il y a deux mois.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests