Suivez-nous

Smartphones

Selon Apple, voici pourquoi iOS est plus sûr qu’Android

D’après Apple, s’il y a plus d’attaques de malwares sur Android, c’est parce que l’OS de Google n’est pas un système fermé.

Publié le

 

Par

quitte android pour iphone
© Presse-citron

L’Union Européenne va-t-elle obliger Apple à ouvrir sa plateforme ?

Actuellement, si vous utilisez un smartphone Android, vous avez la possibilité d’installer des applications qui ne sont pas sur la boutique officielle, le Play Store. En revanche, si vous utilisez un iPhone, vous ne pouvez installer que des applications qui sont disponibles sur l’App Store.

Mais l’UE pourrait contraindre Apple à rendre sa plateforme iOS plus ouverte si le projet de législation sur les marchés numériques entrait en vigueur. En effet, celle-ci pourrait interdire aux « contrôleurs d’accès » comme Apple « dempêcher les consommateurs d’accéder aux services d’entreprises en dehors de leurs plateformes. »

Pour le moment, il ne s’agit que d’un projet. Et en attendant, Apple fait tout pour défendre ses intérêts. Comme d’habitude, le principal argument de la firme de Cupertino, afin défendre son système fermé, est la sécurité.

Cette semaine, celle-ci a d’ailleurs publié un argumentaire de 31 pages sur les menaces qui pèseraient sur iOS si Apple permettait aux utilisateurs de faire du « sideloading », ou d’installer des apps qui ne sont pas sur l’App Store.

Apple évoque une fois de plus la sécurité

Selon ce document, si Apple était forcé à autoriser le sideloading, plus d’applications malveillantes toucheraient les utilisateurs, car il serait plus facile de cibler ceux-ci, même si cette autorisation ne concernait que les boutiques tierces. Les utilisateurs seraient également moins bien informés sur les pratiques des apps téléchargées. Apple craint également qu’il soit obligé de « supprimer les protections contre l’accès de tiers aux éléments matériels propriétaires et aux fonctions non publiques du système d’exploitation. »

Et dans ce document, Apple compare aussi la sécurité d’iOS à celle d’Android, qui autorise le sideloading. Plus exactement, la firme relaie une étude réalisée par Nokia qui indiquait qu’il y a entre 15 à 47 fois plus d’attaques de malwares sur Android que sur iOS.

Et pour Apple, cette différence est due au fait qu’Android autorise l’installation d’apps qui ne proviennent pas de la boutique officielle Play Store. « Ces menaces sont principalement présentes sur les plates-formes qui prennent en charge le sideloading », lit-on dans le document d’Apple.

Lors du procès contre Epic, le développeur de Fortnite, Apple est allé jusqu’à admettre que les Mac sont moins sécurisés que l’iPhone, justement parce que sur macOS, les utilisateurs ont plus de liberté en ce qui concerne les installations d’apps.

Rappelons qu’actuellement, la Commission Européenne voudrait également contraindre Apple à adopter l’USB-C pour l’iPhone, à la place du Lightning.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests