Suivez-nous

Cybersécurité

Selon le FBI, les cyberattaques contre les hôpitaux risquent encore d’augmenter

Le problème est d’autant plus sérieux que des vies humaines sont en jeu.

Il y a

  

le

 
Piratage liste mails Collection 1
© Presse-citron.net

Il y a quelques semaines seulement, Universal Health Services, le géant américain qui gère de très nombreux établissements médicaux, a été victime d’une cyberattaque. Frappée par le ransomware Ryuk, l’entreprise précisait alors que 250 hôpitaux et cliniques américains ont été impactés. Loin d’être isolée cette offensive s’inscrit dans un contexte où les établissements hospitaliers sont de plus en plus ciblés par les cybercriminels.

Ce phénomène touche même la France et le CHU de Rouen ainsi que les hôpitaux de Paris ont été ciblés récemment. Dès novembre 2019, un rapport de la société Malwarebytes alertait sur ce phénomène. Il indiquait une augmentation de 60 % du nombre de détections de logiciels malveillants dans les hôpitaux au cours des neufs derniers mois, ainsi qu’une hausse de 82 % au cours du troisième trimestre.

En mettant en danger des vies humaines, une ligne morale est franchie

Depuis lors, les choses ont encore empiré à la faveur de la pandémie de covid-19 qui place les établissements de soin en première ligne. Cette semaine, le FBI, la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency et ministère de la santé américain ont même souhaité tirer la sonnette d’alarme. Selon eux, il « existe une menace de cybercriminalité accrue et imminente pour les hôpitaux et les prestataires de soins de santé américains ».

La note précise que le trojan Trickbot et le ransomware Ryuk sont les principaux outils utilisés lors des cyberattaques. Les pirates ont conscience du fait que les hôpitaux n’ont souvent pas d’autre choix que de payer pour préserver la santé des patients. Dès lors, les prix demandés ont tendance à s’envoler. Selon Wired, la moyenne des ransomwares serait passée de 5000 dollars en 2018 à 200 000 dollars cette année.

Meilleur antivirus : le comparatif officiel sur Windows et Mac

Selon un expert interrogé par le média américain, il s’agit même de la cyber-menace la plus importante que les États-Unis ont connu à ce jour. Les hackers ont conscience qu’ils mettent en danger des vies humaines et franchissent de ce fait une ligne morale.

Le problème est mondial et certains analystes estiment donc nécessaire de mener une action globale contre cette menace. Cela impliquerait aussi une répression plus ferme de la part des États qui abritent des cybercriminels.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jimmy Cram

    1 novembre 2020 at 19 h 40 min

    « Le problème est mondial et certains analystes estiment donc nécessaire de mener une action globale contre cette menace. »
    Je dirais même plus, il faut attaquer les attaquants eux même. Il ne suffit plus de parer leurs attaques, il faut aussi contrattaquer informatiquement. Le fait-on déjà, c’est possible même si l’on ne le sait pas médiatiquement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *