Il sera possible d’utiliser Amazon Alexa sur Windows 10, en passant par Cortana

Microsoft et Amazon annoncent une collaboration qui permettra à leurs assistants virtuels de se compléter et d’être présents sur plus d’appareils. Là où il y aura Cortana, il y aura Alexa. Et vice-versa.

Face à la concurrence de Google Assistant et de Siri, Amazon et Microsoft décident aujourd’hui d’unir leurs assistantes virtuelles via un partenariat qui permettra à Alexa de s’inviter sur Cortana et vice-versa.

En d’autres termes, si vous utilisez Cortana, vous pourrez également invoquer Amazon Alexa. Et si vous utilisez Amazon Alexa, vous pourrez aussi invoquer Cortana.

Il faut dire que les deux assistantes sont complémentaires. Et grâce à ce partenariat, elles seront distribuées sur plus d’appareils.

« Je parle à Cortana tous les jours […] pour obtenir des informations sur ma journée, pour avoir des rappels, et pour poser des questions. Mais je n’utilise pas qu’un seul assistant virtuel. Je parle aussi souvent à Alexa pour écouter des livres audio ou pour ajouter des éléments à ma liste de courses », justifie Andrew Shuman, Corporate Vice President, Cortana Engineering.

Alexa est très avancée dans la domotique mais Amazon admet de son côté que Cortana a des fonctionnalités « uniques ».

Il sera possible de demander à Alexa d’ouvrir Cortana et de demander à Cortana d’ouvrir Alexa

Microsoft précise que cette possibilité d’invoquer l’assistante d’Amazon sera d’abord disponible sur Windows 10, puis sur les applications Cortana sur iOS et Android.

En revanche, la date de déploiement n’est pas encore connue.

Dans un communiqué de presse, Amazon indique juste qu’Alexa et Cortana commenceront à se parler plus tard cette année.

Avec cette alliance sur l’intelligence artificielle, Amazon et Microsoft comptent probablement contrer Google. En effet, son produit Google Assistant sera largement distribué.

Déjà disponible sur Google Home, iOS et Android, Assistant sera aussi installé sur plusieurs modèles de haut-parleurs intelligents de constructeurs tiers. Et selon certaines rumeurs, Google Assistant pourrait même s’inviter sur le navigateur Google Chrome ainsi que sur les ordinateurs Chromebook.


Nos dernières vidéos