Happy hour – SFR relance Electric Light Orchestra

Merci SFR d’avoir remis au goût du jour Electric Light Orchestra en sortant de la poussière ces quelques minutes de pure brit-pop qu’on dirait tout droit issue d’Abbey Road ou de Sergent Peppers. ELO est à mon sens l’un des groupes anglo-ricains (ELO est de Birmingham, UK, mais a accompli le plus gros de sa

Electric Light OrchestraMerci SFR d’avoir remis au goût du jour Electric Light Orchestra en sortant de la poussière ces quelques minutes de pure brit-pop qu’on dirait tout droit issue d’Abbey Road ou de Sergent Peppers.

ELO est à mon sens l’un des groupes anglo-ricains (ELO est de Birmingham, UK, mais a accompli le plus gros de sa carrière dans les charts US au début des années 80) qui illustre le mieux le génie de la pop anglo-saxonne tendance symphonique dans ce qu’elle a de meilleur (puissance des mélodies et des harmonies, ruptures de tempo à la Queen…), et c’est véritablement culte pour moi.

Derrière ce génie créatif se cache un homme : Jeff Lynne, qui non content d’être un compositeur hors pair, est aussi l’un des producteurs les plus prolifiques de des dernières années (il a travaillé entre autres pour George Harrison, Tom Petty, Bob Dylan, Roy Orbison, excusez du peu), et son premier album solo, Armchair Theater (passé totalement inaperçu en terre de France, comme d’hab…) est l’un de mes top 10 toutes catégories confondues.

Allez on écoute maintenant.


Nos dernières vidéos

21 commentaires

  1. J’ai toute la Discographique d’ELO’s et c’est un vrai délice.

    J’ai l’air con là, mais j’ai pas tilter sur  »SFR », je sais même pas ce que sait s_w.

  2. Perceval > Euh, SFR, l’opérateur de téléphonie mobile oO, t’es pas de France ?

    Perso je connaissais pas avant, et là c’est vrai que j’écoute pas mal depuis. C’est bien sympa comme musique.

  3. jef lyne avait reformé le groupe en 2001 pour une tournée Américaine… C’est vrai que ce type à vraiment un son unique qu’on retrouve sur toute ses productions dont celles qu’il a fait à titre solo et pour Joe Cocker dans les 90’s..

    j’ai pas vu la pub,mais je connais mr Blue Sky qui ne vaut pas le Délirant "Roll over bethoven"

  4. Merci Eric de m’avoir fait découvrir ce groupe qui, j’ai un peu honte de le dire, je ne connaissais pas du tout.
    Je me rends compte maintenant de mon erreur.
    Encore une pépite de la mine de presse citron. 🙂

  5. le titre est aussi sur la bo d’Eternal Sunshine of the Spotless Mind, le superbe film de Michel Gondry sorti il y a 2 ans je crois.
    Perso c’est comme ça que j’ai découvert le groupe. Cette bo est vraiment magnifique par ailleurs.

  6. Merci pour cette réminiscence des souvenirs vécus sur les morceaux d’ELO.
    "Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre"

  7. Justement Franck, il faut faire connaître car ce sont des classiques qui n’ont pas d’âge (mon fils de 10 ans adore, c’est lui qui m’a demandé de qui était cette musique)

  8. Excellent ELO toute ma jeunesse, je croyais être le seul gars en france à connaître/aimer ça ; merci presse-citron !

  9. PAreil que J.
    C’est sympa de voir que des vieux trucs de quand on était ados franchissent les années, même sans notoriété forte en France au départ. Quand c’est bon, ça n’a pas d’âge et Eric aime aussi, alors…

  10. c’est pas un peu (très ?) bizarre que SFR prenne ce titre alors que 6 mois avant c’est 118 712 de france Telecom/Orange qui poussait la même chansonnette ?
    Ils ont autant de mémoire qu’un poisson rouge (Cf Bigard) les pubeux ???

Répondre