Les Smart Reply de Google pourraient arriver sur d’autres applications (et vous faire économiser du temps)

L’intelligence artificielle qui génère les suggestions de réponses sur Allo et Gmail pourrait arriver sur d’autres applications de messagerie, grâce à Gboard.

Les Smart Reply, les suggestions de réponses générées par l’intelligence artificielle de Google, pourraient débarquer sur d’autres applications. Cette fonctionnalité a été lancée par la firme de Mountain View en même temps que son application de chat Allo.

En substance, il s’agit de réponses courtes générées par l’IA en fonction du contenu du message reçu et sur lesquelles l’utilisateur peut taper pour gagner du temps. Après Allo, les Smart Reply sont arrivées sur Gmail.

Et bientôt, elles pourraient débarquer sur d’autres applications de messagerie comme WhatsApp et Messenger. C’est du moins ce que suggère le site 9to5google qui a disséqué le fichier .apk d’une version beta de l’application Gboard (l’application clavier de Google).

Des réponses automatiques à base d’intelligence artificielle

D’après celui-ci, Smart Reply va arriver sur Gboard. Et via cette application, il serait possible de répondre aux messages sur les services compatibles comme WhatsApp, Messenger ou Android Message, juste en choisissant une réponse proposée par l’IA dans les notifications. Pour que cela soit possible, Gboard pourrait demander un accès au système de notifications d’Android.

Bien sûr, tant que Google n’officialise pas cette fonctionnalité, il faudra considérer ces informations avec une certaine réserve. D’ailleurs, dans son article, 9to5google avertit : « Gardez à l’esprit que Google peut ou non expédier ces fonctionnalités, et notre interprétation peut être imparfaite ».

De gains de productivité avec les robots-répondeurs

En tout cas, il s’agit d’une fonctionnalité qui serait vraiment utile dans une optique de productivité (sachant que les applications de chat de de plus en plus utilisées dans le monde professionnel).

En attendant, sur Messenger, Facebook propose déjà quelque chose d’assez similaire. Si le numéro un des réseaux sociaux a décidé de ne plus développer son assistant personnel M, il a en revanche conservé M Suggestions qui détecte les intentions dans les messages reçus et propose des fonctionnalités à utiliser.

(Source)


Commenter