Sortez de chez vous et aidez la NASA !

Jusqu’au 15 avril la NASA vous propose de lui prêter main forte en photographiant les nuages à partir de votre smartphone. Le but : l’analyse et la confirmation de données réalisées par les satellites de la NASA.

Le programme GLOBE

Cette initiative fait partie du programme GLOBE (Global Learning and Observations to Benefit the Environment), une politique internationale d’éducation visant à encourager les étudiants et toute personne intéressée par les sciences à participer à la collecte de données, qu’elle soit amatrice ou non.

Il est donc question d’aider la NASA à étudier les nuages parfois difficilement observables par satellites,  sous un autre angle de vue… et grâce à des amateurs.

Pour cela, il suffit de télécharger l’application GLOBE Observer et de suivre les instructions. Les participants peuvent soumettre jusqu’à dix photos par jour et ceux qui ont posté le plus d’images seront reconnus dans une vidéo de la NASA. Des précisions seront demandées lors de l’envoi des photos, comme la couleur du ciel au moment de la capture, ou encore le type de nuage présent sur le cliché.

Marilé Colón Robles du Centre de recherche de Langley a expliqué que toutes ces données aident les scientifiques à classer les formations nuageuses dans les images satellites. « Le programme GLOBE offre ce défi pour montrer aux gens à quel point il est important pour la NASA d’avoir des observations de citoyens scientifiques, des observations à partir de la base […] Regarder ce qu’un observateur a enregistré comme nuages et regarder leurs observations de surface nous aide vraiment à mieux comprendre les images qui ont été appariés à partir du satellite« , a-t-elle dit.

> Lire aussi :  La NASA envoie une fusée dans l'espace... pour mesurer la fonte des glaces sur Terre

Le projet CERES

Ces données seront traitées dans le cadre du projet CERES (Clouds and the Earth’s Radiant Energy System), nouvel instrument lancé en orbite en novembre qui utilise divers capteurs pour surveiller la Terre et plus particulièrement les nuages ainsi que leur rôle précis dans le processus du changement climatique.

Le site Web contient également des conseils pour les photographes, ainsi que des informations de base sur les différents types de nuages. Colón Robles a noté qu’il n’est pas nécessaire d’être un scientifique de l’atmosphère ou un photographe passionné pour participer, la NASA s’intéresse à toutes les données qu’elle peut recueillir.

Alors sortez et capturez ! 

(Source)


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.