SOS Amitié lance une campagne vidéo contre la solitude sur Facebook

Facebook a offert à SOS Amitié une campagne de sensibilisation pour inciter ceux qui se sentent seuls à communiquer.

Le lundi 6 novembre, Facebook a lancé une campagne numérique qui met en avant l’association SOS Amitié. Cette campagne représente la face cachée des vidéos publiées par les internautes sur ce réseau social. L’objectif de cette campagne de sensibilisation est en effet de mettre en lumière les souffrances que chaque personne cherche à dissimuler face au « bonheur à afficher » sur les réseaux sociaux.

Tout le bonheur du monde… en apparence

Cette campagne digitale met en avant trois personnes qui semblent, à première vue, vivre une belle histoire de famille ou de sport… en apparence seuelement. Hanna, une sportive acharnée, montre son dévouement et sa passion pour un sport qu’elle aime alors que sa vie personnelle est en réalité une véritable souffrance. Antoine semble être un père de famille aimant qui a réussi sa vie professionnelle, quant à Henri, à la fois père et grand-père, il semble mener une vie pleine de joie.

Les vidéos sont ensuite dévoilées en plein écran et le message s’affiche en intégralité. SOS Amitié montre ainsi la souffrance, le mal-être et la détresse qu’environ 700 000 personnes cachent à leur entourage.

Un Français sur dix n’a personne à qui parler

Diffusée pendant un mois sur le fil d’actualités de Facebook et d’Instagram, cette vidéo est destinée particulièrement aux jeunes qui vivent dans les grandes villes. D’après les propos du président de l’association, Alain Mathiot « Les histoires de ces trois personnages sont à l’image de celles que nous entendons quotidiennement. Cela correspond à la réalité ».

Le principal objectif de cette campagne digitale est d’inciter les personnes souffrant d’isolement à communiquer pour enfin se libérer. Le porte-parole de Facebook, Brice Vinocour, explique cette situation par le fait que « dans un monde de plus en plus connecté où les réseaux sociaux multiplient les occasions d’échanger, la solitude et le besoin d’écoute peuvent paraître obsolètes. Mais pas du tout, le risque de se sentir isolé existe toujours ».

Une campagne offerte par Facebook

C’est la troisième fois que le n°1 des réseaux sociaux permet à une association de bénéficier d’une telle exposition de façon gratuite. Pour SOS Amitié, c’est une aide plus que bienvenue qui pourrait l‘aider à recruter des bénévoles. En 2016, 700 000 appels ont pu être traités par les 1 600 écoutants de SOS Amitié, ce qui représente malheureusement seulement un appel sur trois.


Nos dernières vidéos

Répondre