Suivez-nous

Tech

SpaceX réussit à faire décoller son prototype de fusée Starhopper

SpaceX a annoncé que le prototype Starhopper avait passé un de ses premiers tests avec succès. À long terme, celui-ci devrait effectuer des trajets vers la Lune et Mars.

Il y a

  

le

 
SpaceX Starhopper
© SpaceX

Si SpaceX a été dans l’obligation de mettre fin à un test du Starhopper il y a quelques jours à peine, l’entreprise américaine a finalement réussi à faire décoller le prototype pour la première fois.

Celui-ci ne s’est pas envolé dans l’espace comme peuvent le faire d’autres véhicules de la firme, mais il a tout de même quitté le sol pour s’élever à quelques mètres de celui-ci, ce qui est déjà un immense succès pour la société d’Elon Musk.

SpaceX prévoit déjà un autre essai pour le Starhopper

Pour rappel, le véhicule en question est un prototype de la fusée Starship, un engin particulièrement ambitieux car il devra effectuer des trajets vers des destinations lointaines comme la Lune ou Mars. D’ici quelques années, il est prévu que celui-ci puisse transporter du fret ou un équipage et puisse ravitailler d’autres dispositifs. De la même façon que les autres dispositifs de SpaceX, l’appareil en question doit être capable d’être réutilisé.

Le test a eu lieu à Boca Chica au Texas aux alentours de 22h45 heure locale. S’il a duré une quinzaine de secondes à peine, l’essai a démontré que le prototype Starhopper était en mesure de décoller du sol pour s’élever à une hauteur d’environ 20 mètres.

Suite à ce test, le fondateur de SpaceX, Elon Musk a annoncé qu’un autre essai devrait avoir lieu dans « une semaine ou deux ». Il sera alors prévu que le prototype Starhopper s’élève plus haut et atteigne les 200 mètres.

Pour ce qui est de la fusée Starship, Elon Musk a indiqué qu’il souhaitait que celle-ci puisse faire son premier atterrissage sur la Lune dans les deux prochaines années, sans qu’aucun équipage ne soit à bord. Il souhaite réitérer l’expérience avec des astronautes d’ici quatre ans. Le calendrier s’annonce donc évidemment particulièrement ambitieux, car cela signifierait que SpaceX est en mesure d’envoyer un équipage sur le satellite d’ici 2023, une date encore plus proche que celle de la NASA.

Pour rappel, l’agence spatiale américaine prévoit bel et bien de retourner sur la Lune dans les années à venir, mais l’administration Trump a enjoint celle-ci à y faire son retour dans les cinq ans à venir, un délai qui semble déjà particulièrement difficile à tenir. Si SpaceX se tient aux dates annoncées, cela signifierait que la société privée pourrait bel et bien couper l’herbe sous le pied de la NASA. Une situation qui semble tout de même inimaginable pour l’instant, puisque l’entreprise de Musk connaît régulièrement des retards dus aux difficultés du défi.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests