Suivez-nous

Sciences

Les USA ordonnent à la NASA de retourner sur la Lune d’ici 5 ans

Donald Trump a indiqué qu’il souhaitait que la NASA retourne poser le pied sur la Lune dans les cinq ans à venir, pensant déjà à la possibilité d’un second mandat durant lequel l’événement pourrait avoir lieu.

Il y a

le

Super Lune
© Unsplash / Andrea Sonda

C’est en 1969 que les premiers astronautes de la NASA ont posé le pied sur la Lune, soit il y a maintenant presque 50 ans. Mais entre temps, l’agence américaine a fait part de sa volonté de retourner sur le satellite, dans un teaser digne d’un film d’action, au même titre que le président des USA. Pour sa part, il y voit là l’occasion d’asseoir la puissance des États-Unis tout en retournant sur la Lune avant que la Chine ne puisse y poser un drapeau.

Objectif Lune dans 5 ans, sur ordre du président

En conséquence, le président des États-Unis a déclaré qu’il allait investir beaucoup de moyens pour que la NASA aille de nouveau sur la Lune. C’est le vice-président, Mike Pence, qui s’est exprimé sur le sujet le 27 mars en déclarant qu’il parlait au nom de Donald Trump.

Lors de son intervention, celui-ci a déclaré qu’il était important que la NASA envoie des hommes sur la Lune dans les années ans à venir, au point que cet objectif serait atteint « par tous les moyens nécessaires ». Il a indiqué : « Sur ordre du président, la politique officielle de cette administration et des États-Unis d’Amérique est de faire revenir des astronautes américains sur la Lune d’ici cinq ans ».

Mais ce que le vice-président a également précisé au cours de sa prise de parole, c’est que l’agence américaine compterait bel et bien sur des femmes pour remplir sa mission, si bien que celles-ci devraient pouvoir poser le pied sur la Lune. À ce jour, seules 12 personnes sont allées sur le satellite et tous étaient des hommes américains.

La NASA semble d’accord avec ce point, car le chef de l’agence, Jim Bridenstine, s’est exprimé sur le sujet il y a quelques semaines en déclarant qu’il avait hâte que « la première femme soit sur la Lune ». Il se pourrait aussi que ce soit une femme qui fasse les premiers pas sur Mars, un projet qui devrait tout de même prendre plus de temps que le retour sur la Lune.

Lorsque la NASA a évoqué un voyage sur la Lune en 2028, Mike Pence a déclaré : « Cela ne suffit pas. Nous valons mieux que cela. Cela nous a pris huit ans pour aller sur la Lune la première fois, il y a cinquante ans, alors que nous ne l’avions jamais fait. Cela ne devrait pas nous prendre 11 ans pour y retourner ».

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests