Spotback en fait-il trop ?

SpotbackTrop d’intelligence va-t-elle tuer l’intelligence le web 2.0 ?
C’est la question que l’on peut se poser quand on met un doigt dans l’engrenage infernal de découvre Spotback.
Spotback est un nouveau service de news personnalisées (là, normalement, baîllements).
Ne partez pas tout de suite : quand je dis nouveau, c’est vraiment nouveau (enfin dans l’approche, parce-que le site existe déjà depuis quelques mois).

SpotbackTrop d’intelligence va-t-elle tuer l’intelligence le web 2.0 ?
C’est la question que l’on peut se poser quand on met un doigt dans l’engrenage infernal de découvre Spotback.
Spotback est un nouveau service de news personnalisées (là, normalement, baîllements).
Ne partez pas tout de suite : quand je dis nouveau, c’est vraiment nouveau (enfin dans l’approche, parce-que le site existe déjà depuis quelques mois).

A tel point que je n’ose pas imaginer les nuits blanches que ces mecs ont passées à imaginer la pléthore de fonctions proposées, puis à développer les algorithmes correspondants et enfin à mettre en service le bazar, tout en Ajax de surcroît.
Tellement pointu que je ne sais pas trop par où commencer pour vous le décrire. Allez, on va dire que c’est un mix entre Digg, Wikio et Netvibes, comme ça on ratisse large.
Spotback est conçu pour assimiler rapidement les centres d’intérêt et style des utilisateurs en analysant comment ceux-ci interagissent avec l’information. Il délivre alors les infos les plus intéressantes, pertinemment filtrées et taillées sur mesure selon leurs goûts, en utilisant des algorithms particulièrement sophistiqués qui analysent aussi les comportements sociaux.
Ouf.
Maintenant, penchons-nous un peu sur la chose et voyons ce qu’elle propose (la vache y en a de partout, même en rédigeant ça je m’y perds).
Une fois vos choix effectués, s’ouvre une page présentant l’info par blocs, là rien de révolutionnaire, deux colonnes pa défaut, mais vous pouvez déjà modifier cet affichage en une seule colonne (dans ce cas précis, je préfère).
Mais c’est justement maintenant que ça devient rigolo. Parce-que à partir de maintenant, et avant même que vous ayez eu besoin de vous inscrire ou de vous identifier, la page que vous avez devant vous vous appartient, et vous allez pouvoir la malaxer dans tous les sens jusqu’à ce qu’elle vous ressemble complètement.
Alors, au menu (et je vais certainement en oublier) :

  • dans la barre de navigation latérale (gauche), le menu standard dont vous pouvez intervertir l’ordre des blocs, et qui fait apparaître en clair les tags que vous avez choisis à la première étape.
  • La fonction d’ajout de tags utilise la meilleure technologie DHTML/Ajax pour un résultat bluffant, mais pratique (pas d’effets superflus) : une boîte se déplie en haute de page dans laquelle vous pouvez saisir manuellement un tag, mais surtout ajouter des tags par simple passage du curseur de votre souris sur un mot contenu dans la page. Alors là je ne dirai que deux mots : Bra Vo.
  • Chaque tag propose son flux RSS ainsi qu’un système d’alerte email qui vous permet de recevoir selon une fréquence que vous choisissez un email vous indiquant qu’une nouvelle info contenant votre tag a été publiée
  • toujours dans la sidebar, votre boîte à outils qui offre les options suivantes
    • ne pas afficher les news datant de plus de X jours : vous choisissez la récence de vos infos
    • afficher les outils
    • une histoire bien notée vous en propose d’autres connexes : cette fonction est étonnante. Sous chaque news figure un curseur. Si vous le faites glisser vers la droite, il attribue une note positive à la news, et une autre news connexe sur le même sujet apparaît juste en-dessous grâce à un effet Ajax.
    • activer l’animation (active les effets de fondu)
    • vitesse d’animation : je le crois pas, ils ont poussé le vice jusqu’à vous laisser le choix de la vitesse des effets de transition Ajax !
    • partager mes évaluations : faire connaître aux autre membres les notes attribuées aux news
    • Spotback

Maintenant dans le corps de la page, qu’est-ce qu’on trouve ?

  • les news par catégorie (affichage par défaut quand on n’a encore rien personnalisé) : vous pouvez déjà supprimer la news mais aussi directement la catégorie, ou encore ajouter une sous-catégorie connexe.
  • vous pouvez voir qui a apprécié telle ou telle news : une fois sur la liste des autres lecteurs ayant apprécia lé news, vous pouvez noter ces membres (avec la même tirette que celle des news) et vous abonner au flux RSS des histoires appréciées par ces membres (un peu d’oxygène SVP, merci)
  • plus classique : envoyer la news par email, la commenter, la Digger, etc mais surtour l’enregistrer (elle apparaîtra dans l’onglet History, nous y viendrons plus tard si on n’est pas morts d’épuisement avant)
  • si vous cliquez sur More en bas de news, hop la news s’ouvre en entier dans une fenêtre superposée en Ajax. Vous avez donc deux choix pour la lecture d’une news : soit la lire en restant sur Spotback (fenêtre Ajax), soit cliquer sur le titre et aller directement sur le site d’origine. Dans ce cas quand vous revenez sur Spotback, le pavé de fond de la news a changé de couleur, vous indiquant que vous y êtes déjà allé. C’est tout con mais fallait y penser.
  • vous pouvez également personnaliser votre page en choisissant un mix de catégories proposées par genre (geek, lifestyle…) ou créer votre propre bouquet en sélectionnant des catégories

Et l’onglet History alors, hein ?

Pffft, encore une tonne de fonctions ici, comme

  • vos news enregistrées
  • vos news notées positivement
  • vos commentaires
  • les news lues…
  • le tout avec également un filtre de récence paramétrable
  • ca me fatigue toute cette intelligence

Je passe l’onglet Top stories, classique, et le Tag tracker, qui vous permet de gérer finement vos tags.

Maintenant, à quoi ça sert tout ça ?
Ben voyez-vous, c’est un peu la question que je me pose.
A force de personnalisation et de socialisation à outrance, je me demande si on n’est pas en train de créer une sorte de web du Dr Mabuse, qui risque d’avoir deux conséquences opposées mais tout aussi fâcheuses :

  • soit le créateur (ou les éditeurs) de ce type de système va progressivement perdre tout contrôle (éditorial, technique…) sur sa propre création en la mettant complètement entre les mains des internautes
  • soit la complexité du site va rebuter la plupart des utilisateurs, et le bazar va rester un machin pour geeks, une sorte de joujou extraordinaire avec lequel on s’amusera quelques temps avant de se lasser, et de revenir sur liberation.com ou lefigaro.fr

En fait, ça me fait un peu penser aux concept-cars ou dream-cars que les constructeurs présentent à chaque salon de l’auto : c’est beau, ça en met plein la vue, c’est plein de gadgets, mais ça sert à rien (si ce n’est à montrer un savoir-faire et occasionnellement faire un peu de buzz).

Déjà qu’il m’arrive parfois d’avoir des vélléités de repartir d’une feuille blanche pour Fuzz afin de proposer quelque chose d’hyper basique comme ça…

Bref, c’est beau le web social, c’est magnifique la personnalisation, mais je me demande si on ne fait pas fausse route en proposant des services aussi pointus, sans finalement d’abord se demander si c’est vraiment ce que souhaite la grande masse de utilisateurs ?
Car après tout, ne serait-ce pas l’inverse que la plupart d’entre nous demandons : être pris en main dans un système simple, avec juste quelques possibilités de personnalisation ?
N’oublions pas que la fonction primaire d’un site d’infos est… d’informer, mais également de proposer une synthèse qui permette d’aller à l’essentiel sans trop perdre de temps. Or un service comme Spotback est particulièrement chronophage (ne serait-ce que dans la simple découverte de ses options). Ce n’est pas pour rien que je parlais de doigt dans l’engrenage : une fois que vous avez commencé à jouer avec, votre demi-journée est pliée, croyez-moi.

Eest-ce vraiment ce que nous souhaitons ? Ce que votre boss souhaite ?
Pas sûr…


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. punaise !

    Je vais relire ce soir parce que là au travail j’ai pas le temps d’apprecier le beau travail rédactionnel 🙂

    Enfin d’après ce que j’ai compris tu as trouvé l’Award du site le plus simple à expliquer, idéal pour le bouche à oreille…

  2. Wow! se site est incroyable.
    Merci Eric pour nous l’avoir fait decouvrir.
    Quand a la question : "si c’est vraiment ce que souhaite la grande masse de utilisateurs ?"
    Bah, tu le dit toi-memes au aujet des bagnoles …. 🙂 Trops ne sert a rien, maintenant on en connais tous des frappes de la chose qui vont mettres des trucs partout dans leur putain de caisse 🙂
    C’est la meme chose avec le web : Yauras toujours des internautes qui voudrons avoir plus que chez plus 🙂
    Sans oublier le super outil de veille que pourrait etre spotback !

  3. On dirait une de mes analyses de cms. 🙂

    Je me pose aussi sérieusement de plus en plus de questions sur ces multiples services, que je compare également aux CMS, qui finissent par faire oublier ce pour quoi ils ont été pensés à la base, éditer du contenu.

  4. Woaw ce site est techniquement époustouflant !
    Mais ton constat est très juste, d’ailleurs je n’ai rien retenu des news qui étaient affichées au milieu du site, tellement occupé à trifouiller dans les fonctionnalités du site. 😉
    Ca ne marchera peut-être pas vis-à-vis du grand public mais en tout cas c’est une très belle démonstration de leur savoir-faire technique !
    Chapeau bas !

  5. C’est vrai qu’aujourd’hui M. ToutLeMonde n’a pas le besoin d’utiliser ce service, il est donc réservé aux "web addict".
    Mais les nouvelles et prochaines générations plébisciteront certainement ces usages.
    Les usages mobiles seront vraiments intéressants eux aussi.
    Avec une application légèrement plus simple ont a quand même un ptit bijoux…
    Au niveau du modéle économique que faire ?
    Ya quand même pas une seule publicité ! Vont ils mettre des accès "premium"? Ca aura le mérite de préserver le contenu qui est quand même leur premier business.
    PS : Je pense que je vais m’y mettre…

  6. Eric, une excellente demonstration de ce que j’appelle la progressivité de la mise en ligne de fonctionnalités …

    A quoi cela sert il d’avoir autant d’options, dans la mesure où elles ne sont pas hiérarchisées, ni masquables ?

    J’en viens à l’importance d’un site de ce type. Stratégiquement, j’aurais été Spotback, j’aurais installé et échelonné progressivement les fonctionnalités dans le temps, en fonction de l’experience et du temps passé par l’utilisateur enregistré sur le site. Ainsi, lors de ses 10-15 premières sessions, apparraissent des fonctions de base, simples, et seulement apres, des fonctionnalités qui apparaissent progressivement…

    Je me borne à le croire et à l’espérer, c’est ainsi qu’on fidélise un utilisateur sur un site : le rendre addictif au site par l’ajout subtil de fonctionnalités, à partir d’un outil de base simple et sans fioritures.

Répondre