Spotify ouvre aux USA le 14 juillet

Après une récente levée de fonds de 100 millions de dollars et une dernière valorisation estimée à 1 milliard, le service européen (suédois, précisément) de musique en streaming Spotify a de quoi voir venir. Et la prochaine grosse étape de son développement sera donc la très attendue ouverture du service aux USA.

Après une récente levée de fonds de 100 millions de dollars et une dernière valorisation estimée à 1 milliard, le service européen (suédois, précisément) de musique en streaming Spotify a de quoi voir venir. Et la prochaine grosse étape de son développement sera donc la très attendue ouverture du service aux USA.

Suite à plusieurs semaines de rumeurs, la date officielle de lancement de Spotify USA a été confirmée : c’est aujourd’hui 14 juillet 2011. Aucun respect pour la fête nationale tricolore et le congé y afférant que le monde entier pourtant nous envie.

Selon diverses sources dont le NY Times, Spotify US devrait proposer des services et options similaires à ce que nous connaissons déjà par ici à savoir trois offres : une gratuite, limitée et avec publicité, une offre avec abonnement à 5 dollars par mois sans pub mais réservée au PC de bureau et enfin un offre « complète et illimitée » à 10 dollars par mois disponible sur PC et mobile. Rappelons que pour le moment l’offre mobile ne concerne que iOS (iPhone, iPad, iPod Touch), Android et Windows Mobile jusqu’à la version 6.5. Exit donc Windows Phone 7 et BlackBerry, mais on sait que Spotify devrait arriver sur Windows Phone avant fin 2011.

Je suis fan de Spotify depuis le jour de son lancement, et client « premium », c’est à dire abonné à 9.99 euros par mois depuis presque deux ans, quand les offres payantes ont vu le jour. A aucun moment je n’ai regretté ce choix qui m’a fait abandonner progressivement toutes les autres sources et façons d’écouter et de consommer de la musique (y compris l’app iPod de mon iPhone). Spotify fait partie des 2 ou 3 applications de mon iPhone dont je ne pourrais absolument plus me passer, et de celles que j’utilise le plus, y compris en voiture avec la connexion intégrée, où à part pour écouter les infos, mon pauvre combo autoradio/CD est en chômage technique.

Maintenant l’arrivé de Spotify aux USA pose en filigrane une question : pouvons-nous espérer un jour voir le sublime Pandora (re)faire le chemin inverse et (ré)ouvrir enfin en Europe ?


  • La fiche technique du Sony Xperia XZ1 se dévoile avant l’heure

    L’actualité est inondée d’informations sur un grand nombre de smartphones depuis quelques jours, à l’approche de l’IFA 2017. Sony n’est pas en reste et des informations, ainsi que des visuels ont fuité dans la presse concernant son futur Xperia XZ1. […]

  • La Switch se plie toute seule ! Nintendo aussi aura droit à son Bendgate…

    Nintendo est-il victime d’un bendgate lui aussi ? De plus en plus de plaintes de clients non satisfaits par leur console font remonter que cette dernière se plie sur elle-même. Un grand nombre de photos ont été publiées sur les réseaux sociaux et l’affaire commence à faire de plus en plus de bruit. […]

  • Apple profitera du lancement de l’iPhone 8 pour dévoiler l’Apple Watch 3

    Si vous suivez l’actualité high-tech, vous savez qu’Apple fidèle à son habitude prépare un grand évènement à la rentrée. La marque à la pomme compte présenter dans sa prochaine Keynote le futur flagship de la marque, à savoir l’iPhone 8, on découvrira également les iPhone 7S et 7S Plus, mais également la montre connectée Apple Watch 3. […]

Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Salut, comme toi je suis un abonné Premium depuis un moment et je ne regrette pas ce choix.

    Tu parles de Pandora dans ton billet, as tu eu l’occasion de tester ce service ? Qu’a t’il de + (ou de -) que Spotify. Pour moi il se rapproche plus de Deezer non ?

    • Eric

      @Nicolargo : j’étais gros consommateur de Pandora quand le service était encore dispo en France il y a 4 ou 5 ans, mais il n’était pas disponible sur mobile à l’époque. Maintenant avec l’app iPhone c’est super mais ça ne marche qu’aux US

  2. Pingback: 70 000 abonnés payants Spotify aux États-Unis en une semaine

Send this to a friend