Suivez-nous

Tech

Starlink disponible en France : “premier arrivé, premier servi”

SpaceX vient de le confirmer dans un mail.

Publié le

 
Starlink France
© Starlink

Le réseau internet par satellite de SpaceX, appelé Starlink, vient d’ouvrir ses commandes aux Français. Dès aujourd’hui, Starlink est disponible bien que les abonnements soient en « quantités limitées ».

« Starlink est actuellement disponible pour un nombre limité d’utilisateurs par zone de couverture. Les commandes seront traitées par ordre d’arrivée, selon le principe du ‘premier arrivé, premier servi’ » peut-on lire sur le site officiel de Starlink.

Quel prix pour Starlink en France ?

Si vous souhaitez passer commande, Starlink s’occupera de vous envoyer un kit d’installation comprenant notamment l’antenne satellite et le routeur Wi-Fi. Tout cela a un prix. Le matériel coûte 499 € à la commande, et l’abonnement Internet 99 € par mois.

Selon un utilisateur sur Twitter, qui s’est empressé d’aller faire une simulation d’une commande, les taxes seraient comprises dans la note finale, l’expédition de la commande coûterait 59 € et un acompte de 82 € est demandé.

Normalement, le prix de Starlink devrait baisser au fil du temps. Hier, Elon Musk confirmait avoir dépassé les 500 000 clients à travers le monde (principalement aux États-Unis). En France, le débit devrait varier entre 50 et 150 Mb/s comme le prédit Starlink, et des « brèves périodes sans connectivité » sont à envisager également « alors que nous améliorons le système » explique la division de SpaceX.

Quant à la résiliation de l’abonnement et d’un potentiel remboursement, Starlink écrit ceci : « Droits de résiliation. Vous pouvez suspendre les frais d’abonnement mensuel et annuler les Services à tout moment via votre compte sur le Portail Client Starlink. Vous n’avez droit à aucun remboursement, sauf dans les cas prévus aux articles 1.2, 4.3 ou 4.4. […] Il vous incombe d’utiliser un emballage approprié aux fins du retour du Kit Starlink et de payer la réexpédition ».

Starlink commandes france

Les commandes sont ouvertes pour s’abonner à Starlink en France © Starlink

SpaceX a lancé quelque 1500 satellites Starlink à ce jour. La division de SpaceX pour l’internet par satellites prévoit in fine de proposer un réseau avec 42 000 engins en orbite autour de la Terre. Lundi dernier, encore 60 nouveaux modèles ont décollé d’une Falcon 9. Il faudra donc encore un peu de temps avant que le réseau soit pleinement profitable.

À terme, cela dit, la couverture devrait apporter des avancées considérables pour l’accès au réseau dans les zones reculées. Que ce soit dans les campagnes ou au beau milieu des océans, il sera possible de se connecter à Internet avec un réseau de bonne qualité.

Des barrières se présenteront par ailleurs. En France, des opposants, notamment chez le parti politique “La France Insoumise“, critiquent le projet sur la base d’un argument de “souveraineté étatique”, mais également sur le danger de plus en plus gros d’une saturation de l’orbite basse terrestre et de la pollution lumineuse.

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Ficus

    7 mai 2021 à 19 h 38 min

    « alors que nous le système » explique la division de SpaceX.

    je crois qu’il un mot

    • Kerry

      8 mai 2021 à 1 h 14 min

      « je crois qu’il un mot » tu n’aurais pas oublié mot?

      • racoon97

        9 mai 2021 à 5 h 38 min

        Il a exprès.

  2. Stef

    8 mai 2021 à 6 h 43 min

    499€ à payer pour l’antenne et le routeur (ce qui est déjà beaucoup) et il faut quand même tout renvoyer à la résiliation !
    Cher la “caution”

  3. Emb

    9 mai 2021 à 8 h 14 min

    Ça sera vraiment réservé à une niche en France, où les prix sont largement inférieurs aux pays étrangers. Avec la 4G (et la 5G qui arrive) pour le tiers du prix mensuel, il n’y a bien que ceux en zone blanche qui pourraient peut-être y souscrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests