La station spatiale chinoise peut-elle s’écraser sur la Corse ?

Depuis plusieurs semaines, la Chine a perdu le contrôle de Tiangong-1 (Le Palais Céleste – 1), sa station spatiale. L’entrée prochaine dans l’atmosphère va donc se faire sans contrôle et parmi les zones à risque pour la chute des débris, on trouve notamment la Corse et le sud de la France.

Chute de la station spatiale chinoise sur Terre

C’est désormais, le petit jeu des prédictions. A qui saura le mieux prévoir la zone de chute de la station spatiale chinoise. Parmi les zones à risque zéro, on trouve au nord du 43e parallèle dans l’hémisphère boréal et au sud du 43e parallèle dans l’hémisphère austral comme le résume Futura Sciences. Or, le 43e degré de latitude nord, passe un peu au sud de Marseille. Le risque est donc bien réel pour la Corse…

Une chute de Tiangong-1 contre laquelle on ne peut plus rien faire

Un risque aussi valable pour l’Espagne, la Turquie, l’Afrique ou encore les États-Unis… C’est donc encore très vague. Officiellement, la Chine n’a pas encore confirmé, mais la station perdrait quelques kilomètres d’altitude par jour avec une tendance à l’accélération selon les experts. Une attention plus importante sera donnée au sujet lorsque la date se rapprochera et que de nouvelles données seront mises à contribution.

> Lire aussi :  Mission accomplie pour le petit robot Mascot

Par ailleurs, il est nécessaire de relativiser le danger réel. Tout d’abord, parce que pour que la station Tiangong-1 ou plutôt ses débris tombent réellement sur quelqu’un, il faudrait vraiment ne pas avoir de chance. La probabilité est en effet d’environ 1 sur 10.000 ! Autant dire vous feriez mieux de prendre un ticket de loto.

Par ailleurs, le module en lui-même va se disloquer pendant la chute. On ne parle pas ici d’un seul bloc qui va nous tomber sur le coin du nez. Si la dimension totale fait 8,5 tonnes, 10 mètres de long et 3,5 mètres de diamètre, en entrant dans l’atmosphère, ce sont plein de « petits » morceaux qui vont tomber. La réponse probablement entre le 29 mars et le 9 avril, date prévue pour la rentrée atmosphérique de Tiangong-1.


5 commentaires

  1. La deuxième phrase ne veut rien dire:
    Parmi les zones à risque zéro, on trouve au nord du 43e parallèle dans l’hémisphère boréal et au sud du 43e parallèle dans l’hémisphère austral comme le résume Futura Sciences.

  2. « La probabilité est en effet d’environ 1 sur 10.000 ! Autant dire vous feriez mieux de prendre un ticket de loto »
    Les chances de gagner au Loto sont largement inférieures à 1 sur 10 000 hein ^^

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.