Suivez-nous

Vidéo

Streaming : la domination de Netflix et YouTube pourrait bien se réduire en 2020

L’arrivée de nouveaux concurrent sur le marché risque de gêner les deux géants du streaming.

Il y a

  

le

 
Netflix
© Netflix

Lors d’une conférence organisée en novembre dernier, Reed Hastings avait surpris l’auditoire. Le PDG de Netflix avait en effet affirmé qu’il y avait de la place pour tout le monde sur le marché du streaming car les téléspectateurs délaissent la télé et lui préfèrent désormais les plateformes. Selon lui, le combat se jouerait désormais non pas sur le nombre d’abonnés mais sur le temps passé sur chacun des services. Par nature, celui-ci est limité et les utilisateurs ne pourront pas tout regarder.

Netflix va continuer d’investir dans ses contenus

Une étude réalisée par eMarketer ne va pas être de nature à le rassurer. Selon le cabinet d’études, Netflix et YouTube devraient quelque peu pâtir de l’arrivée de nouveaux services tels que Disney+, Apple TV+ ou encore HBO Max. Pour l’année 2020, les adultes américains regarderont Netflix 30 minutes par jour soit une hausse de 6 %. Mais la part de Netflix sur le temps de vidéo quotidien baissera en 2020 et en 2021, passant de 27 % cette année à 26,4 et 25,7 %. La donne est exactement la même pour YouTube dont le taux passera de 23,4% cette année à 22,4% en 2020 et 21,7% d’ici 2021.

Pour Ross Benes, analyste d’eMarketer, interrogé par Variety : « Même si les Américains passent plus de temps à regarder Netflix, l’attention des gens sera désormais partagée avec les nouveaux services qui se lancent. Ce marché chargé réduira la part de temps que les gens consacrent à Netflix. »

Pas de panique pour autant, Netflix restera assez largement en position dominante. Pour conserver son leadership, l’entreprise a d’ailleurs décidé d’investir 2 milliards de dollars supplémentaires afin de renforcer ses contenus. Cela se ressent avec les films récemment sorti en exclusivité et qui auraient pu trouver leur place en salles. On pense notamment à The Irishman ou Marriage Story. L’entreprise travaille aussi spécifiquement en vue de booster son catalogue jeunesse et de rivaliser avec Disney+ très richement doté en ce domaine.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Patrick

    15 décembre 2019 at 12 h 28 min

    Personnellement, je préfère, la vidéo à la demande.
    C’est-à-dire des plateformes où l’on peut visionner un film à l’unité.
    On paye, une somme très modique pour le film et c’est tout.

    L’avantage, c’est qu’on n’est pas tenté de rester toutes nos soirées face à un écran. On contrôle notre temps.

    Dans le cas des streamings, la tentation est ultra-forte d’y rester des heures et des heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests