Suivez-nous

Rakuten TV : toutes les infos et les actualités sur la plateforme

La plateforme de e-commerce japonaise Rakuten a fait le choix de se tourner vers le streaming vidéo par le biais de son service Rakuten TV. Voici ce qu’il faut savoir sur cet acteur qui se présente comme une alternative made in France à Netflix et Amazon.

Rakuten TV

© Rakuten

Histoire de Rakuten TV

Du ecommerce au streaming vidéo

Si Rakuten est désormais réputé en France, c’est grâce à son rachat de PriceMinister en 2010. Cette année-là, le groupe japonais annonce le rachat du groupe de commerce en ligne cofondé par Pierre Kosciusko Morizet en 2000. À l’époque, la transaction est estimée à 200 millions d’euros, ce qui explique aussi pourquoi l’acquisition a fait parler d’elle. À l’époque, le leader du ecommerce japonais représente un chiffre d’affaires de plus de 3,2 milliards de dollars. Quant au site français, il revendique 11 millions de membres pour 150 millions de produits.

De son côté, Rakuten a vu le jour sous le nom de MDM en février 1997 au Japon. Il n’aura fallu que deux ans au groupe pour changer de nom — et choisir un terme inspiré du mot « optimisme » — puis un de plus pour faire son introduction en bourse. La même année, le fondateur et PDG Hiroshi Mikitani choisit aussi d’orienter ses activités vers celles d’opérateur mobile virtuel, si bien que Rakuten représente désormais le premier MVNO du Japon avec, en 2018, plus de 1,5 million d’abonnés pour environ 200 boutiques réparties sur le territoire.

Toutefois, c’est dans le ecommerce que Rakuten s’illustre le plus à cette époque, ce qui explique pourquoi le japonais a trouvé un intérêt propice au rachat de PriceMinister. Au cours des années 2010, le groupe s’est également tourné vers les acquisitions de l’américain Buy, de l’allemand Tradoria, du britannique Play.com ou encore de la plateforme américaine Ebates pour un milliard de dollars en 2014. Dans les années 2000, l’entreprise a racheté plus d’une dizaine de sociétés liées de près ou de loin à Internet, dont Viber, une application de messagerie qui était alors concurrente directe de l’américain WhatsApp.

Côté ecommerce, Rakuten se positionne au cinquième rang mondial après des acteurs de choix comme Alibaba, Amazon, JD et eBay.

Fort d’un nombre conséquent de services, Rakuten fait le choix d’uniformiser peu à peu ces derniers à l’international. Dès mars 2018, la marque PriceMinister commence à disparaître au profit du terme Rakuten France, dans cette logique d’uniformisation dans le monde. En six mois, l’ancien nom disparait totalement des anciennes plateformes au profit du nouveau. Côté Viber, l’application de messagerie directe prend rapidement le nom Rakuten Viber.

Le groupe japonais a continué à faire valoir sa stratégie d’uniformisation dans le monde par le biais de la sponsorisation. Pour faire connaître le nom de la marque, Rakuten est devenu partenaire du FC Barcelone, de l’Orchestre philharmonique de Tokyo, de l’artiste Shakira ou encore de l’équipe de basketball des Golden State Warriors. Le groupe a montré là un véritable élément différenciant par rapport à ses concurrents, car peu d’entre eux se sont tournés vers le sport et la musique.

Rakuten FC Barcelone

Peu à peu, il semble donc logique que le groupe Rakuten se lance vers le streaming vidéo, ce que fait également son concurrent américain avec Amazon Prime Vidéo, lancé en 2006. De son côté, le japonais se lance dans l’aventure avec l’acquisition de l’espagnol Wuaki.tv en 2012. Comme pour les autres rachats, il change le nom pour y mettre son branding, si bien que le service devient Rakuten TV.

Il ne faudra que deux ans pour que Rakuten TV s’exporte en France en version bêta, une période qui colle à peu près avec l’arrivée de Netflix, dont la venue dans l’hexagone a eu lieu en septembre prochain. À ses débuts, le service assurait qu’il comptait déjà plusieurs milliers de films, de séries et autres. Ce positionnement est intéressant, sachant qu’Apple a lancé Apple TV Plus il y a quelques mois en ne proposant qu’une dizaine de contenus originaux. La marque à la pomme a ajouté cela la possibilité de louer ou d’acheter des contenus, ce qui est aussi le cas sur Rakuten TV.

Comme sur Amazon, on note qu’un identifiant unique permet d’accéder à la totalité des services de Rakuten, plateforme de streaming vidéo ou autres.

En 2019, Rakuten a refait parler de son service jusqu’ici peu développé en France pour annoncer qu’il prévoyait de passer à l’offensive face à des acteurs de poids comme Netflix ou Amazon Prime Vidéo, qui ne cesse de prendre de l’ampleur. L’été 2019, le service de streaming vidéo revendiquait une présence au Japon et dans 42 pays européens pour 8 millions d’utilisateurs en Europe.

Rakuten TV

Quel positionnement pour Rakuten TV ?

Contrairement à Netflix, Rakuten TV a fait savoir l’été dernier qu’il ne prévoyait pas d’investir massivement dans la création de contenus originaux. La plateforme de vidéos a effectivement fait savoir qu’elle prévoyait de continuer à nouer des partenariats avec des studios et des entreprises de production comme elle le faisait aujourd’hui.

De fait, le service prévoit plutôt de distribuer que de produire, ce qui est à rebours de la majorité des acteurs en place sur le marché aujourd’hui, que ce soit Netflix, Amazon Prime Video, Apple TV Plus ou encore Disney Plus. Ce dernier possède pourtant un catalogue déjà bien rempli grâce aux nombreuses franchises dont il a fait l’acquisition ces dernières années.

Rakuten TV propose également des contenus gratuits accessibles sur une simple inscription. Plusieurs films sont accessibles via ce biais, mais c’est aussi (et surtout) le cas de la série Matchday. Dévoilée fin 2019, celle-ci compte huit épisodes d’une quarantaine de minutes. Elle revient sur les coulisses du célèbre club espagnol, dont la firme japonaise est le sponsor officiel depuis juillet 2017. Narré par John Malkovich, la série permettra aux fans de plonger au cœur du FC Barcelone.

Les prix Rakuten TV

Rakuten TV offre la possibilité de voir certains contenus gratuitement, à l’exemple de la série sur le FC Barcelone. Sinon, les utilisateurs ont la possibilité d’acheter certains contenus, que ce soit des films ou des séries. La saison d’une série coûte entre 12 et 30 euros en fonction du contenu, si bien que la première saison de House of Cards coûte par exemple 19,99 euros. Pour ce qui est des films, les tarifs varient entre 3 et 5 euros. Certains films sont disponibles en Haute Définition ou en 4K.

Sur sa plateforme, Rakuten TV précise que le contenu acheté est disponible sur chacun de vos écrans et autres appareils en plus de celui avec lequel vous avez choisi votre film ou votre série. Ces derniers sont ensuite disponibles durant trois ans.

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests