Stupéfiant : l’horloge du chaos (organisé)

Réalisée par le studio néerlandais HeyHeyHey pour la Dutch Design Week et remontée récemment, Melvin The Machine est un dispositif infernal qui déclenche une série de réactions en chaîne plus étonnantes les unes que les autres.

Avant l’heure c’est pas l’heure, après l’heure c’est plus l’heure. Mais quand c’est l’heure, alors là, gare aux dégâts… Les machineries où les évènements s’enchaînent en cascade font depuis longtemps la joie des internautes (et des statisticiens de YouTube), mais celle-ci est un chef d’œuvre du genre.

Réalisée en 2010 par le studio néerlandais HeyHeyHey pour la Dutch Design Week et remontée récemment, Melvin The Machine, c’est son petit nom, réglée au poil de millimètre, déclenche une série d’actions plus étonnantes les unes que les autres pendant plus de six minutes. Détail original : contrairement aux autres expériences de Rube Goldberg[1], celle-ci est interactive. Explications ici (en anglais).

Calez-vous bien devant la vidéo, respirez un grand coup et régalez-vous, vous n’avez jamais vu ça.

Melvin the Machine by HEYHEYHEY from Dezeen on Vimeo.

[1] machines de Rube Goldberg. Il y a même un site officiel.


15 commentaires

  1. Pouh! le genre de truc qui doit prendre 2mois à mettre en place 😉

    Le pire c’est qu’ils se servent de ce qui est déjà tomber.. (les livres pour faire tourner la boule)

    Un peu dommage que ce soit souvent filmé de trop près, on a du mal à comprendre ce qui c’est passé.

    Mais j’adore 😉

  2. bertrand maximilien le

    Je suis un peu du même avis…
    On voit bien que le truc est hyper chiadé, rien à dire là dessus, par contre on voit quenelle… :/

    Les types ils sont à deux caméras, mais pas un qui arrive à choper des images correctes.
    Le gros soucis vient du fait qu’ils emploient beaucoup de billes de métal, donc de petite élément pour les déclencheurs, mais par contre on a besoin de plans d’ensemble pour comprends la mécanique du bousin.

    Les mecs le savent bien, donc maladroitement ils tentent de faire des plans larges, puis reviennent sur des gros plans dont on comprends à peine la transition… bref, franchement c’est pas top…

    Pour palier le soucis, il y avait pourtant des solutions. Surtout avec deux caméras. Le plus efficace, selon moi, aurait été de dédier une caméra aux plans larges, et l’autres aux plans serrés, puis d’expliciter ça au montage, comme par exemple créer un affichage en parallèle avec les deux caméras en simultanés.
    Là les deux mecs se marchent l’un sur l’autre en sachant pas trop si ils doivent filmer de prêt pour montrer les déclencheurs, ou de loin pour aider à la compréhension globale.

    Bref, c’est beau gâchis car il y a vraiment de très belles idées comme le coup des parachutes.

    Pour le moi, le message que le studio fait passer avec cette vidéo, c’est qu’ils ont des idées en or, mais qu’il ne sont pas foutus de les réaliser… :/

  3. Pingback: Le Seigneur des Liens | MatooBlog

  4. Pingback: The Experiment, une animation interactive en HTML5 tellement bien faite qu'on dirait du Flash

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.