Suivez-nous

Smartphones

Surprise ! Huawei a dépassé Samsung au mois d’avril

Grâce à la reprise chinoise, Huawei aurait été le numéro un du marché mondial des smartphones au mois d’avril.

Il y a

  

le

 

Par

Huawei P40 Pro / © Presse-citron

Comme nous l’avons évoqué à plusieurs reprises, la pandémie a durement affecté le marché des smartphones. Cependant, les conséquences de la crise ne sont pas les mêmes pour tous les constructeurs. Par exemple, au mois d’avril, alors que Samsung était particulièrement touché à cause du confinement dans les pays où ses smartphones sont populaires, Huawei a pu bénéficier d’un rebond de la demande dans son principal marché, la Chine, où la pandémie était déjà maitrisée.

Résultat, durant ce mois d’avril, Huawei aurait vendu plus de smartphones que Samsung, devenant, à titre provisoire, le numéro un du marché mondial. C’est ce qui est indiqué dans un article publié cette semaine par le site Android Authority, qui relaie les statistiques de la société Counterpoint Research. D’après celles-ci, Huawei aurait eu une part de marché de 19 % durant le mois d’avril, tandis que celle de Samsung aurait été de 17 %.

Huawei a donc pu accéder à la première place en avril grâce au marché chinois. Néanmoins, le constructeur est loin d’être sorti d’affaires. Depuis 2019, celle-ci est sanctionnée par les États-Unis et ne peut donc plus collaborer avec les sociétés américaines (sauf celles qui ont obtenu un permis). Résultat : Huawei ne peut plus préinstaller les applications et les services de Google sur ses smartphones, qui utilisent la version open source d’Android. Et à cause de l’absence de ces apps de Google, les ventes ont chuté en Europe.

Actuellement, Washington veut aussi priver Huawei de processeurs. Le constructeur conçoit ses propres processeurs Kirin, mais ceux-ci sont fabriqués par le Taiwanais TSMC. Au mois de mai, les États-Unis ont annoncé de nouvelles sanctions qui empêchent les entreprises étrangères qui utilisent des équipements ou des technologies américaines de fournir Huawei, ce qui semble avoir comme objectif d’empêcher TSMC de fabriquer les processeurs Kirin pour ce constructeur.

Xiaomi a aussi résisté au premier trimestre

Sinon, on notera que de son côté, Xiaomi semble avoir mieux résisté à la crise que ses concurrents au premier trimestre. En effet, alors que la plupart des constructeurs ont vu leurs ventes baisser durant les trois premiers mois de l’année, Xiaomi a affiché une hausse de 13,6 % de ses revenus. « En Chine continentale, alors que l’impact de la pandémie commençait à s’atténuer, les ventes des principaux produits de Xiaomi ont connu une solide reprise », avait écrit Xiaomi dans l’annonce de ses résultats du premier trimestre. « Le Groupe a travaillé de manière proactive avec ses partenaires de la chaîne d’approvisionnement pour les aider à augmenter leurs capacités de production. Sa production en Chine continentale a repris pour l’essentiel et la demande de smartphones a rapidement rebondi. Depuis avril, ses expéditions de smartphones en Chine continentale sont progressivement revenues au niveau d’avant la pandémie, et ses expéditions de téléviseurs intelligents se sont également largement rétablies. »

1 commentaire

1 Commentaire

  1. PapounetUT

    18 juin 2020 at 21 h 07 min

    C’est une idée que je me fais ou Apple a vraiment très peur de ce genre de concurrents dans le haut et très haut de gamme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests