Connect with us
bouygues bouygues

Business

Surprise ! Microsoft rejoint la Fondation Linux

Sous la direction de Satya Nadella, Microsoft continue sa révolution open-source en devenant membre Platinium de la Fondation Linux.

Il y a

le

Les relations entre Microsoft et Linux n’ont pas toujours été tendres. En 2000, le PDG de la firme de Redmond de l’époque, Steve Ballmer, déclarait au sujet du logiciel open-source : « Linux est un concurrent difficile. Il n’y a pas de société appelée Linux, il n’y a même pas de feuille de route pour Linux (…) Cependant (Linux) a des caractéristiques de communisme que les gens adorent par-dessus tout : c’est gratuit. ». Puis, un an plus tard, il comparait même celui-ci a à cancer qui « vient se greffer au sein des propriétés intellectuelles de tout ce qu’il touche ».

Personne n’aurait imaginé qu’une quinzaine d’années plus tard, la firme de Redmond allait rejoindre la Fondation Linux. Pourtant, c’est ce qui a été annoncé aujourd’hui.

A l’instar de Cisco, Fujitsu ou encore Intel, le Microsoft de Satya Nadella est désormais un membre Platinium de la fondation. Et John Gossman, un architecte de l’équipe chargée d’Azure, va rejoindre le conseil d’administration de celle-ci.

> Lire aussi :  Microsoft : un projet de manettes adaptables pour transformer tablettes et smartphones en consoles de jeux

Selon Jim Zemlin, directeur exécutif de la Fondation Linux, en devenant membre de celle-ci, Microsoft sera « mieux en mesure de collaborer avec la communauté open-source […] ».

Depuis l’arrivée de Satya Nadella aux commandes, Microsoft est devenu plus ouvert

L’annonce vous a peut-être surpris mais cela fait déjà un moment que Microsoft a embrassé la culture open-source, bien que son empire ait été érigé en se basant sur l’approche propriétaire. Sur GitHub, il s’agit déjà du contributeur le plus important aux projets open-source.

Et par ailleurs, dans un billet de la Fondation Linux, celle-ci explique que la firme de Redmond a déjà apporté sa contribution à plusieurs de ses projets, pour ne citer que Node.js Foundation, OpenDaylight, Open Container Initiative ou R Consortium. Et aujourd’hui, la firme franchit une étape importante, selon Jim Zemlin.

D’autre part, Microsoft a déjà mis un bon nombre de projets en open-source, pour ne citer que Powershell, Visual Studio Code ou encore le SDK de Xamarin (qu’il a racheté).

> Lire aussi :  Microsoft teste les publicités dans l'application Mail sous Windows 10

(Source)

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Bibelo

    16 novembre 2016 at 23 h 28 min

    Pendant que MS change de visage, Apple continue à s’entêter dans la bêtise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests