Suivez-nous

Gaming

On a joué à… Ace Combat 7, la VR au septième ciel ?

Disponible depuis quelques jours, Ace Combat 7 signe le grand retour en grâce de la saga, avec en prime une compatibilité PlayStation VR assez bluffante.

Il y a

le

Ace Combat 7

Ace Combat de retour… et en grande forme !

Cela fait 25 ans (et oui, déjà !) que la saga Ace Combat sillonne le marché du jeu vidéo, avec un notamment trois opus mémorables sur PSOne, puis des épisodes PS2, GameBoy Advance, PSP, et même un opus exclusif Xbox 360. En 2019, la série est de retour, avec un Ace Combat 7 : Skies Unknown qui promet de renouer avec les bases de la série, tout en apportant une vraie dose de modernité côté graphismes… sans oublier une section PlayStation VR exclusive (et bigrement réussie).

Côté scénario, Ace Combat 7 permet aux pilotes virtuels de retourner dans l’univers alternatif de Strangereal, et de suivre les aventures de la jeune Trigger, via de nombreuses cinématiques très joliment réalisées. Au travers d’une vingtaine de missions, on suivra la bataille (assez complexe d’ailleurs) que se livrent le Royaume d’Erusea, Usea et la Fédération d’Oséa. Globalement, le scénario est très travaillé, voire presque un peu trop pour certains, qui se perdront rapidement dans cette guerre politique. Ces derniers zapperont d’ailleurs sans doute les cinématiques et les briefings de mission, pour se focaliser sur l’essentiel : le pilotage.

Ace Combat 7

A ce niveau, Ace Combat 7 est un pur bonheur, et le jeu permet de profiter de sensations de vol assez uniques, avec un pilotage standard pour les plus pressés, ou un peu plus poussé pour les experts de la voltige. Peu importe le mode choisi, le jeu permet de passer d’excellents moments à bord des nombreux avions à piloter (et à déverrouiller au fil de l’aventure), chacun disposant de ses propres caractéristiques. Outre les avions, il est également possible de déverrouiller des missiles spécifiques et même des bonus, à équiper avant le début de chaque mission.

Des missions rythmées, variées…

Des missions joliment rythmées, et même assez diversifiées pour permettre d’en enchaîner plusieurs sans ressentir le moindre ennui. Si certaines se focalisent sur l’action pure, d’autres mettront davantage les capacités de pilote à l’épreuve, avec un avion qui réagit parfaitement aux éléments naturels comme le vent, la pluie ou les changements de direction un peu trop brusques. Bien sûr, le pilotage reste « arcade« , mais le jeu offre quelques petits « bonus » bienvenus, comme la possibilité d’effectuer soi-même le décollage et l’atterrissage si on le souhaite. Dommage toutefois que les sous-titres soient aussi fins et les dialogues « in-game » si présents, ce qui crée parfois un peu de confusion lors de certaines missions.

Ace Combat 7

Développé sous Unreal Engine 4, Ace Combat 7 affiche des graphismes de haut vol, avec des paysages d’une beauté assez effarante, des effets de lumières éblouissants, mais également (et c’est assez rare pour être souligné) un sol plutôt détaillé, y compris à basse altitude. A cela s’ajoute une gestion dynamique de la météo (vent, pluie…), avec en prime des nuages plus beaux que jamais, qu’il faudra souvent oser traverser, avec le risque de voir son cockpit totalement embué, voire même recouvert de givre.

Bref, visuellement, Ace Combat 7 est (de loin) le plus beau de la saga, avec en prime la possibilité de visualiser l’intégralité d’une mission à peine terminée, en jouant avec les angles de caméra, pour profiter encore plus du (grand) spectacle. Du tout bon !

Une expérience VR assez folle !

Sur PS4, Ace Combat 7 : Skies Unknown permet également de prendre part à une petite poignée de missions en réalité virtuelle. Casque PlayStation VR vissé sur la tête, on profite alors d’une immersion assez exceptionnelle, avec la sensation de se retrouver plonger « pour de vrai » dans le cockpit. VR oblige, il est possible de regarder tout autour de soi, et le simple fait de pouvoir tourner la tête pour visualiser un allié évoluant à ses côtés, ou lever les yeux pour rechercher un ennemi a quelque chose d’assez incroyable, pour ne pas dire de magique.

A noter que, contrairement à un Resident Evil 7, il n’est pas question ici de jouer l’intégralité du jeu en VR, mais uniquement quelques missions dédiées.

Mon avis concernant Ace Combat 7 : Skies Unknown

Pour résumer en une simple phrase : j’ai adoré Ace Combat 7 : Skies Unknown. On y retrouve un mode Campagne très (trop ?) complexe en terme de scénario, avec de très belles cinématiques qui viennent intelligemment émailler les 20 missions principales. Ces dernières sont haletantes, plutôt variées, avec de nombreux revirements de situation en cours de jeu, et c’est un vrai plaisir que de fendre les cieux dans ce nouvel épisode. A cela s’ajoute une réalisation grandiose, avec une gestion assez incroyable des intempéries et des nuages, de nombreux coucous à déverrouiller/piloter/personnaliser, un mode multijoueur agréable (mais sans plus)… Le tout sans oublier un mode VR très impressionnant (mais un peu léger en contenu) si on dispose d’un PlayStation VR.

Bref, une vraie bonne surprise, et accessoirement un pur retour en grâce pour cette franchise tant appréciée, que je ne saurais que trop vous conseiller (si vous aimez un tant soit peu le genre évidemment).

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. David

    30 janvier 2019 at 21 h 13 min

    C’est quoi ce lien bidon ça nous mène sur un volant thrusmaster et j’ai regarder sur le site de la Fnac la PS4 pro a ce prix ça n’existe pas alors il serait bien que quand vous donnez des unfos qu’elles soient au moins vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests