Suivez-nous

Audio

Test du AirPods Max : chez Apple, le silence est d’or

Après des années de folles rumeurs, le premier casque audio d’Apple est enfin disponible. Son arrivée fracassante est marquée notamment par son prix très élevé. Le AirPods Max vaut-il les 629 euros affichés ? Réponse dans notre test.

Publié le

 
test airpods max
© Presse-citron

Chaque entrée d’Apple dans un nouveau marché est un évènement. Après l’iPod, l’iPhone, l’iPad et les AirPods, l’américain se lance sur le marché des casques audio à réduction de bruit.

Comme à son habitude, Apple ne fait rien comme les autres. Alors que les modèle les plus vendus (Bose QC 35, Sony WH-1000-XM4) sont commercialisés entre 300 et 400 euros, le AirPods Max est affiché à 629 euros. Et vlan !

Doit-on s’en indigner ? Pas vraiment. Apple a beau marteler qu’il propose des produits grand public, son positionnement se rapproche davantage de celui d’une marque de luxe. Ses produits sont régulièrement pointés du doigt pour leurs tarifs jugés excessifs, ce qui n’empêche pas les ruptures de stock à chaque lancement. D’ailleurs ce AirPods Max n’échappe pas à la règle. « Tant qu’il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir ».

Le AirPods Max est cher, c’est un fait. La question est de savoir si ce tarif est justifié. Ou plutôt de déterminer si l’écart de prix entre ce AirPods Max et les modèles de Sony ou Bose vaut vraiment la peine de doubler la mise.

Prix et disponibilité

Le AirPods Max est disponible (au compte-goutte) depuis le 15 décembre 2020 au prix de 629 euros. Il se décline en cinq coloris : noir, argent, bleu, rouge et vert (notre modèle de test).

test airpods max prix

© Presse-citron

Ce tarif positionne le premier casque audio d’Apple comme un produit ultra-premium voire élitiste. À juste titre ?

Design et ergonomie

Dès l’ouverture de la boîte, le AirPods Max donne le ton. À l’instar des autres produits Apple, son premier casque audio se révèle résolument premium. Le AirPods Max est beau, magnifique même. Alors que ses concurrents s’habillent essentiellement de plastique (de qualité), le casque Pommé se constitue d’aluminium brossé (écouteurs) et d’acier (arceau).

test airpods max design

© Presse-citron

Si ces matériaux le subliment, ils l’alourdissent considérablement par rapport à ses homologues. Le AirPods Max pèse tout de même 386 g contre 294 g pour le WH-1000-XM4 de Sony par exemple.

Cet embonpoint n’a pas vraiment d’incidence sur la tenue du casque. Le système à pistons de l’arceau permet d’ajuster son positionnement, les écouteurs englobent bien les oreilles et le filet en tissu maillé est confortable.

test airpods max arceau

© Presse-citron

Le AirPods Max se révèle donc très agréable à condition de ne pas prolonger son utilisation. Après deux heures d’écoute, de légères douleurs aux cervicales se manifestent et une condensation apparaît derrière les coussins en tissu (aimantés) . Après plusieurs heures, on peut même observer de fines gouttelettes.

Simple et efficace, mais…

Comme souvent, Apple maîtrise l’art du minimalisme. Pas de touches tactiles, tout se contrôle à l’aide de deux boutons positionnés sur l’écouteur droit. Le premier permet d’activer/désactiver la réduction de bruit ou de passer en mode transparent. Le second est une réplique de la couronne de l’Apple Watch dopée aux hormones. Il permet de contrôler le volume ou de mettre en pause.

Ce même écouteur intègre le port Lightning qui permettra d’accueillir un chargeur ou de connecter un adaptateur (non fourni) pour écouter la musique en filaire.

Comme avec les AirPods Pro, associer le AirPods Max à un appareil Apple est un jeu d’enfant. Pour le relier il suffit de le rapprocher d’un iPhone, iPad ou Mac. En quelques secondes, le tour est joué. Que les utilisateurs de smartphones Android se rassurent, le casque d’Apple fonctionne aussi avec leur matériel, mais l’appairage nécessite quelques étapes supplémentaires.

test airpods max smart case

© Presse-citron

Si le AirPods Max nous séduit, on ne peut pas en dire autant de la Smart Case. La housse de protection fournie dans la boîte n’est ni une housse ni une protection. En effet, elle ne recouvre que partiellement le casque et ne protège pas les parties les plus à même de se fracasser sur le sol en cas de maladresse.

Pourtant elle reste indispensable, puisqu’en l’absence de bouton on/off il est impossible d’éteindre le AirPods Max autrement qu’en le glissant dans cette Smart Case. On a connu plus pratique.

Qualité audio

Avec son AirPods Max, Apple promet un son “haute fidélité”, appellation employée par les constructeurs de casques très haut de gamme (vendus à des tarifs bien plus élevés).

Pour fournir des performances comparables à ces casques, Apple mise sur des drivers de 40 mm ainsi que des aimants en néodyme, matériau très coûteux justifiant en partie son tarif plus élevé que les modèles grand public. Le tout est saupoudré de computational audio (propulsé par la puce H1) pour un rendu sonore “premium”.

Ce concentré de technologies se confronte à une incohérence : le AirPods Max ne diffuse que des sons au format AAC. Il ne prend en charge aucun codec hi-res, presque impardonnable pour un produit à ce prix (nous y reviendrons).

Toutefois, ce choix semble logique si l’on considère que le casque sera majoritairement associé à un iPhone, iPad ou Mac. En partant de ce postulat, on comprend aussi pourquoi Apple n’intègre pas de jack 3,5 mm pour une utilisation en filaire. Les puristes ne sont visiblement pas la cible d’Apple, aussi ils devront mettre la main au portefeuille pour s’équiper d’adaptateurs Lightning. Comptez 40 euros de plus au bas de la facture.

test airpods max qualite audio

© Presse-citron

Et la qualité audio dans tout cela ? En un mot : impressionnante. Si Apple prend peu de risques en proposant un son assez consensuel, nous devons bien reconnaître que le résultat est époustouflant.

Les aigus sont parfaitement maîtrisés, les médiums impeccables et les basses bien présentes sans déséquilibrer l’ensemble. Grâce au computational audio, le casque ajuste les médiums et les basses en fonction de sa position sur vos oreilles. Un régal.

Les amateurs de vidéos se délecteront eux aussi devant leurs séries et films. Compatible Dolby Atmos, le AirPods Max hérite aussi de la spatialisation du son inaugurée avec les AirPods Pro. Concrètement, le son est diffusé à 360° (avec les contenus compatibles, évidemment) et s’adapte aux mouvements de la tête. De mémoire, nous n’avons jamais ressenti une telle immersion avec un casque grand public.

La qualité de son délivrée par le AirPods Max surclasse donc celle des modèles de Sony ou Bose. Néanmoins, la différence est trop légère pour justifier un tel écart de prix.

Réduction de bruit

Le AirPods Max hérite aussi de la réduction de bruit des AirPods Pro. En plus de l’excellente isolation passive due à son format, le casque d’Apple dispose d’une réduction de bruit active et d’un mode transparent.

Pour nous isoler (ou reproduire) des sons ambiants, Apple s’appuie sur six micros externes (trois par écouteur) chargés de capter les bruits alentours, et deux micro internes (disposés à l’intérieur de chaque écouteur) qui analysent le son arrivant dans nos oreilles. La puce H1 – qui peut ajuster l’annulation de bruit 200 fois par seconde selon Apple – s’occupe du reste.

Si l’annulation de bruit nous bluffe, le mode Transparent nous convainc définitivement. C’est bien simple, nous n’avons encore jamais rien entendu de tel depuis l’avènement des casques audio sans fil avec réduction de bruit. Les AirPods Pro surprenaient, le AirPods Max impressionne.

Aussi bons soient-ils, les casques de Sony, Bose ou Sennheiser ne rivalisent jamais avec celui d’Apple dans ce domaine. On en attendait pas moins d’un casque vendu près de deux fois plus cher.

Autonomie et recharge

Apple promet que son AirPods Max est en mesure de nous tenir compagnie 20 heures durant. Une estimation prudente puisque nous avons pu enchaîner en moyenne 23h d’écoute avec la réduction de bruit active. Cette autonomie s’améliore très légèrement sans l’ANC et passe à 25 heures. Apple a donc réussi a limiter au maximum la consommation d’énergie de son annulation de bruit. Un excellent point.

En revanche, ces performances restent en deçà des autres casques grand public. Le WH-1000-XM4 par exemple assure 25 heures d’écoute avec l’ANC et 35 heures sans.

test airpods max lightning

© Presse-citron

Ces différences peuvent partiellement s’expliquer par l’absence du bouton on/off et l’obligation de glisser le casque dans sa Smart Case pour l’éteindre.

Dans le cas contraire il faudra plusieurs minutes au AirPods Max pour détecter qu’on ne l’utilise plus. Il restera donc dans un état de veille qui consomme beaucoup d’énergie. À titre d’exemple, nous avons laissé le casque posé sur notre table de chevet durant une nuit. À notre réveil, la batterie avait perdu 8%.

Apple se rattrape bien avec sa recharge (Lightning évidemment) très rapide. La marque promet de gagner une heure d’écoute en 5 minutes de charge. Ces estimations se révèlent cette fois justes.

Notre avis

Le AirPods Max est-il un meilleur casque que ceux de Sony ou Bose ? La réponse est oui. Le design est bien plus luxueux, la qualité audio un cran au dessus et l’annulation de bruit (ainsi que le mode transparent) nettement plus efficaces. S’il est en plus associé à un produit Apple (ce qui semble correspondre au schéma le plus répandu), l’expérience est encore plus agréable.

Techniquement, le AirPods Max s’impose donc comme la nouvelle référence du marché. Toutefois, les 629 euros demandés par Apple sont difficilement justifiables. D’abord parce que ce premier casque souffre de quelques défauts (trop lourd, limité au AAC, autonomie moyenne, pas d’écoute filaire). Ensuite, parce que la Smart Case livrée n’est absolument pas à la hauteur du produit.

Enfin (et surtout), parce que la différence avec les modèles concurrents, vendus près de deux fois moins cher, n’est pas assez flagrante pour justifier un tel prix. Pour 100 à 150 euros de moins, nous l’aurions recommandé les yeux fermés. À 629 euros, mieux vaut y réfléchir à deux fois.

AirPods Max

629€
9

Design et ergonomie

9.5/10

Qualité audio

9.0/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Réduction de bruit

9.5/10

On aime

  • Le design et les finitions exemplaires
  • Qualité de son époustouflante
  • Réduction de bruit remarquable
  • L'intégration à l'univers Apple

On aime moins

  • Un peu lourd (pour une utilisation prolongée)
  • La Smart Case à revoir intégralement
  • Limité au codec AAC
  • Pas de jack ni de bouton on/off
  • Prix (trop) élevé
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *