Test de la semaine : Logitech Spotlight, la Rolls des télécommandes de présentation

On a testé pour vous la Logitech Spotlight, la télécommande de présentation simplifiée et haut de gamme du fabricant suisse de périphériques.

Logitech Spotlight

Cette semaine, c’est un produit plus orienté vers l’univers professionnel qu’on vous propose de découvrir. Il s’agit de la Spotlight, une télécommande de présentation (PowerPoint/Keynote) simplifiée avec seulement trois boutons et haut de gamme (129 euros). On vous laisse découvrir la vidéo de présentation du célèbre constructeur suisse et la fiche technique de la Spotlight.

Constructeur :Logitech
Modèle :Spotlight (Télécommande de présentation)
Dimensions (Télécommande) :131,3 x 28,1 x 12,1 mm
Poids (Télécommande) :Batterie de 49,2 g incluse
Dimensions (Récepteur) :40,4 x 17,2 x 6,8 mm
Poids (Récepteur) :3,3 g
Longueur du câble de charge :140 mm
Configuration Bluetooth :Windows® 10 ou versions ultérieures, Windows 8
macOS X 10.10 ou versions ultérieures
Chrome OS™
Android™ 5.0 ou version ultérieure
Configuration récepteur propriétaire Logitech :Windows 10 ou version ultérieure, Windows 8, Windows RT, Windows 7
Mac OS X version 10.05 ou ultérieure
Chrome OS
Linux®
Type de connexion :Bluetooth et connexion 2,4 Ghz sans fil
Portée sans fil :30 m
Témoins lumineux (LED) :Témoin lumineux batterie et connectivité
Informations sur la batterie :Lithium polymère rechargeable, 85 mAh
Longévité de la batterie (rechargeable) :3 mois
Capteur :Gyroscope et accéléromètre 3D
Technologie de capteur: Capteur de mouvement
Contenu de la boîte :Télécommande de présentation
Récepteur propriétaire
Documentation utilisateur
Câble de charge
Etui
Couleurs :Gold/Slate/Argent

Présentation :

Avec sa Spotlight, Logitech joue la carte de la simplicité et nous propose une télécommande au design épuré, avec seulement trois boutons, un choix qui rappelle une célèbre firme basée à Cupertino.

Si Apple n’est pas la seule marque à faire dans le minimalisme, force est de constater que ce produit, léger (50 grammes) et dont la taille est proche de celle d’un iPhone 7, aurait sans doute plu à Steve Jobs. On notera d’ailleurs que Logitech va même jusqu’à proposer sa télécommande en trois coloris qui s’accordent plutôt bien avec les derniers MacBook.

Logitech se la joue Apple

Une bonne impression visuelle qui se confirme une fois la télécommande entre les mains. En aluminium, la Spotlight bénéficie d’une finition de grande qualité et se révèle très agréable à utiliser. Confortable en main, les trois boutons sont facilement accessibles et immédiatement reconnaissables. À la base de la télécommande, on découvre un petit récepteur sans fil USB (type A) qui vient se connecter à votre ordinateur.

A noter qu’il est également possible d’utiliser la connexion par Bluetooth. Une fois qu’on a ôté le récepteur, on remarque également la présence d’un port USB (Type C) au fond de la commande, ce dernier permet de recharger la Spotlight à l’aide du câble USB fourni par le constructeur (câble USB-A/USB-C).

Enfin, on notera la présence d’un étui pour protéger sa télécommande.

Comme indiqué dans la fiche technique, la télécommande a une portée sans fil de 30 mètres et Logitech propose une application pour Windows et Mac OS. La télécommande peut être utilisée avec d’autres systèmes d’exploitation (Chrome OS, Linux ou Android), mais sans l’application dédiée.

Prise en main :

Pour notre test, nous avons utilisé la Spotlight sous Windows 10 et l’application proposée par Logitech. A l’image de sa télécommande, le fabricant de périphériques a voulu simplifier toutes les étapes et l’installation se fait très facilement. A la fin, on a droit un tutoriel qui nous permet de découvrir les fonctionnalités proposées par la Spotlight.

Le bouton principal, situé au centre de la télécommande, permet de passer à la diapositive suivante ou l’élément suivant. Ce bouton est facilement reconnaissable, il est plus gros et incurvé. Le bouton situé juste en dessous est plus petit et fait office de bouton retour. Jusqu’ici, rien de bien surprenant et il faut se tourner vers le bouton situé en haut de la télécommande.

La Spotlight n’a pas fait le choix d’un pointeur laser mais d’un pointeur qui vient modifier votre écran. Lorsqu’on maintient appuyé le bouton du haut, seule la zone vers laquelle on pointe la télécommande est éclairée, le reste de l’écran devient plus sombre.

L’application proposée par Logitech permet de personnaliser les boutons, on peut ainsi choisir de « Mettre en lumière une zone », « d’Agrandir » ou de faire apparaître un « Cercle » à l’écran. On peut également choisir la taille de la zone qu’on souhaite mettre en évidence.

Pour les boutons Suivant/Précédent, on peut activer une fonction qui se déclenchera lorsqu’on décide de maintenir le bouton appuyé.

Dernière fonctionnalité apportée par l’application, il s’agit du minuteur. Cette fonctionnalité se révèle très pratique et pourrait séduire les professionnels qui doivent respecter un délai de présentation. Une fois activé, on peut faire apparaître une horloge sur l’écran ou lancer le minuteur. La Spotlight va alors vibre 5 minutes avant la fin de votre présentation et lorsque le temps est écoulé. Il est évidemment possible de désactiver cette fonctionnalité ou de personnaliser le minuteur.

Concernant la vibration, le réglage par défaut permet de bien ressentir la vibration et il est aussi possible de choisir l’intensité de vibration via les réglages avancés.

Équipée de capteurs de mouvement, la Spotlight s’est montrée très précise et fluide en toute circonstance. Outre avec les diapositives, on peut l’utiliser pour ouvrir un onglet ou contrôler une vidéo YouTube sans difficulté.

Autonomie :

Logitech annonce une autonomie maximum de trois mois et une recharge complète en une heure. Cela dépendra de votre utilisation et il est difficile de le vérifier, mais cela fait maintenant un mois et demi que nous utilisons la Spotlight sans avoir eu besoin de la recharger. En cas d’urgence, Logitech a prévu le coup en permettant un chargement rapide, on peut ainsi disposer de 3 heures de présentation avec 1 minute de charge.

Enfin, on apprécie la possibilité d’enlever facilement la batterie.

Conclusion :

La Logitech Spotlight est sans doute la meilleure télécommande de présentation du marché. Son design et sa belle finition en font un produit haut de gamme, ergonomique et confortable en main. Avec ses trois boutons, l’usage est simplifié et l’utilisation de la Spotlight est un vrai plaisir.

Même constat avec l’application, elle apporte des fonctionnalités intéressantes et se montre simple d’utilisation. On appréciera tout particulièrement le pointeur et ses options permettant de mettre en lumière d’agrandir ou d’avoir un cercle à l’écran qui se révèlent très pratiques à l’usage.

Élégante, performante et dotée de nombreuses fonctionnalités, il n’y a que le prix de la Spotlight qui peut faire réfléchir. A 129 euros, Logitech profite sans doute de son statut de poids lourd sur le marché des périphériques, mais l’investissement en vaut la chandelle.

La Logitech Spotlight est proposée au prix de 129 euros.

J’aime :

  • le design et les finitions
  • les fonctionnalités
  • l’autonomie
  • la simplicité d’utilisation

J’aime moins :

  • le prix élevé (mais justifié)


Nos dernières vidéos

Répondre

Send this to a friend