Passer au contenu

Test du Dreame L10s Pro Ultra Heat : le robot aspirateur qui fait monter la température

Dreame est de retour avec une proposition de robot aspirateur, qui cette fois permet de laver les serpillères à l’eau chaude.

Souvenez-vous en septembre l’année dernière, nous avions eu la possibilité de tester le Dreame L20 Ultra, modèle le plus haut de gamme de la marque. Si celui-ci avait des arguments à faire valoir, il ne nous avait pas totalement convaincus.

Depuis, la marque chinoise a décidé de mettre à jour son L10s avec de nouvelles technologies, notamment le nettoyage à eau chaude, le tout avec un tarif sous la barre symbolique des 1000 euros. Est-ce que le Dreame L10s Pro Ultra Heat sera plus convaincant ? Voici notre test du nouveau robot aspirateur.

Prix et disponibilité du robot aspirateur Dreame L10s Pro Ultra Heat

Disponible depuis le 31 janvier, le Dream L10s Pro Ultra Heat est en vente au tarif de 999,99 euros sur Amazon.

Des débuts compliqués

La faute à pas de chance probablement comme on dit, mais l’unité que nous avons reçue présentait un défaut en sortie de sa boite. En effet, la rampe permettant au robot de retourner à sa base était tordue et non alignée avec le sol. Ainsi, il était impossible pour lui de retourner à sa base en mode nettoyage, ce qui est bien sûr plutôt contraignant.

Test Dreame L10s Pro Ultra Heat
© Presse-citron

Heureusement, quelques nuits avec de gros bouquins sur la rampe en plastique ont suffi à la réaligner, et ainsi pouvoir commencer nos tests. Un aspect plutôt regrettable quand on voit à quel point le reste de la machine a été conçue avec soin.

En effet, le robot lui-même dispose de plastique doux qui rassure dans le fait qu’il ne devrait pas abîmer les bas de meuble. De plus, celui-ci dispose d’une base plus compacte que celle du L20 Ultra, ce qui permet de caser plus facilement l’appareil dans de petits logements.

Dreame améliore son expérience utilisateur

Après avoir sortir le robot de son emballage, le premier contact se fait au travers de l’application Dreame-home. Il faut dire que celle-ci semble s’être sensiblement améliorée à l’occasion de l’arrivée du Dreame L10s Pro Ultra Heat.

En effet, la cartographie rapide et le découpage des pièces sont devenus exceptionnels, là où il fallait retravailler manuellement la démarcation des pièces auparavant. Il faudra juste changer globalement le type de pièce qui n’est pas forcément très bien reconnu.

Cela reste un gain de temps et de praticité considérable. Hormis cet aspect, la connexion au robot aspirateur est toujours aussi simple, et se fait sans encombre en quelques minutes seulement. Venons-en donc à ce qui est réellement intéressant avec le Dreame L10s Pro Ultra Heat, ses capacités d’aspiration et de nettoyage.

Une bonne aspiration et un lavage exceptionnel

Avec une puissance d’aspiration de 7 000 Pa, l’aspiration du Dreame L10s Pro Ultra Heat est particulièrement efficace, même sur les tapis. Bien sûr, cela demande d’accepter le bruit fait par le robot aspirateur, qui n’est pas si dérangeant.

De plus, il sera toujours possible de réserver les cycles d’aspiration puissante à des moments où vous ne serez pas à votre domicile, en utilisant la fonction de programmation de l’application par exemple.

Là où le Dreame L10s Pro Ultra Heat nous a le plus impressionnés, c’est dans ses capacités de lavage. La grande nouveauté de cette nouvelle révision du L10s est la possibilité d’un lavage de ses serpillères à l’eau chaude, comme l’indique le “Heat” de son nom qui n’est pas un hommage à l’équipe de NBA de Miami.

Aidé de la technologie MopExtend qui permet d’étendre une des deux serpillières rotatives, cela permet de parfaitement raser les murs, permettant ainsi de nettoyer parfaitement à proximité des plinthes. Il n’y a pas à dire, une fois le robot passé, les sols sont immaculés.

Test Dreame L10s Pro Ultra Heat
© Presse-citron

On regrettera sa durée de nettoyage qui atteint les 103 minutes pour le rez-de-chaussée d’une maison de 100m2 avec deux tapis. Trouvant ça plutôt étrangement long, nous avons réalisé des tests au premier étage. C’est peut-être la présence de deux tapis ainsi que du parquet qui le perturbe, car quand nous avons essayé celui-ci dans une configuration différente, la durée de nettoyage a été divisée par 3.

Ainsi, on ne peut que conseiller si vous avez un parquet d’utiliser plutôt des paramètres de nettoyage personnalisés. En effet, le CleanGenuis censé s’attarder sur les taches récalcitrantes a tendance à considérer les nœuds du bois comme étant des taches, insistant inutilement sur l’endroit.

Une excellente planification de trajectoire, mais une détection qui n’est pas idéale

En comparaison du L20 Ultra qui avait parfois l’air complètement perdu dans son environnement, la planification de trajectoire du L10s obtient ici de meilleurs résultats. On apprécie particulièrement que celui-ci évite soigneusement les murs et les meubles, un aspect que l’on reprochait au Q Revo de Roborock qui finissait par être marqué de rayure en son pourtour. Ici, à défaut de bien détecter les câbles et certains objets posés au sol, le robot arrive très bien à positionner les murs ainsi que les pieds de meubles.

Test Dreame L10s Pro Ultra Heat
© Presse-citron

Car oui, il y a un point dérangeant sur le Dreame L10s Pro Ultra Heat, c’est son incapacité manifeste à détecter des objets de moins de 3 cm devant lui. Pendant nos tests, celui-ci n’a jamais réussi à détecter notre agglomérat de câble et objets en tout genre situé sous le canapé.

Ainsi, la meilleure idée a été de définir une zone d’interdiction, sous peine de voir le robot aspirateur embarquer le tout dans ses aventures de nettoyage.

Une proposition automatisée au maximum

La base du Dreame L10s Pro Ultra Heat dispose non seulement d’un bac pour l’eau propre, d’un bac pour l’eau usagée, d’un sac à poussière, mais aussi d’un distributeur de détergent. Ainsi, le robot s’occupe de tellement de paramètres qu’il sera rare d’intervenir sur celui-ci.

Encore mieux, Dreame propose un kit permettant de remplir automatiquement le bac d’eau propre et de vider le bac d’eau sale. Une autonomie presque totale du robot, pour laquelle il faudra cependant avoir accès à une arrivée et une évacuation d’eau, à la manière d’un lave-vaisselle ou d’une machine à laver le linge.

Notre avis sur le Dreame L10s Pro Ultra Heat

Disponible pour un tarif de 200 euros inférieur, le Dreame L10s Pro Ultra Heat nous a plus enthousiasmés que le L20 Ultra. Avec ses excellentes capacités d’aspiration et de lavage, il ne fait aucun doute que celui-ci fait partie des meilleurs modèles de robot aspirateur disponible sous les 1000 euros.

Test Dreame L10s Pro Ultra Heat
© Presse-citron

On lui reprochera de ne pas toujours prendre en compte les petits objets sur sa course, mais hormis cet aspect, le Dreame L10s Pro Ultra Heat a tout d’un très haut de gamme avec des technologies de pointe comme le MopExtend, permettant un nettoyage toujours plus complet.

📍 Pour ne manquer aucune actualité de Presse-citron, suivez-nous sur Google Actualités et WhatsApp.

Dreame L10s Pro Ultra Heat

999,99 €
9.3

ASPIRATION

10.0/10

LAVAGE

10.0/10

APPLICATION ET FONCTIONNALITÉS

9.0/10

CONCEPTION-ENTRETIEN

9.0/10

RAPPORT QUALITÉ-PRIX

8.5/10

On aime

  • Bonne aspiration
  • Excellent lavage
  • Facilité d'utilisation
  • Praticité

On aime moins

  • Difficulté de détection des petits objets
Cliquer pour commenter
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *