Suivez-nous

Smartphones

Test du Pixel 4a 5G : le petit chouchou de la famille

Avec le Pixel 4a 5G et le Pixel 5, Google se lance à son tour dans la grande aventure de la 5G. Si le Pixel 5 reçoit tous les éloges de la profession, le Pixel 4a 5G a de solides arguments pour lui voler la vedette. Test.

Il y a

  

le

 
test google pixel 4a 5g
© Presse-citron

Si les Pixel reçoivent un succès critique depuis quelques années maintenant, on ne peut pas vraiment dire qu’ils se vendent par palettes. Les premiers modèles 5G de Google changeront-ils la donne ? Tous les ingrédients sont en tout cas réunis pour y parvenir.

Cette année, Google opère un changement stratégique de taille en revoyant totalement sa politique de prix. Le Pixel 5, son smartphone le plus haut de gamme, est proposé à 629 euros. Le Pixel 4a 5G, lui, coûte 499 euros. Des tarifs agressifs qui ne sont pas sans rappeler ceux des constructeurs chinois.

Mais ces nouveaux Pixel sont-ils à la hauteur des attentes ? On les sait déjà doués en photo, mais est-ce là leur seul atout ? Alors que Vincent testait le Pixel 5, le Pixel 4a 5G me tenait compagnie ces dernières semaines. Voici mon test complet.

Prix et date de sortie

Le Pixel 4a 5G sera disponible le 19 novembre 2020. En France, vous devrez vous contenter d’un seul coloris noir vendu au prix de 499 euros (6/128 Go).

Pour toute précommande passée entre le 5 et le 18 novembre 2020, Google offre un casque Bose Quiet Confort 35 II (valeur 250 euros) ainsi que 3 mois d’abonnement à Youtube Premium, Stadia Pro et Google One (pour tout achat avant le 1er mai 2021).

test google pixel 4a 5g avec coque

© Presse-citron

À titre indicatif, le Pixel 4a 5G se positionne entre le Pixel 4a (sans 5G) vendu 349 euros et le Pixel 5 commercialisé à 629 euros.

Google Pixel 4a 5G au meilleur prix Prix de base : 499 €
Voir plus d'offres

Design

À première vue, rien ne distingue le Pixel 4a 5G de la version « classique ». Google reprend les mêmes lignes arrondies, la même disposition du module photo carré (coin supérieur gauche) et le même système de déverrouillage (lecteur d’empreintes au dos).

Le Pixel 4a 5G enfile la même robe unibody en polycarbonate (plastique) noir mat. À l’avant, l’écran occupe 84% de l’espace disponible et arbore un poinçon discret dans le coin supérieur gauche. Les contours très fins promettent d’ailleurs une bonne immersion.

La disposition des touches ne change pas non plus : le bouton d’alimentation blanc (seul petit artifice que s’autorise Google) est toujours sur la bordure droite, les boutons de volume à gauche, l’USB-C et les haut-parleurs sur la tranche inférieure. Bonne nouvelle, le jack 3,5 mm est toujours de la partie (bordure supérieure).

Vous l’aurez compris, Google joue la carte du minimalisme et de la simplicité, le tout conférant un certain raffinement à l’ensemble. Seul regret : l’absence de certification d’étanchéité si chère à mon cœur (et sans doute au votre aussi).

Google recycle-t-il donc son Pixel 4a ? La réponse est non. Si la version 5G semble en tous points identique, elle se distingue par sa taille. Le Pixel 4a 5G est le plus grand de la famille (153,9 x 74 x 8,2 mm) avec son écran de 6,2 pouces (contre 5,8 pour le 4a).

test google pixel 4a 5g dos

© Presse-citron

Le choix du polycarbonate permet à Google de livrer un smartphone toujours léger (168 g), à la fois doux en mains et robuste. L’américain a soigné les détails en intégrant des boutons fermes et solides (ah le petit son du clic !) parfaitement positionnés.

À mon avis, Google a ici trouvé le format idéal entre confort d’affichage et bonne prise en main (un peu comme Apple cette année). Pas besoin de fioritures pour créer un smartphone séduisant. Ce Pixel 4a 5G figure parmi mes petits chouchous.

Écran et audio

Avec son écran de 6,2 pouces, le Pixel 4a 5G est donc le modèle le plus grand de la famille. Ne vous fiez pas à son prix plus abordable que le Pixel 5, Google ne fait aucun sacrifice sur la qualité d’affichage. Le Pixel 4a 5G hérite donc d’une dalle OLED avec une définition Full HD et une compatibilité HDR 10.

Fidèle à sa réputation, Google livre ici un écran de grande qualité, brillant par ses excellents contrastes, des noirs profonds et une calibration aux petits oignons. Les plus tatillons pourront même optimiser les réglages et choisir entre trois profils de couleur : naturel, contrasté (que je recommande) et adaptatif (par défaut). Rien à redire sur la qualité donc, le Pixel 4a 5G ravira les amateurs de multimédia.

test google pixel 4a 5g ecran

© Presse-citron

Tout n’est pas parfait pour autant. D’abord, Google a intégré un moteur haptique différent de celui des Pixel 4, probablement pour des raisons de coûts. Il en résulte une sensation moins agréable qu’avec ses modèles les plus haut de gamme, ceux de l’année dernière compris. Rien de dramatique, mais les habitués des Pixel le noteront certainement.

Surtout, le Pixel 4a 5G doit se contenter d’un taux de rafraîchissement de 60 Hz, les 90 Hz étant réservés au Pixel 5. Dommage, car les concurrents directs du 4a 5G arborent de belles dalles de 90 voire 120 Hz apportant plus de fluidité. Cela n’enlève en rien la qualité intrinsèque de l’écran, mais ce petit manque se fait sentir si vous avez déjà expérimenté un taux de rafraîchissement supérieur à 60 Hz.

test google pixel 4a 5g audio

© Presse-citron

Côté audio, Google s’en tire avec les honneurs sans toutefois impressionner. Les haut-parleurs (sur la bordure inférieure et au-dessus de l’écran) diffusent un son stéréophonique correct à condition de ne pas monter dans les décibels. J’ai aussi noté des basses trop discrètes pour l’écoute musicale mais suffisantes pour regarder des vidéos ou jouer.

Le Pixel 4a 5G tire son épingle du jeu dès lors qu’on lui connecte des écouteurs. Notez d’ailleurs qu’il figure parmi les derniers smartphones à intégrer un jack 3,5 mm, pour le plus grand bonheur des fans. Les utilisateurs de casques sans fil (bluetooth 5.0) ne sont pas en reste, le Pixel 4a 5G prenant en charge les codes haute définition : aptX, aptX HD, LDAC et AAC. De quoi cajoler vos oreilles sensibles.

Performances et interface

Cette année, Google ne participe pas au concours de kikalaplugrosse et équipe ses deux smartphones 5G de la puce Snapdragon 765G. Positionné comme un composant milieu de gamme, le processeur de Qualcomm, optimisé pour le gaming, a déjà fait ses preuves.

test google pixel 4a 5g benchs

© Presse-citron

S’il n’affiche pas des scores impressionnants sur les benchmarks, il répond parfaitement aux exigences de 99,9% des utilisateurs. Complété par 6 Go de RAM LPDDR4x et 128 Go de stockage UFS 2.1, le Pixel 4a 5G enchaîne les tâches sans sourciller, y compris les plus exigeantes. Les joueurs y trouveront également leur compte, le smartphone pouvant faire tourner les jeux 3D les plus gourmands en ressources avec une qualité graphique élevée.

Comme les autres smartphones équipés du Snapdragon 765G, le Pixel 4a 5G fait réfléchir sur l’utilité d’une puce plus puissante, si ce n’est d’assurer une meilleure durabilité aux produits.

Android 11 dans son plus simple appareil

Comme ses frères, le Pixel 4a 5G embarque Android 11, la dernière version de l’OS de Google, complétée par le désormais célèbre Pixel Launcher. Pas de grosse révolution logicielle cette année, mais quelques petits ajustements bienvenus, en plus des habituelles optimisations de batterie.

test google pixel 4a 5g interface

© Presse-citron

Comme souvent, Google pioche dans les bonnes idées des surcouches constructeurs et ajoute quelques fonctionnalités. Parmi les plus intéressantes : la capture d’écran vidéo en natif ou la possibilité d’activer le Bluetooth en mode avion.

Deux nouveautés changent vraiment la façon d’utiliser un smartphone Pixel. La première est un système de suggestions d’applications s’affichant sous vos icônes habituelles. Ce petit bandeau regroupe les cinq applications utilisées dernièrement pour un accès plus rapide.

La seconde est le Power Menu, un menu s’affichant en appuyant longuement sur le bouton on/off. Outre les habituels boutons dédiés aux appels d’urgence, au redémarrage ou à l’extinction de l’appareil, on retrouve dans ce menu toutes les cartes de paiement regroupés dans Google Pay.

Plus intéressant encore, le Power Menu permet d’accéder à tous les appareils connectés de votre maison (enceintes, ampoules, volets, etc.) en un tour de main. Un accès rapide, très pratique, dont j’ai eu beaucoup de mal à me passer après mon test.

test google pixel 4a 5g os

© Presse-citron

Google livre donc son Pixel 4a 5G avec un logiciel léché, minimaliste, simple, sans fioritures. Les quelques nouvelles fonctionnalités se révèlent pertinentes, aussi il ne s’encombre pas d’options gadgets. Surtout, l’américain assure le meilleur suivi logiciel (3 ans de mises à jour majeures) dans l’univers des smartphones Android. Le Pixel 4a 5G a donc de beaux jours devant lui.

Autonomie et recharge

L’année dernière, les Pixel 4 et 4 XL raflaient le titre peu glorieux de smartphones les moins endurants du marché. Un défaut vite corrigé avec le Pixel 4a, Google semblant mieux maîtriser les puces milieu de gamme. Une théorie qui tend à se confirmer cette année puisque le Pixel 5 brille par son excellente autonomie, et ce malgré l’intégration de la 5G.

Bonne nouvelle, le Pixel 4a 5G n’a rien à lui envier de ce côté. Son format légèrement plus volumineux lui permet de renfermer une batterie plus imposante que le Pixel 4a (3885 mAh contre 3140 mAh). De quoi compenser l’écran un peu plus grand.

La promesse de deux jours d’autonomie faite par Google est tenue, à une condition : ne pas abuser de vidéos en streaming ou de jeux. Ces deux usages ont en effet tendance à faire fondre la batterie un peu rapidement, aussi les amateurs du genre devront plutôt tabler sur une journée et demie d’autonomie.

test google pixel 4a 5g vs pixel 4

Le Pixel 4a 5G (à droite) est bien plus endurant que le Pixel 4 (à gauche) / © Presse-citron

Si le Pixel 4a 5G se révèle endurant, le chargeur de 18 W fourni par Google permet de gagner 50% de batterie en 30 minutes et 100% en 1h15 environ. Si ces performances restent honorables, elles sont bien loin d’atteindre celles de OnePlus, realme, Xiaomi ou Oppo, spécialistes du genre.

Les avancées en matière de charge rapide sont telles qu’il est difficile en 2020 d’encore qualifier un chargeur 18 W de rapide. Disons donc que le Pixel 4a 5G s’inscrit dans la moyenne de ce que l’on peut trouver à ce prix.

Ne lui manque finalement que la charge sans fil pour me combler entièrement. Souci d’économie ou volonté de laisser quelques technologies exclusives au Pixel 5 ? Je crois la question elle est vite répondue.

Appareil photo

Les connaisseurs de la gamme Pixel le savent, Google ne joue pas la course au nombre de capteurs. Le Pixel 4a 5G ne déroge pas à la règle. Néanmoins, l’américain l’équipe d’un second objectif, ultra grand-angle (le 4a n’en a qu’un seul), pour étendre le champ des possibles. Ainsi, le Pixel 4a 5G se compose de :

  • un grand-angle 27 mm : ouverture de l’objectif de f/1,7 ; capteur Sony IMX 363 de 12,2 MP (1/2,55 » ; photosite de 1,4 μm) ; stabilisateur optique
  • un ultra grand-angle : champ de vision de 107°, ouverture de f/2,2 ; capteur de 16 MP (photosite de 1 μm)
test google pixel 4a 5g module photo

© Presse-citron

Si vous avez lu le test du Pixel 5 de Vincent, vous avez sans doute remarqué que le Pixel 4a 5G héritait du même matériel photographique. Mes conclusions sont donc identiques.

La seule différence réside dans le traitement numérique, un poil plus long sur le Pixel 4a 5G. Comptez tout de même 4 à 5 secondes pour un portrait. En dehors de cela, le Pixel 4a 5G se montre tout aussi talentueux que le Pixel 5 et rivalise donc avec les meilleurs photophones du marché.

Dans de bonnes conditions de lumière, les clichés brillent par leur excellent piqué, leurs bons contrastes et une colorimétrie aux petits oignons. Surtout, le Pixel 4a 5G se distingue par son excellente gestion du HDR, un atout non négligeable notamment pour shooter en contrejour.

Notez également que le zoom 2x (oubliez le zoom 7x totalement inexploitable) et l’ultra grand-angle se révèlent efficaces : meilleure gestion de la distorsion (pour l’ultra-grand angle) et meilleur piqué de jour comme de nuit avec un rendu homogène par rapport au grand-angle. Reste que l’absence de téléobjectif se ressent, aussi le Pixel 4a 5G se fait dominer par Huawei ou Apple de ce côté, notamment de nuit.

Le mode nuit, justement, se montre plus efficace et s’active automatiquement par défaut. Vous pouvez choisir, bien entendu, de le désactiver selon les scénarios. Encore une fois, le Pixel 4a 5G se hisse parmi les ténors du marché et surclasse même l’iPhone 12, pourtant largement amélioré cette année.

Enfin, le Pixel 4a 5G continue de se montrer très séduisant pour capturer les portraits. Là encore, il figure parmi les meilleurs du marché y compris en basse lumière. Je noterai toutefois que le traitement numérique est assez agressif. En résultent des portraits au détourage très précis mais au flou d’arrière-plan un poil trop artificiel. À ce petit jeu, l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro restent les références.

De face, le capteur de 8 Mpx (photosite de 1,12 μm) et l’objectif 24 mm (f/2) sont les mêmes que ceux du Pixel 5. Spoiler alert : la qualité des selfies est donc identique (très bons) et les autoportraits ont les mêmes qualités et défauts que les portraits.

Le Pixel 4a 5G peut filmer jusqu’en 4K à 60 im/s (30 im/s pour le 4a) avec stabilisation optique et numérique. Sans atteindre le niveau (vraiment élevé) de l’iPhone 12/12 Pro, le smartphone de Google s’en tire plutôt bien, suffisamment pour immortaliser quelques moments en famille ou en vacances (quand cela sera de nouveau possible).

Google Pixel 4a 5G au meilleur prix Prix de base : 499 €
Voir plus d'offres

Mon avis

Il ne m’a pas fallu très longtemps au Pixel 4a 5G pour me faire craquer. A mes yeux, il est le petit chouchou de la famille Pixel cette année. Séduisant, endurant, performant, doué en photographie et équipé d’un superbe écran, le tout pour 500 euros : qui dit mieux ?

Bien meilleur que le 4a « classique », le Pixel 4a 5G talonne de très près le Pixel 5, pourtant vendu 130 euros plus cher. En réalité, le modèle le plus haut de gamme se distingue seulement par l’intégration de la recharge sans fil, un design en aluminium recyclé, une certification d’étanchéité et un écran de 90 Hz. Des indispensables pour certains utilisateurs, des gadgets pour d’autres. A chacun de voir si ces différences avec le Pixel 5 valent les 130 euros demandés par Google.

Google Pixel 4a 5G

499.00
9

Design

8.5/10

Ecran

9.0/10

Performances et interface

9.0/10

Autonomie et recharge

9.0/10

Appareil photo

9.5/10

On aime

  • Design minimaliste et très bel écran OLED
  • L'un des meilleurs photophones
  • Bonnes performances et interface léchée
  • Excellente autonomie
  • Rapport qualité-prix de folie !

On aime moins

  • Pas d'écran 90 Hz
  • Pas de certification d'étanchéité
  • Recharge rapide 18 W un peu juste
4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Stephane

    1 novembre 2020 at 23 h 50 min

    Bon article, j’hésite encore entre le 5 et le 4a5G…une concession à faire entre un meilleur son stéréo sur l’un ou un écran 90hz sur l’autre… Petite erreur dans l’article : Le Pixel 5 a un dos en aluminium recyclé recouvert par une fine couche de plastique. Et non pas un design en verre comme écrit dans à la fin de l’article.

    • Franck

      14 novembre 2020 at 10 h 16 min

      Design

      0

      Ecran

      0

      Performances et interface

      0

      Autonomie et recharge

      2

      Appareil photo

      0

      Bonjour, perso si je dois faire un choix ce sera le 4a 5g, mais le souci est que nulle part j’ai l’info si le haut parleur du haut aura un son étouffé comme sur le pixel 5..!!
      Ça pour moi, c’est rédhibitoire, je préfère un seul bon haut parleur à un son stéréo pourri..
      Ce serait bien que la personne qui a fait cet article réponde à mon commentaire aussi si c’est un professionnel… Bonne journée.

      • lnono95

        14 novembre 2020 at 18 h 58 min

        Design

        8

        Ecran

        8.5

        Performances et interface

        8.5

        Autonomie et recharge

        8

        Appareil photo

        9.5

        Il a une vrai stéréo comme le 4a

  2. e

    5 novembre 2020 at 13 h 37 min

    Design

    6

    Ecran

    7

    Performances et interface

    8

    Autonomie et recharge

    8.5

    Appareil photo

    9.5

    Merci pour le test sur ce 4a 5G

    PS : C’est quoi ce fond d’écran ? Je le trouve très chouette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *