Suivez-nous

Smartphones

Test Google Pixel 4a : une petite bombe

Après un Pixel 4 décevant sur le plan du design et de l’autonomie, Google revient avec son Pixel 4a, un modèle milieu de gamme qui est surprenant sur bien des points. Est-il la référence à moins de 400€ ? Réponse dans mon test complet du Google Pixel 4a.

Il y a

  

le

 
Pixel 4a
© Presse-citron.net

J’attendais avec impatience de pouvoir faire ce test du Pixel 4a. Après un Pixel 3a étonnant, un Pixel 4 décevant pour son prix, le Pixel 4a arrive avec un prix bas, et un format ultra compact qui plaira (ou déplaira) en fonction des attentes.

Google change de stratégie. Après des Pixel 3, 3a et 4 déclinés en version XL, ce Pixel 4a se contente d’un seul format. Le géant semble vouloir simplifier son offre sur le milieu de gamme, et les progrès faits au niveau de l’écran permettent d’arriver à une dalle proche de celle du Pixel 3XL, dans un corps bien plus petit. La pandémie de coronavirus a entrainé plusieurs reports du Pixel 4a, qui arrivera finalement au mois d’octobre, avec des précommandes en septembre.

Comme le Pixel 3a, le Pixel 4a est un modèle bien plus abordable que sa version haut de gamme, et la concession principale est faite sur les matériaux et le SoC utilisé. La conséquence est directe : le Pixel 4a est lancé à 349€, un tarif très agressif.

La recette de Google qui propose avec ce Pixel 4a un smartphone abordable et une expérience fluide est-elle réussie ? Comble-t-il les défauts de ses prédécesseurs ? Faut-il patienter jusqu’au Pixel 5 ? Premiers éléments de réponses dans ce test du Google Pixel 4a.

Google Pixel 4a au meilleur prix Prix de base : 349 €

Test du Pixel 4a et avis en vidéo

Nous avons décidé de vous lancer une nouvelle série de vidéos baptisée Take it/Leave it. Ce n’est donc pas une, mais deux vidéos que je vous propose pour le Pixel 4a, l’une se concentrant sur ses forces, l’autre sur ses faiblesses. Si le concept vous plaît, n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne, et partager votre avis sur ce Pixel 4a dans les commentaires. Pour le test complet du Pixel 4a, c’est sous les vidéos.

S’abonner à la chaîne

Design & Hardware

Comme pour la plupart de nos tests, commençons avec les caractéristiques techniques du Google Pixel 4a. Comme je l’expliquais, Google a choisi un SoC milieu de gamme, pour garder le prix du Pixel 4a sous les 400€. C’est donc le Qualcomm Snapdragon 730G qui a été choisi, et il est couplé à 6 Go de RAM et un GPU Adreno 618. Si ce n’est pas le processeur le plus puissant disponible pour Android, la navigation au quotidien s’avère fluide et agréable. Ne vous attendez cependant pas à faire tourner des jeux gourmands comme Fortnite, Asphalt 4 ou PUBG à plein régime.

Pour faire un parallèle avec le Pixel 4 (qui utilise un Snapdragon 855), le score sous Antutu Benchmark est de 264 000 sur le Pixel 4a vs 409 000 pour son prédecesseur. La vraie question porte sur la durabilité de cette combinaison SoC/RAM, mais je n’ai jamais eu de fermeture d’apps en tâche de fond, de ralentissement ou de freeze sur le Pixel 4a. Il est pour moi largement suffisant pour une majeure partie des utilisations potentielles. Si vous êtes un gamer, mieux vaut vous tourner vers un modèle comme le OnePlus Nord, qui surpasse ce Pixel 4a en terme de puissance.

L'écran du Pixel 4a

© Presse-citron

Nouveauté appréciable par rapport aux autres Pixel, ce Pixel 4a propose 128 Go de stockage de base. C’est une vraie belle progression, sachant qu’il n’a jamais été possible d’ajouter une microSD. Il est également double SIM, avec une combinaison NanoSIM / eSIM. Cette technologie commence à être de plus en plus utilisée par les opérateurs français, vous pourrez donc avoir deux numéros de téléphone sur votre Pixel 4a.

Contrairement au Pixel 4, ce Pixel 4a embarque un port jack, et c’est l’un des tout derniers modèles à le faire. Si vous cherchez des écouteurs « True Wireless », les Pixel Buds sont parfaitement intégrés, et ils m’avaient impressionné pendant mon test. Autre détail agréable, le Pixel 4a propose un son stéréo, qui s’en sort plutôt bien.

Un des principal défaut sur les Pixel 3, 3a et 4 était leur écran. Si le Pixel 4 s’est déjà bien amélioré avec des contours plus fin et le Pixel 4a propose enfin une dalle avec un ratio taille/écran en phase avec ce qui se fait en 2020. Le capteur photo avant prend la forme d’un poinçon dans la partie supérieure gauche. Concession également, l’écran OLED de 5,7 pouces ne propose qu’un taux de rafraîchissement de 60 Hz, contre 90 Hz sur le Pixel 4. Au quotidien, les animations de la version stock d’Android restent très fluides, et utiliser ce Pixel 4a est un vrai bonheur. Point important la luminosité est très bonne, même si ce n’est pas la meilleure du marché.

Face avant

© Presse-citron.net

Le dos et le contour de ce Pixel 4a sont en polycarbonate, et l’écran est protégé par un verre Gorilla Glass 3. Si la prise en main est agréable, et que passer du verre au plastique ne me pose pas de problème (le Pixel 4a est très léger grâce à ça), le Gorilla Glass 3 est un point négatif. Cette technologie est censée protéger l’écran, mais c’est loin d’être la plus robuste. Je suis très précautionneux avec les smartphones que je teste, et j’ai déjà quelques rayures sur l’écran du Pixel 4a. Je vous conseille donc fortement d’acheter une vitre de protection pour ne pas avoir de mauvaise surprise. C’est un détail, mais les boutons sont assez bruyants…

On retrouve sur ce Pixel 4a un capteur d’empreinte digitale à l’arrière du smartphone. Il fonctionne très bien, et j’ai toujours aimé cette façon de déverrouiller mes smartphones. Comme il n’existe qu’une seule version de ce Google Pixel 4a, vous n’avez pas le choix du coloris. Je trouve le modèle noir proposé pour la France particulièrement réussi. Google a également annoncé la sortie d’un Pixel 4a 5G, qui sera présenté cet automne et vendu 499 euros.

Pour conclure cette partie du test du Google Pixel 4a, la prise en main est excellente. Le format compact lui permet d’être facilement utilisable à une main, et il est très léger. Le gain sur l’écran est non négligeable et l’absence de 90 Hz n’est pas dérangeante. Il m’a vraiment séduit pendant ce test, et si tout s’est révélé fluide à l’utilisation, je vais suivre de près son évolution. À ce prix de 349€, les choix techniques sur le Pixel 4a sont très intéressants.

Le Google Pixel 4a est une ode à la simplicité sous Android

Android Stock, un vrai plaisir

Deux fois par an, pour la sortie des smartphones Google, j’ai l’occasion de passer plusieurs semaines sur la version stock d’Android. Le constat est le même à chaque fois, avec une expérience très fluide, un design amélioré d’année en année, et une intégration logiciel/matériel parfaite. Le Google Pixel 4a sera forcement l’un des premiers modèles du marché à bénéficier de l’arrivée d’Android 11 à la rentrée. Comme il sort au mois d’octobre, vous l’aurez sous la dernière version.

Test Google Pixel 4a

© Presse-citron

Les nouveautés vont être nombreuses sous Android 11, et j’espère que des exclusivités réservées aux pays anglo-saxons comme la retranscription en direct des appels et contenus arriveront rapidement en France. J’ai pu tester le combo avec les Pixel Buds, et l’intégration de Google Assistant est de plus en plus poussée, rapide et interactive. L’argument principal des amoureux d’iOS, c’est la complexité d’Android. Je n’ai qu’un seul conseil : essayez un Pixel, et vous comprendrez.

Cette approche logicielle se retrouve sur l’expérience globale avec le Pixel 4a. C’est une ode à la simplicité sous Android. Si les personnalisations sont possibles, elles sont moins nombreuses que sur de nombreuses surcouches, et utiliser un Pixel est un jeu d’enfant.

Google Pixel 4a au meilleur prix Prix de base : 349 €
Pixel Buds Pixel 4a

Google peaufine son écosystème hardware © Presse-citron

La photo toujours au top

Même si le dos du Pixel 4a présente un bloc photo carré, il ne contient bien qu’un unique capteur de 12 Mpx. Pour rappel, le Pixel 4 proposait un double capteur, dont un zoom x2. Comme nous avions pu le constater avec le Pixel 3 XL, la différence entre les deux modèles est minime, même si le traitement est plus long avec les smartphones de la gamme « a » de Google.

En faisant ce test du Google Pixel 4a, j’ai ressenti exactement la même chose qu’avec les modèles précédents de la marque. Multiplier les capteurs c’est bien, mais le traitement joue beaucoup. Une nouvelle fois, le Pixel 4a et son unique capteur de 12 Mpx s’en sort parfaitement bien dans la plupart des situations. Il n’a pas de capteur ToF à l’arrière, mais réalise des excellents portraits. Il n’a pas de zoom intégré, mais la technologie de zoom numérique est performante. Il ne possède pas 64 ou 108 Mpx, mais les photos de nuits sont bluffantes, sans avoir recours au Pixel Binning.

Photo Google Pixel 4a

© Presse-citron

En fait l’expérience photo du Pixel se rapproche plus de l’art informatique, que de l’art photographique. Nul besoin de maîtriser les concepts d’ouverture, de vitesse d’obturation ou d’ISO, vous prenez votre Pixel 4a, visez, et sortez une très belle photo. Point important, l’absence d’un SoC haut de gamme entraîne un traitement plus lent de l’image, qui peut prendre quelques secondes. Au global, je n’ai pas vu de différence de qualité majeure avec les clichés pris lors de mon test du Pixel 4, à l’exception du zoom, qui reste meilleur grâce au capteur dédié sur le modèle haut de gamme.

J’ai aussi eu l’occasion de tester le mode astrophotographie, et c’est un vrai bonheur. Si vous avez toujours voulu faire des clichés d’étoiles, écartez vous de la pollution lumineuse des villes, prenez un trépied, et patientez pendant 4 minutes. Ce cliché, prix en pleine nuit atteste des capacités du Pixel 4a. La forte lumière derrière la voiture était celle d’une lumière d’un village.

Astrophotographie Pixel 4a

Le mode astrophotographie © Presse-citron

La qualité vidéo du Pixel 4a est très bonne, mais se contente de la 4K à 30 i/s ou du 1080p à 60 i/s. Un mode ralenti 1080p 4x (120 i/s) ou 720p 8x (240 i/s) est de la partie, tout comme la stabilisation vidéo. Au niveau du capteur avant de 8 Mpx, il s’en tire très bien, et le mode portait est aussi de bonne qualité.

Une telle qualité pour un appareil à 349€, c’est tout simplement du jamais vu sur le marché

L’important pour moi dans l’appareil photo d’un smartphone, c’est de lui faire confiance, et c’est une nouvelle fois le cas avec ce Pixel 4a. Une telle qualité pour un appareil à 349€, c’est tout simplement du jamais vu sur le marché. Si les deux critères dans l’achat d’un smartphone sont la photo et le format compact, il n’y a pas de concurrent qui arrive à la cheville du Pixel 4a.

Photo Google Pixel 4a

© Presse-citron

J’ai hâte de découvrir les possibilités du Pixel 5, et de voir s’il intègre enfin un grand-angle à l’arrière, ce qui pourrait encore améliorer la palette des possibilités sur les Pixel. Mais Google confirme une fois de plus qu’il est le roi des photophones.

Photo Google Pixel 4a

© Presse-citron

Autonomie du Google Pixel 4a : du mieux

L’autonomie du Pixel 4 était un frein total à l’achat. Sur le Pixel 4a, Google s’en sort bien mieux. Malgré une petite capacité de 3140 mAh, j’ai tenu largement la journée d’utilisation pendant ces deux semaines de test du Google Pixel 4a. Cette amélioration est sans doute due à un SoC moins énergivore que le 855, et des optimisations côté Google.

Capteur photo Pixel 4a

© Presse-citron

J’ai aussi constaté une belle amélioration au fur et à mesure de mon utilisation grâce au mode adaptatif. Petite déception, le chargeur fourni de 18w met 1h30 à recharger le Pixel 4a. La recharge sans-fil fait aussi partie des sacrifices de ce modèle. Sur ses concurrents, l’endurance sera meilleure sur le Xiaomi Mi 10 Lite, le Oppo Find X2 Lite, alors que l’iPhone SE est en retrait. L’autonomie du Pixel 4a est meilleure que celle du Pixel 4.

Reste maintenant à voir si l’arrivée d’Android 11 va encore améliorer cette autonomie, mais je la trouve déjà suffisante pour la plupart des utilisations. Le constat est au final le même que lors de mon test du Pixel 3a, les modèles milieu de gamme sont plus endurants que les Pixel haut de gamme.

Mon avis sur le Pixel 4a

Google Pixel 4a au meilleur prix Prix de base : 349 €

Ce test du Pixel 4a a été un vrai plaisir. Les améliorations au niveau du design, une photo toujours excellente, une version Stock d’Android très agréable et ce format compact m’ont clairement séduit. Difficile de lui trouver des défauts, même si j’ai quelques doutes sur sa durabilité, entre le SoC et le Gorilla Glass 3. Pour mettre en perspective avec deux de ses concurrents directs qui sont passés entre mes mains, l’iPhone SE n’a pour lui que la puissance face à ce Pixel 4. De son côté, le OnePlus Nord est plus endurant, plus grand et plus puissant.

Plus le temps passe plus j’aime ce format compact, comme ça avait été le cas avec le Samsung Galaxy S10e. Je pense que le Pixel 4a est l’un des tout meilleurs choix sous les 400€, et qu’il est le meilleur photophone abordable. Mais il y a un hic.

Sa vraie faiblesse est certainement son lancement commercial. Google ayant dû reculer de plusieurs mois la sortie de ce Pixel 4a, il va être lancé à quelques jours de la présentation du Pixel 5. Les dernières rumeurs évoquent un Snapdragon 765G sur ce dernier, ce qui pourrait le rendre plus abordable que le Pixel 4. Le choix entre un Pixel 4a et un 5 pourrait donc être plus compliqué en fonction du placement tarifaire de ce dernier.

Si le Pixel 4a vous intéresse, il faudra patienter jusqu’au 10 septembre pour l’ouverture des précommandes, avec une livraison début octobre. Si vous avez la moindre question ou voulez nous donner votre avis sur le Pixel 4a, n’hésitez pas à échanger en commentaires.

Google Pixel 4a

349 €
8.8

Design

8.5/10

Performances

8.0/10

Photo

9.0/10

Autonomie

8.5/10

Rapport qualité-prix

10.0/10

On aime

  • L'appareil photo
  • Le format
  • Android Stock
  • Le prix

On aime moins

  • Le Gorilla Glass 3
  • La date de sortie
21 Commentaires

21 Commentaires

  1. Maxime

    14 août 2020 at 22 h 18 min

    le gorilla glass 3 est vraiment genant?
    J’ai un galaxy A3 2017, la qualité entre le gorilla glass 3 et 4 est vraiment flagrante?
    vais je vraiment sentir beaucoup plus de fluidité sur le long terme par rapport a mon A3?
    ou dois je attendre le pixel 4a 5G? ils vont peut etre mettre un gorilla glass plus récent…

    L’iphone se m’attirait passé un temps mais l’écran ne me fais pas envie, le bloc alimentation, l’absence de prise jack apres il est ultra puissant et la partie photo fait le job…

    pourriez vous me conseiller?

    merci

  2. Redge

    14 août 2020 at 22 h 40 min

    Design

    6

    Performances

    7

    Photo

    10

    Autonomie

    7.5

    Rapport qualité-prix

    9

    Attention à l’esim qui ne fonctionne pas en France sur les Pixel. Aucun opérateur ne les prend en charge.

    • Michel Pinquier

      15 août 2020 at 8 h 31 min

      J’ai un Pixel 3 et j’utilise l’esim chez Sosh sans soucis. Il faut se renseigner un peu 😉

      • Nagrom92

        15 août 2020 at 10 h 34 min

        exact ! C’est dispo chez Orange, mais également chez SFR et, depuis juin, chez Bouygues.

  3. Gilbert Samson

    15 août 2020 at 5 h 26 min

    Design

    8.5

    Performances

    6

    Photo

    9

    Autonomie

    7

    Rapport qualité-prix

    9

    J’ai vraiment apprécié votre évaluation du Pixel 4A. J’ai précommandé cet appareil au Québec. Pour moi l’utilisation à tous les jours et la photo sont plus importants que le jeu. Comme vous dîtes on choisi en fonction de ses besoins. Vos deux vidéos sont aussi originaux. Le seul point négatif c’est l’utilisation de l’anglais nottament dans vos titres c’est triste nous avons le même problème l’anglais aimerait tellement avoir notre capacité d’imager les choses. Continuer votre travail.

  4. David

    15 août 2020 at 9 h 40 min

    Bonjour,
    Sur les anciens modèles nexus et pixel il était possible de créer un compte utilisateur invité, est ce toujours le cas sur le pixel 4a ?
    D’avance merci,
    Cordialement

  5. Lavintze

    15 août 2020 at 10 h 22 min

    BJ,
    Sait-on si le P 4a possède un capteur barométrique de bonne précision
    (j’utilise beaucoup la fonction altimétrique)

  6. Maxime

    15 août 2020 at 10 h 33 min

    Design

    9

    Performances

    0

    Photo

    9

    Autonomie

    0

    Rapport qualité-prix

    8

    bonjour,

    le gorilla glass 3 est il vraiment problématique?
    j4ai un A3 2017 en glass 4 je vais voir une grosse difference?

    par rapport a mon A3, sera t’il bcp plus performant dans le temps?
    car au bout de 2ans ca traine…

    car en petit format a part celui la et le SE d’apple…
    j’hesite entre les 2 pourriez vous m’aider?

    • Marcus

      17 août 2020 at 15 h 37 min

      Design

      8

      Performances

      8

      Photo

      9.5

      Autonomie

      8

      Rapport qualité-prix

      10

      Pixel sans hésiter. Toujours possesseur d’un pixel 2, les mots d’ordre sont fluidité de l’os, compacité du device en main et qualité photo systématique.
      Pour toutes les tâches du quotidien (email, WhatsApp, vidéos YouTube, réseaux sociaux, photos) les pixels sont parfaits. Si en plus avec le 4a la batterie tient mieux le coup et l’écran est plus grand, vas-y les yeux fermés

      • Max

        18 août 2020 at 21 h 55 min

        Et le gorilla glass 3?

        • Vincent Bouvier

          2 septembre 2020 at 10 h 24 min

          Le Gorilla n’est un problème que pour les rayures éventuelles. Il ne change pas la qualité d’affichag.

  7. Thierry

    15 août 2020 at 11 h 13 min

    1.entre autres, SFR offre l’e-sim

    2.les précommandes du Pixel 4a sont DÉJÀ possibles.
    J ai passé la mienne.
    La première date de disponibilité en France serait le 8/10 d’après des fuites.

  8. Maxime

    15 août 2020 at 16 h 18 min

    autre question , face a un s10e que je peux trouver a 500 euros chez bouygues, lequel sera le meilleur rapport qualité/prix et lequel durera le plus dans le temps?

  9. Eldarium

    15 août 2020 at 22 h 12 min

    Bonjour,

    Merci pour ce test.
    Même s’il n’est pas certifié IP68 (ou autre) peut-on s’attendre à ce qu’il résiste quand même un peu aux éclaboussures/pluie ?

    Il m’est assez difficile de trouver un smartphone lancé cette année qui conjugue photo, autonomie, certification IP et tarif non prohibitif (si je n’étais pas raisonnable, ça serait le Find X2 Pro…).

    Merci d’avance

  10. Maxime

    21 août 2020 at 19 h 10 min

    le gorilla glass 3 est vraiment genant?
    de toute facon je mettrai une vitre de protection en plus.

    et pour la certification IP, vraiment genant?

    • Vincent Bouvier

      2 septembre 2020 at 10 h 25 min

      Hello, si tu mets une vitre aucun problème. Pour la certification IP c’est à toi de voir, ce n’est pas indispensable pour moi car je fais attention.

  11. MORISSET Jcl

    8 septembre 2020 at 10 h 01 min

    Bonjour

    Ce nouveau modèle doit être équipé nfc ?

    Je n’ai trouvé l’info nul part

  12. 0rsa

    10 septembre 2020 at 7 h 09 min

    Il est dispo en précommande depuis ce jour mais l’absence de grand angle me fait hésiter. L’ayant sur un P30, c’est une fonctionnalité que j’utilise au final assez souvent.

  13. Maxime FARGIER

    13 septembre 2020 at 12 h 42 min

    faut il prendre en compte les problèmes de batterie qui gonfle sur les pixel 3 et 4 avant d’acheter le 4a?

  14. aldo

    14 septembre 2020 at 14 h 55 min

    hello
    top le concept des deux videos !

    le dernier point me fait en effet retenir un peu… y-a-t-il des news par rapport au pixel 5 ?? car si il faut attendre 1mois de plus … ça vaut la peine!

  15. Maxime

    15 septembre 2020 at 11 h 55 min

    Design

    0

    Performances

    0

    Photo

    0

    Autonomie

    0

    Rapport qualité-prix

    1.5

    Par contre je viens de voir que le DAS tronc est très élevé….
    Plus que la limite de 2…

    Tout d’un coup ca me met un frein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *