Suivez-nous

Tests

Test de l’iPhone 12 mini : unique en son genre

L’iPhone 12 mini est enfin disponible ! Cet iPhone au format compact, réclamé par les fans depuis des années, est enfin une réalité. Est-il à la hauteur des attentes ? Réponse dans ce test complet.

Il y a

  

le

 
test iphone 12 mini
© Presse-citron

Cette année, Apple lance quatre iPhone 12. En plus du modèle standard, l’américain décline son smartphone star en versions Pro, Pro Max et – pour la première fois – mini.

Pourquoi un iPhone 12 mini ? Parce que les moyens techniques permettent désormais de proposer des smartphones haut de gamme au format compact. Apple répond ainsi à une forte demande de ses utilisateurs, nostalgiques des iPhone 4, 5, 5S ou SE premier du nom.

Si l’iPhone SE 2020 répond en partie à cette demande, il n’a pas la prétention de venir se frotter aux meilleurs du marché. Jusqu’à maintenant, il fallait donc accepter de faire des compromis pour s’offrir un smartphone compact. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Avec l’iPhone 12 mini, Apple propose le meilleur de sa technologie dans un format réduit. Je l’ai testé pendant plusieurs jours, voici mon avis complet.

Prix et date de sortie

L’iPhone 12 mini est disponible à partir de 809 euros en version 64 Go (que je trouve un peu juste en 2020). La version 128 Go est proposée à 859 euros, la 256 Go à 979 euros. Comme l’iPhone 12, cette version mini se décline en cinq couleurs : noir, blanc, bleu, vert et (PRODUCT)RED.

Design

Prenez un iPhone 12, comprimez-le de tous les côtés (c’est une image, ne le faites pas vraiment), et vous obtiendrez un iPhone 12 mini. Mêmes matériaux (vert brillant au dos, châssis en aluminium), mêmes finitions, même disposition des touches, tout est identique.

test iphone 12 mini vs 12

À gauche l’iPhone 12, à droite l’iPhone 12 mini © Presse-Citron

Ne vous fiez pas à sa diagonale d’écran (5,4 pouces), l’iPhone 12 mini est encore plus compact que l’iPhone SE 2020 et son écran de 4,7 pouces.

En reprenant le form-factor de l’iPhone 12, Apple parvient à intégrer un écran confortable dans des dimensions réduites (131,5 x 64,2 x 7,4 mm). Suffisant pour ne pas tomber dans les mêmes pièges que l’iPhone SE 2020 ? Oui et non.

Tous les utilisateurs n’apprécieront pas forcément cet iPhone 12 mini. Ceux ayant l’habitude de smartphones plus grands risquent de se sentir à l’étroit. Utiliser le clavier par exemple peut se révéler compliqué au début même si votre cerveau se souviendra assez vite de vos anciens réflexes.

test iphone 12 mini vs 12 vs pro max

De gauche à droite : iPhone 12 Pro Max, iPhone 12, iPhone 12 mini © Presse-Citron

Les amateurs de multimédia ressentiront certainement une certaine frustration. Visionner des vidéos sur un écran aussi petit n’est pas la meilleure des expériences. Ceci est d’autant plus vrai que l’encoche (dont la taille ne peut pas changer à cause des technologies intégrées) occupe une grande partie de la surface. Les joueurs, eux, seront sans doute les plus déstabilisés, les informations contextuelles et touches de contrôle étant très proches.

Pour tous les autres (particulièrement celles et ceux ayant toujours eu un smartphone compact), cet iPhone 12 mini est une bénédiction. Les fans réclament depuis des années un iPhone haut de gamme au format compact. Apple a mis du temps à se décider et a jugé que 2020 était le moment opportun.

test iphone 12 mini encoche

L’encoche de l’iPhone 12 mini a la même taille que sur les modèles plus grand © Presse-Citron

Le contrat est parfaitement rempli. L’iPhone 12 mini est léger, il se glisse facilement dans une poche et, surtout, peut s’utiliser à une main sans formation de contorsionniste. Il répond ainsi à une demande de plus en plus forte à l’heure où le marché est inondé de modèles toujours plus grands. En prenant ce contrepieds, Apple se retrouve seul sur un marché oublié. Un coup de maître.

Écran et audio

Cette année, Apple abandonne définitivement la technologie LCD (sauf pour l’iPhone SE 2020). L’iPhone 12 mini est donc équipé d’une dalle OLED Super Retina XDR Full HD+, la même que ses frères. Il dispose donc des mêmes atouts : noirs infinis et excellents contrastes. Sa luminosité plafonne à 625 nits, comme l’iPhone 12. Les modèles Pro, eux, atteignent les 800 nits, une différence en réalité peu notable au quotidien.

L’écran de l’iPhone 12 mini se révèle donc excellent. Si sa petite taille ne répond pas forcément aux exigences des amateurs de multimédia, la qualité est bien au rendez-vous. Seul reproche (le même que je faisais à ses frères) : Apple se contente ici d’un taux de rafraîchissement de 60 Hz, bien loin des standards de 2020.

test iphone 12 mini ecran

© Presse-Citron

D’aucuns argueront qu’iOS et les applications optimisées sont plus fluides sur iOS que sur Android. Certes. Mais les 90 ou 120 Hz apportent plus de fluidité dans les défilements notamment sur les réseaux sociaux, pour la navigation web ou la lecture de texte, soit les usages les plus courants.

Côté audio, l’iPhone 12 mini n’a encore une fois rien à envier à ses frères. Depuis les haut-parleurs stéréo la qualité de son est bonne mais pas extraordinaire d’autant que le format compact réduit la résonance des basses.

En l’absence de jack 3,5 mm, vous devrez utiliser un adaptateur Lightning (non fourni), les écouteurs livrés dans la boîte (très moyens) ou opter pour des accessoires sans fils. Dans tous les cas de figure, la qualité de son (compatible Dolby Atmos) s’améliore grandement et répond parfaitement aux usages d’aujourd’hui (écoute sur les plateformes de streaming).

Performances et interface

Comme le reste de la famille, l’iPhone 12 mini embarque la dernière puce A14 Bionic. À la différence des versions Pro il n’intègre « que » 4 Go de RAM (contre 6 Go). L’iPhone 12 mini hérite donc de la même configuration que l’iPhone 12 « standard ».

Il est donc tout à fait logique d’obtenir des résultats comparables sur les différents benchmarks. Comme ses frères, le plus petit de la famille se montre donc tout aussi performant. Le format compact du smartphone le rend même plus impressionnant. Il ne s’agit là que d’une perception tronquée par sa petite taille, mais le résultat est là. L’iPhone 12 mini est une petite bombe.

test iphone 12 mini design dos

© Presse-Citron

On aurait pu craindre une tendance à la chauffe, l’espace disponible pour dissiper la chaleur étant plus réduit. Il n’en est rien. L’iPhone 12 mini assure (presque) en toutes circonstances. Seules les longues sessions de jeux 3D sont susceptibles de faire monter la température.

Comme tous les iPhone lancés cette année, l’iPhone 12 mini carbure à iOS 14. Cette nouvelle version de l’OS d’Apple se distingue principalement par l’intégration de widgets modulables à l’envie. Je ne m’attarderai pas sur la partie logicielle largement étayée dans mon test de l’iPhone 12 Pro. Retenez simplement qu’iOS 14 est toujours aussi efficace, rapide, fluide et bien optimisé.

Autonomie et recharge

Qui dit petit smartphone dit petite batterie. Si Apple ne communique pas la capacité de la batterie de ses iPhone, les spécialistes du démontage ont révélé que l’iPhone 12 mini embarquait une batterie de 2227 mAh. C’est peu. Prudent, Apple a aussi prévenu les utilisateurs que l’autonomie de ce modèle serait moins bonne que celle des autres modèles.

L’américain ne croyait pas si bien dire. Si l’autonomie reste correcte pour un smartphone de cette taille, elle n’est pas adaptée aux usages de 2020. Aussi, je n’ai jamais réussi à dépasser la journée en utilisation polyvalente. Les plus connectés (notamment les joueurs) devront adopter (ou retrouver) l’habitude d’emporter un chargeur avec eux.

test iphone 12 mini interface

© Presse-Citron

Dans tous les cas de figure, vous ne pourrez pas enchaîner une journée de travail et une soirée sans passer par la case recharge. J’ai toujours dû brancher mon iPhone 12 mini entre 19h et 20h. C’est mieux que l’iPhone SE 2020 qui rend l’âme aux alentours de 17h, mais bien en deçà de la moyenne.

Comme les autres smartphones de la gamme, l’iPhone 12 mini prend en charge tous les modes de recharge possibles et imaginables. Livré lui aussi sans bloc de charge, il est compatible avec la recharge sans fil Qi (jusqu’à 7,5 W) et le nouveau chargeur MagSafe. Ce dernier plafonne à 12 W contre 15 W pour les autres modèles, une sécurité pour éviter la chauffe et la dégradation de la batterie.

Cette dernière étant plus petite, le temps charge est largement réduit par rapport aux autres modèles de la gamme. Pour une charge complète, comptez moins d’une heure en filaire (avec un chargeur rapide 18 W), 2h30 avec le classique chargeur 5W d’Apple, un peu plus de 2h avec le chargeur MagSafe. C’est long, très long, surtout pour un modèle que l’on rechargera au cours de la journée.

Appareil photo

Vous hésitez entre l’iPhone 12 et l’iPhone 12 mini ? Ce n’est pas sur le terrain de la photo que les modèles se départagent. Apple a en effet réussi à intégrer le même matériel photographique dans le modèle le plus compact. Ainsi, on retrouve :

  • un grand-angle de 26 mm (f/1,6) ; capteur de 12 Mpx (photosite de 1,7 μm); Dual Pixel ; PDAF ; Sensor-shift OIS
  • un ultra grand-angle de 13 mm (f/2,4 mm) ; champ de vision 120° ; capteur de 12 Mpx
test iphone 12 mini appareil photo

© Presse-Citron

Même matériel, même puce, même optimisation logicielle (Smart HDR 3 et Deep Fusion). Vous l’avez deviné, l’iPhone 12 mini est aussi doué en photographie que le modèle standard.

Dans de bonnes conditions de lumière, l’iPhone 12 mini se montre donc excellent, à la hauteur du 12 Pro (équipé du même capteur principal) et rivalise même avec les meilleurs du marché.

En revanche, l’absence de téléobjectif et de scanner LiDAR ne lui permettent pas d’atteindre le niveau des modèles Pro. Si les portraits se révèlent très bons, le bokeh perd en naturel par rapport à l’iPhone 12 Pro, notamment en basse lumière. Néanmoins, comme l’iPhone 12, il tient la dragée haute aux meilleurs modèles du marché grâce à un traitement numérique aux petits oignons.

Le zoom numérique 2x se montre efficace dans de bonnes conditions de lumière mais manque de piqué de nuit. Le zoom 5x dépannera mais ne fait pas de miracle. L’ultra grand-angle, lui, s’améliore par rapport à l’iPhone 11 (moins de distorsion, plus de détails). Surtout, il prend en charge le mode nuit ce qui permettra de laisser libre court à votre créativité même en basse lumière.

Parmi les principaux défauts de cet iPhone 12 mini, on notera la présence de flare. Apple semble avoir toujours autant de mal à dompter les sources de lumière, aussi vous devrez vous y reprendre à plusieurs fois pour chasser ces point lumineux sur vos clichés.

À l’avant, l’encoche renferme le même matériel que le reste de la gamme. Les selfies sont donc de bonne qualité et les autoportraits tout aussi flatteurs pour l’égo.

Enfin, l’iPhone 12 mini peut filmer en Dolby Vision HDR. Si les versions Pro peuvent tourner en 4K à 60 im/s, le mini (comme le standard) est limité à la 4K à 30 im/s.

Vous l’aurez compris, l’iPhone 12 mini se classe parmi les meilleurs photophones du marché. Si le Pixel 5, le Huawei Mate 40 Pro ou les modèles iPhone 12 Pro (particulièrement le Max) restent un cran au dessus, il n’a pas à rougir de ses talents de photographe. Cela est d’autant plus impressionnant que cet arsenal photographique est contenu dans un produit extrêmement compact.

Mon avis

L’iPhone 12 mini fait figure d’ovni sur un marché où les smartphones sont plus grands chaque année. Apple s’impose donc comme le seul constructeur à proposer un smartphone haut de gamme aussi compact. Il ne fait aucun doute que la conception de cet iPhone 12 mini représentait un défi technologique. Faire rentrer tous les composants de l’iPhone 12 dans un si petit format a dû donner du fil à retordre aux ingénieurs.

Mais le résultat est là. L’iPhone 12 mini est aussi bon que l’iPhone 12 dans tous les domaines, à l’exception de l’autonomie, logiquement en retrait. Reste que ce modèle ne s’adresse pas à tout le monde. Ne vous fiez pas uniquement à son prix plus attractif. L’iPhone 12 mini fera le bonheur des amateurs de smartphones compacts. Sur le marché, il est unique en son genre.

Mais si vous avez déjà goûté à des modèles plus grands, il se peut que vous vous sentiez à l’étroit. Selon moi, l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro ont le format idéal pour la majorité des utilisateurs : suffisamment compacts pour une bonne prise en main, avec un écran suffisamment grand pour le confort visuel. Mais ce n’est que mon avis…

iPhone 12 mini

809.00
8.7

Design

9.5/10

Ecran et audio

9.0/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

7.0/10

Appareil photo

8.5/10

On aime

  • Format compact
  • Design soigné et finitions exemplaires
  • Excellentes performances
  • Très bon appareil photo
  • Superbe écran

On aime moins

  • Pas de chargeur fourni
  • Ecran 60 Hz seulement
  • Encoche imposante
  • Appareil photo encore perfectible
  • Autonomie médiocre
3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Tof

    16 novembre 2020 at 14 h 35 min

    Ah oui!! Des flare sur les photos… il n’y a pas que cet iPhone qui en patisse !! Et ce n’est pas d’hier!! Curieusement la plupart du temps personne ne soulève ce GROS défaut…
    et puis toujours cette horrible encoche dont on ne veut plus
    Non vraiment c’est carrément rédhibitoire Apple maintenant et a ces prix… preuve supplémentaire que le génie s’est envolé et qu’ils ne sont plus qu’une machine à cash… les consommateurs pigeons restant bien la et bien lobotomises… dommage…

  2. R Weller

    16 novembre 2020 at 23 h 02 min

    Design

    10

    Ecran et audio

    10

    Performances et interface

    8

    Autonomie et recharge

    7

    Appareil photo

    7.5

    Enfin un téléphone a taille humaine! Marre des briques de plus en plus grandes. Je crois que le mini va faire un carton!
    Merci pour ce test.

    • Jean Bon

      17 novembre 2020 at 16 h 40 min

      Pwaa la publicité de merde cachée dans ton commentaire.. pathétique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *