Suivez-nous

Smartphones

Test de l’iPhone 12 : la nouvelle star

Après un test convaincant de l’iPhone 12 Pro, place à l’iPhone 12, modèle très proche de la version Pro, à quelques détails près.

Il y a

  

le

 
test iphone 12 design
© Presse-citron.net

Cette année, Apple lance un quatuor d’iPhone 12 : le modèle « standard », un mini, un Pro et un Pro Max. Bonne surprise, tous embarquent les mêmes technologies, à quelques petites exceptions près.

Façonnés dans le même moule, les quatre modèles embarquent la puce A14 Bionic, un écran OLED Super Retina XDR et ont deux objectifs photo identiques. Pourtant, tous ne sont pas proposés au même tarif. L’iPhone 12 et l’iPhone 12 mini sont en tous points identiques (sauf la taille) alors que les versions Pro héritent d’un matériel photographique plus musclé et de matériaux différents.

Ces quelques différences justifient-elles une différence de près de 200 euros entre l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro ? J’ai testé les deux modèles pendant plusieurs jours. Après l’iPhone 12 Pro, voici donc mon avis complet sur l’iPhone 12.

Prix et date de sortie

Comme la version Pro, l’iPhone 12 est disponible depuis le 23 octobre 2020 à partir de 909 euros en version 64 Go. Le modèle 128 Go est commercialisé à 959 euros, le 256 Go à 1079 euros. Il se décline en cinq coloris : blanc, noir, bleu, vert (modèle de test), et (Product)RED.

S’il ne modifie pas le tarif de l’iPhone 12 Pro, Apple augmente donc celui de son modèle standard. L’année dernière, l’iPhone 11 Pro était commercialisé à partir de 859 euros dans sa version 64 Go.

Design

Mêmes courbes, mêmes dimensions (146,7 x 71,5 x 7,4 mm), même certification IP68, même taille d’écran, même encoche, l’iPhone 12 est le quasi-sosie de la version Pro. Son nouveau look se caractérise donc par des lignes plus anguleuses, des bordures et un format plus plats qui ne sont pas sans rappeler ceux de l’iPhone 4/5/SE.

test iphone 12

© Presse-citron.net

Ne vous y trompez pas, Apple a tout de même fait quelques petits sacrifices pour contenir les coûts. Si l’iPhone 12 hérite du verre de protection Ceramic Shield ultra-résistant, adieu le traitement mat du verre au dos. Le résultat a beau être très réussi, il reste moins premium que le verre mat et, surtout, marque les traces de doigts.

Les plus observateurs auront également remarqué que les contours de l’iPhone 12 ne brillent pas. Apple a en effet conçu ce modèle sur un châssis en aluminium et non en acier inoxydable.

Moins solide, il présente l’avantage d’alléger le poids total. Si l’on retire en plus le poids du téléobjectif et du scanner LiDAR, l’iPhone ne pèse plus que 162 g contre 187 g pour la version Pro. Pas énorme direz-vous, pourtant ces quelques grammes se ressentent bien en main.

À mon avis, le format de cet iPhone 12 est idéal pour les usages les plus répandus fin 2020. Suffisamment confortable pour le multimédia, il reste assez compact pour une utilisation agréable à une main. Ses arêtes plus tranchantes et son poids plume facilitent en prime la tenue en main.

Vraiment, je n’ai pas grand chose à reprocher à cet iPhone 12 si ce n’est cette encoche qui perdure. C’est le prix à payer pour continuer à utiliser Face ID, en attendant mieux. Peut-être l’année prochaine ?

Écran et audio

OLED 6,1 pouces, Super Retina XDR, définition Full HD, compatibilité HDR : oui, l’iPhone 12 intègre exactement le même écran que son pendant Pro. Il présente donc les mêmes qualités et les mêmes défauts.

test iphone 12 screen

© Presse-citron.net

Parmi ses points forts, sa calibration aux petits oignons en fait sans doute l’un des meilleurs écrans du marché. Excellents contrastes, noirs profonds, très bonne luminosité, je n’ai rien à reprocher à la qualité d’affichage.

En revanche, comme le modèle Pro, l’iPhone 12 doit se contenter d’un taux de rafraîchissement de 60 Hz. À l’heure où des smartphones à moins de 500 euros atteignent au moins les 90 Hz, cette limitation a du mal à passer.

Si les utilisateurs n’ayant jamais franchi le seuil des 60 Hz n’y verront que du feu, les autres constateront une baisse de fluidité sur le web, les réseaux sociaux ou les défilements de texte. iOS 14 a beau se montrer particulièrement « smooth », ce manque se fait sentir dans les usages du quotidien. Dommage, Apple s’approchait de la quasi-perfection.

test iphone 12 audio

© Presse-citron.net

Côté audio, l’iPhone 12 embarque exactement le même matériel que la version Pro : deux haut-parleurs diffusant un son stéréophonique de bonne facture, une compatibilité bluetooth 5.0 pour les casques sans fil. Toujours aussi efficace.

Performances et interface

Cette année Apple équipe ses quatre nouveaux iPhone de la puce A14 Bionic inaugurée avec l’iPad Air 4. 14% de transistors en plus, CPU et GPU 50% plus rapides, Neural Engine amélioré, l’iPhone 12 en a donc sous le pied.

Dois-je préciser qu’il répond parfaitement à toutes les sollicitations ? La gestion du multitâche se révèle excellente (j’ai laissé tourner une cinquantaine d’applications en toile de fond) et les jeux les plus exigeants en ressources tournent avec les configurations graphiques les plus élevées. Le tout, sans ralentissements, freezes et autres lags.

test iphone 12 performances

© Presse-citron.net

Par ailleurs, Apple continue de proposer le meilleur suivi logiciel du marché. S’il embarque aujourd’hui iOS 14.1, l’iPhone 12 pourra sans doute accueillir les mises à jour majeures pendant 4 à 5 ans. À ce titre, il incarne (comme le reste de la gamme) le smartphone le plus durable du marché.

Je ne m’attarderai sur iOS 14. La nouvelle version de l’OS d’Apple se distingue par l’intégration de Widgets, éléments que les habitués d’Android connaissent bien.

test iphone 12 ios 14

© Presse-citron.net

Depuis quelques années, Android et iOS tendent à converger, ce qui n’est pas pour me déplaire. Les puristes grinceront peut-être des dents, les autres verront dans ces widgets une façon de personnaliser l’interface et de faire de son iPhone un modèle unique en son genre.

Autonomie et recharge

Comme l’iPhone 12 Pro (et tous les autres smartphones désormais vendus par Apple), l’iPhone 12 est livré sans chargeur. Je vous épargne un nouveau laïus sur ce point déjà analysé en long, en large et en travers dans mon test de l’iPhone 12 Pro. Idem concernant MagSafe, le nouveau chargeur sans fil d’Apple.

Je m’attacherai donc ici à vous faire part de mon expérience quotidienne avec l’iPhone 12. Comme vous pouvez vous en douter, mes conclusions sont peu ou proue les mêmes qu’avec l’iPhone 12 Pro, les deux modèles embarquant la même batterie de 2815 mAh.

test iphone 12 autonomie

© Presse-citron.net

Ainsi, en utilisation polyvalente, l’iPhone 12 tient une journée et demie à deux jours. Il surclasse donc aisément son prédécesseur qui dépassait tout juste la journée. Il rejoint ainsi l’iPhone 12 Pro dans le club des smartphones les plus endurants du marché.

Côté recharge, l’iPhone 12 affiche des temps similaires à la version Pro. Avec le chargeur 5W comptez près de 4 heures pour une charge complète (oui c’est très long). Avec un chargeur rapide 20 W, l’iPhone 12 gagne 50% en 20 minutes et 100% en un peu plus d’une heure. Enfin, avec le chargeur MagSafe l’iPhone 12 atteint les 50% en 35 minutes et 100% en 1h15 environ.

Appareil photo

Les principales différences entre l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro se situent donc au niveau de l’appareil photo. L’iPhone 12 se voit délesté du téléobjectif et du scanner LiDAR. Lui reste donc :

  • un grand-angle de 26 mm (f/1,6) ; capteur de 12 Mpx (photosite de 1,7 μm); Dual Pixel ; PDAF ; Sensor-shift OIS
  • un ultra grand-angle de 13 mm (f/2,4 mm) ; champ de vision 120° ; capteur de 12 Mpx
test iphone 12 appareil photo

© Presse-citron.net

Les plus observateurs auront donc remarqué que l’iPhone 12 dispose des deux mêmes objectifs (grand-angle et ultra grand-angle) que l’iPhone 12 Pro. Deep Fusion et Smart HDR 3 sont bien évidemment de la partie pour améliorer le traitement numérique.

Sans surprise, les résultats obtenus avec ces deux objectifs sont en tous points similaires à ceux de l’iPhone 12 Pro. Avec une bonne lumière, l’iPhone 12 se révèle donc excellent et rivalise aisément avec les meilleurs modèles du marché. Pas vraiment étonnant.

L’iPhone 12 montre ses limites techniques lorsqu’il s’agit de shooter des portraits. Cela s’explique par l’absence de scanner LiDAR aidant à analyser l’environnement en 3D et donc mieux calculer les profondeurs de champs.

Si le détourage est toujours exemplaire, le bokeh est légèrement moins naturel avec l’iPhone 12. Ces subtiles différences sont difficilement observables en plein jour, un peu plus en basse lumière. Dans ces conditions, les bienfaits du LiDAR sont indéniables.

Reste que même sans ce scanner, l’iPhone 12 shoote d’excellents portraits, de jour comme de nuit, et tient aisément la comparaison avec les derniers modèles de Google ou Huawei. Je dirais même que, dans ce domaine, il surclasse ses concurrents.

En l’absence de téléobjectif, les photos en zoom 2x et 5x sont aussi moins convaincantes qu’avec la version Pro, notamment de nuit. Rien de dramatique, mais j’en attends tout de même plus d’un smartphone vendu près de 900 euros.

Apple se rattrape bien en améliorant considérablement la photo de nuit par rapport à l’iPhone 11. En grand-angle comme en ultra grand-angle (qui prend désormais en charge le mode nuit), l’iPhone 12 se montre particulièrement séduisant.

Plus détaillés, les clichés se distinguent par de bons contrastes et une bonne gestion des lumières. Comme l’iPhone 12 Pro, l’iPhone 12 a toujours du mal à dompter le flair, un défaut que l’on trouvait déjà dans les modèles de l’année dernière.

À l’avant, Apple utilise le même matériel photographique (capteur de 12 Mpx, TrueDepth), aussi les clichés est en tous points identiques à ceux shootés avec l’iPhone 12 Pro.

L’ultime petite différence entre les deux modèles réside dans les formats vidéo. Si l’iPhone 12 Pro peut filmer en Dolby Vision HDR en 4K jusqu’à 60 im/s, l’iPhone 12 est limité à la 4K à 30 im/s. Pour le reste, la stabilisation est tout aussi bluffante et le rendu général tout aussi qualitatif. De quoi conserver son titre de meilleur smartphone pour la vidéo.

Vous l’aurez compris, si l’iPhone 12 Pro reste un cran au dessus de l’iPhone 12 en matière de photographie, le modèle standard reste un excellent photophone. À tel point que se tourner vers la version Pro semble peu pertinent cette année si vous n’êtes pas vidéaste, photographe ou créateur de contenus.

Mon avis

Cette année, l’iPhone 12 est sans doute le modèle le plus intéressant de toute la gamme, Apple sacrifiant très peu d’éléments techniques par rapport à l’iPhone 12 Pro. Élégant, endurant, performant, durable et équipé d’un magnifique écran, l’iPhone 12 est un petit bijou de technologie. Ajoutez à cela ses talents de photographe/vidéaste et vous obtenez l’un des smartphones les plus complets du marché.

À tel point que cela interroge sur le positionnement de l’iPhone 12 Pro. Car, hormis l’absence de téléobjectif et de LiDAR (qui se font finalement peu sentir pour une utilisation classique) et un design en aluminium et verre brillant, l’iPhone 12 regroupe tous les atouts de l’iPhone 12 Pro… pour 200 euros de moins (en version 128 Go). Cette année, l’iPhone 12 est sans aucun doute la star d’Apple.

iPhone 12

909.00
8.9

Design

9.5/10

Ecran et audio

9.0/10

Performances

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Appareil photo

8.5/10

On aime

  • Design soigné et finitions exemplaires
  • Superbe écran
  • Excellentes performances
  • Très bonne autonomie
  • Très bon appareil photo

On aime moins

  • Pas de chargeur fourni
  • Ecran 60Hz
  • Toujours l'encoche
  • (MagSafe à perfectionner)
  • Un petit téléobjectif n'aurait pas été de trop
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *