Suivez-nous

Gaming

Test Nintendo Switch Lite, la meilleure console portable jamais créée (par Nintendo) ?

Un peu plus de deux ans après sa sortie initiale, la Nintendo Switch est de retour, en version Lite. Notre test complet de cette console portable Nintendo Switch Lite, sorte de GameBoy nouvelle génération… qui nous a beaucoup surpris !

Il y a

  

le

 
Nintendo Switch Lite Configurer Profil Nintendo
© Presse-Citron.net

La Nintendo Switch Lite en test !

Depuis quelques jours maintenant, en plus de la Switch standard, il est possible de découvrir ce tout nouveau modèle Switch en boutiques, au prix de 199 euros. Pour Nintendo, la manoeuvre stratégique est plutôt admirable, puisque le géant nippon ne propose plus deux univers spécifiques, console de salon et console portable, avec des jeux différents, mais bien un tout nouvel écosystème unifié sous une seule bannière : Switch. Dorénavant, Nintendo n’aura ainsi plus à privilégier tel ou tel univers pour le développement de ses futures licences.

Acheter la Nintendo Switch Lite

Ainsi désormais, tous les nouveaux jeux arriveront sur Nintendo Switch, et ce sera donc aux joueurs uniquement de décider s’ils désirent y jouer sur le modèle de salon, ou le modèle portable. Terminé le dilemme 3DS ou Nintendo Switch donc. Bien vu Mr Nintendo ! Mais que vaut cette Nintendo Switch Lite au final ? Eléments de réponse dans notre test complet.

Parce qu’en nomade c’est mieux ?

Comme beaucoup de joueurs Nintendo Switch, j’ai tendance à (très largement) privilégier le jeu nomade au mode docké. Autant dire qu’une console pensée exclusivement pour le jeu nomade avait de quoi titiller ma curiosité. Avec la Nintendo Switch classique, le jeu nomade était déjà plutôt agréable globalement… mais il m’a suffit de quelques minutes seulement pour me rendre compte que désormais, le jeu nomade se fera sur Nintendo Switch Lite exclusivement.

Nintendo Switch Lite et Nintendo Switch Classic Packaging

La différence de packaging est assez frappante. Dans la boite de la Nintendo Switch Lite, outre la console, on retrouve aussi un chargeur secteur… et c’est tout.

En effet, outre un poids revu à la baisse (275 grammes, contre 398 grammes), la Nintendo Switch Lite dispose également d’un gabarit légèrement plus compact, et cette dernière vient se caler dans les mains comme une « vraie » console portable, et non pas comme une console hybride. L’ergonomie est beaucoup plus agréable, avec en prime un toucher assez différent et pas le moindre changement de revêtement à l’arrière. Bref, du tout bon côté prise en mains, avec un « grip » globalement plus agréable.

De plus, le côté monobloc de ce modèle Lite permet à la console d’être plus « stable » entre les mains. Comprenez par là qu’il n’y a pas le moindre jeu (même infime) entre les joy-con et l’écran. De même, ce dernier a été joliment retravaillé, de sorte à camoufler les vilaines bordures noires de la Nintendo Switch de base. Certes, c’est un peu du bricolage, mais à l’oeil, le constat est quand même beaucoup plus appréciable là encore.

Nintendo Switch Lite Jaune

Enfin une vraie croix directionnelle ! Une excellente nouvelle pour les joueurs, même si cette dernière s’avère un chouia « molle »…

Croix, boutons, autonomie…

Ceux qui apprécient également les jeux « à l’ancienne » seront également ravis de pouvoir jouer avec une croix directionnelle ici, même si cette dernière est un peu « molle » à mon goût. Dans l’ensemble, les différents boutons sont relativement similaires (en terme de feeling) à ceux de la Switch classique, même si la course des boutons A/B/Y/X est légèrement modifiée ici.

Les sticks paraissent également un peu plus rigides, un peu moins fragiles, mais il faudra évidemment patienter encore quelques semaines/mois pour savoir si la Nintendo Switch Lite résiste efficacement aux dizaines d’heures de jeu.

Pas de gros changement côté droit, mais des boutons Y/X/B/A à la course légèrement modifiée

Pour ce qui est de l’autonomie, il ne faut pas s’attendre a un quelconque miracle ici. Malgré un écran plus compact, et moins de fonctionnalités (vibrations HD, capteur infrarouge..), durant notre phase de test, la Nintendo Switch Lite nous a permis de jouer environ 4 heures avant de réclamer sa dose d’électricité. C’est mieux que la Switch d’origine oui, mais cela reste très limité malgré tout.

A noter que si vous souhaitez vous offrir une Switch Lite en complément de votre Switch actuelle, vous pourrez utiliser un même compte sur les deux machines, mais il faudra alors se familiariser avec quelques restrictions assez gênantes… Le plus « simple » (mais pas forcément le plus économique) reste de disposer d’un compte utilisateur/Nintendo par console.

Zéro défaut la Nintendo Switch Lite ? J’achète ?

Si la Nintendo Switch Lite est une vraie bonne surprise, elle n’est pas pour autant dénuée de défauts. Dans un premier temps, au déballage, difficile de ne pas tiquer sur le côté très « plastoc » de la console. Toutefois, cette première (mauvaise) impression s’estompe assez vite, grâce notamment à l’excellente prise en main de la console, et cette légèreté vraiment (mais vraiment) bluffante.

De même, Nintendo a sans doute opté pour une conception permettant à la console d’affronter les conditions de jeu exclusivement nomades. A noter qu’une légère chauffe se fait également sentir à l’arrière de la machine après une utilisation un peu prolongée.

Une conception monobloc très agréable au toucher, et une console vraiment ultra-légère

Techniquement (déjà) dépassée la Switch Lite ?

De même, en 2019 (et déjà en 2017), comment ne pas dodeliner de la tête face à ces malheureux 32 Go de mémoire embarqués par cette Nintendo Switch Lite. Certes, le port microSD est toujours de la partie (et heureusement !), mais quand même…. En ce qui concerne l’écran, outre sa diagonale légèrement plus compacte, on remarque également ici une température de couleur un peu plus chaude, ce qui affecte notamment les blancs, qui tirent (un peu) vers le jaunâtre. Rien de grave dans l’absolu, mais ceux qui aiment les teintes froides seront peut-être un peu surpris/déçus. Côté réflectance, on est (malheureusement) sur un même niveau que celui de la Switch classique.

Dommage également que Nintendo n’ait pas « pensé » à proposer un support des casques audio Bluetooth avec sa Switch Lite, ce qui aurait eu tout son sens ici. Le port jack 3,5 mm a néanmoins été conservé, c’est déjà ça… Pour reste sur la section audio, on ressent également de légères vibrations sous les doigts, à l’arrière de la console, lorsque le son est poussé au-delà de 75%.

Bon, évidemment, beaucoup s’insurgent contre cette Nintendo Switch qui ne « switche » plus. En effet, impossible de relier cette Switch Lite sur grand écran (n’essayez pas de la mettre dans le dock d’ailleurs…). Un choix délibéré de la part de Nintendo, pour privilégier le jeu nomade exclusivement, et sans doute convaincre certains parents, déjà détenteurs d’une Nintendo Switch, d’acquérir ce nouveau modèle pour leur(s) cher(s) bambin(s).

Sur la section inférieure de la Nintendo Switch Lite, le port USB Type-C de recharge, et le port microSD.

Rappelons également que de par sa conception monobloc, la Nintendo Switch Lite n’est pas compatible avec certains jeux. C’est le cas de Nintendo Labo notamment… mais, entre nous, cela joue-t-il réellement en sa défaveur ? On perd également ici l’option qui permet de régler automatiquement la luminosité de l’écran en fonction de l’éclairage ambiant. Pas bien grave non plus.

Certes, d’un point de vue purement technique, la Switch Lite n’est pas un modèle du genre, loin de là (il suffit de ressortir la PS Vita (lancée pourtant en 2012) du tiroir pour s’en convaincre), mais en contrepartie, la machine de Nintendo bénéficie d’emblée d’une ludothèque assez exceptionnelle, notamment pour qui souhaite démarrer son aventure Switch avec ce nouveau modèle.

Nintendo Switch Lite

Un exemple de line-up pour bien démarrer avec sa Nintendo Switch Lite

Celui qui achètera sa première Nintendo Switch avec ce modèle Lite pourra ainsi découvrir sa nouvelle console avec des jeux comme Super Mario Odyssey, Zelda : Breath of the Wild, Mario Kart 8 Deluxe, Octopath Traveller, Astral Chain, Zelda : Link’s Awakening, Xenoblade Chronicles 2… Cela sans compter le tandem de nouveaux Pokémon à venir en novembre, avec une édition limitée de cette Nintendo Switch Lite…

Mon avis concernant la Nintendo Switch Lite

Avec sa légèreté bluffante, son excellente prise en mains et (surtout !) une ludothèque déjà bien fournie, la Nintendo Switch Lite est une console portable assez exceptionnelle, mis à part d’un strict point de vue technique. Certes, elle n’est pas indispensable pour qui dispose déjà d’une Nintendo Switch, mais ceux qui rêvaient de profiter des exclusivités Nintendo, dans un format nomade et sous la barre des 200 euros, seront ravis. La machine n’est pas exempte de défauts avec notamment une mémoire ultra-limitée, une colorimétrie un peu chaude, une autonomie à peine correcte et quelques « oublis » (le Bluetooth audio…), mais globalement, c’est un pur plaisir que de manipuler cette petite Nintendo Switch Lite, telle une GameBoy nouvelle génération.

Nintendo Switch Lite

199€
8.5

Note Globale

8.5/10

On aime

  • La prise en mains impeccable
  • Cette légèreté !
  • Le côté monobloc plus robuste
  • Enfin une croix directionnelle !

On aime moins

  • Ces malheureux 32 Go de mémoire interne...
  • La colorimétrie de l'écran, plus chaude
  • L'autonomie...
  • Et le Bluetooth audio alors ?
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Julie

    25 septembre 2019 at 20 h 16 min

    Note Globale

    10

    Très bonne revue !
    J’ai les deux switch et je suis absolument d’accord avec tout ce qui a été dit ! Les deux sont tops en fonction de l’utilisation dont on a besoin.

    Un plaisir de lire cet article, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests