Suivez-nous

Mobile

Test de l’Oppo Find X2 Neo : c’est bien, c’est beau, c’est cher

Après un excellent Find X2 Pro, Oppo lance le Find X2 Neo. Moins cher (699 euros), il doit se passer de quelques technologies exclusives au modèle le plus premium. Oppo est-il parvenu à trouver le juste milieu pour s’imposer sur ce segment de prix ? Réponses dans ce test.

Il y a

  

le

 
test oppo find x2 neo ecran
© Presse-citron

2020 sera-t-elle l’année d’Oppo ? Après un Find X2 Pro bon sous tout rapport, le constructeur lance le Find X2 Neo, un modèle plus abordable à la fiche technique premium. Proposé à 700 euros dès le 28 mai 2020, le Neo n’embarque pas le nec plus ultra de la marque, mais dispose d’atouts non négligeables pour espérer s’imposer sur ce segment de prix. Je l’ai testé pendant plusieurs jours. Voici mes impressions.

Design et écran

Un OnePlus 8 ? Un Find X2 Pro ? Non c’est bien un Find X2 Neo. Difficile de distinguer le smartphone d’Oppo parmi les modèles les plus récents, notamment ceux des marques du groupe BBK. Le constructeur opte pour un design aux lignes arrondies et à l’écran légèrement plongeant. Un poinçon positionné dans le coin supérieur gauche (devenu un grand classique) renferme la caméra frontale. Enfin, les bordures très fines (2,25 mm en haut, 3,15 mm en bas) témoignent de l’excellente intégration de la dalle. De face, rien ne distingue donc le Find X2 Neo de la version Pro ou d’un OnePlus 8. D’ailleurs, comme son concurrent, Oppo assure que son smartphone est étanche, mais n’a pas jugé bon de le certifier, probablement pour des raisons de coût.

test oppo find x2 neo

© Presse-citron

Oppo habille le Find X2 Neo d’un verre dépoli proposé en deux coloris : noir brillant ou bleu stellaire (notre modèle de test particulièrement séduisant). Là encore, le constructeur réalise un (presque) sans-faute. Si ce traitement du verre chasse parfaitement les traces de doigt, il rend le smartphone glissant. La finesse du produit (7,7 mm) n’aidant pas, je conseille vivement d’utiliser (au moins temporairement) la coque en silicone fournie dans la boîte.

test oppo find x2 neo prise en main

© Presse-citron

Pour le reste, Oppo connaît ses classiques. L’USB-C, le haut-parleur et le slot pour carte SIM sont regroupés sur la bordure inférieure, le bouton d’alimentation est positionné à droite, les touches de volume à gauche. Enfin, le module photo est placé dans le coin supérieur gauche à la verticale. Simple et efficace.

test oppo find x2 neo design

© Presse-citron

Si le Find X2 Neo ne brille pas son originalité il se rattrape par son excellente prise en main et la qualité de ses finitions. Par ailleurs, sa légèreté (171 g) en fait un poids plume par rapport à ses rivaux. Un atout non négligeable.

Écran 90 Hz

Comme OnePlus et Realme, Oppo ne fait aucun sacrifice sur l’écran. Le constructeur opte pour une dalle OLED de 6,5 pouces au format 20:9 avec une définition Full HD+ (2400 x 1080 pixels) et un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Ce choix permet au Find X2 Neo d’afficher des noirs infinis et d’excellents contrastes. Par ailleurs, sa très bonne luminosité autorise une utilisation en plein soleil sans être gêné par les reflets.

test oppo find x2 neo ecran

© Presse-citron

Toutefois, un petit tour dans les paramètres permettra d’ajuster la colorimétrie (qui tire un peu trop vers le bleu) ainsi que la température des couleurs. Color OS autorise deux modes d’affichage : le profil Doux arbore des couleurs neutres, aussi je recommande d’opter pour le profil Vive qui flatte un peu plus la rétine et améliore la lisibilité en plein soleil.

Oppo ajoute quelques fonctionnalités réduisant la fatigue visuelle. Le mode Protection des yeux applique un filtre jaune pour limiter les lumières bleues, l’option Réduction des scintillements atténue les clignotements de l’écran.

test oppo find x2 neo qualite ecran

© Presse-citron

Enfin, Color OS permet de choisir le taux de rafraîchissement (60 ou 90 Hz). Un mode intelligent laisse le logiciel basculer automatiquement d’une fréquence à une autre selon votre utilisation. Je le recommande vivement dans la mesure où il permettra de profiter d’une grande fluidité lorsque cela est nécessaire tout en économisant la batterie.

Seule ombre au tableau, le système de vibrations. Comme le Realme 6 Pro, la sensation au toucher est désagréable et nous ramène quelques années en arrière. Dommage.

Performances et interface

Pour contenir les coûts, Oppo délaisse la puce Snapdragon 865 au profit de la Snapdragon 765G, une plateforme milieu de gamme optimisée pour le jeu. À la lecture de la fiche technique, on aurait pu craindre une expérience moins fluide que chez les concurrents équipés de la dernière puce haut de gamme de Qualcomm (Realme X50 Pro, OnePlus 8). Il n’en est rien. Sans jouer à celui-qui-a-la-plus-grosse, le Find X2 Neo obtient des résultats sur les différents benchmarks proches d’un processeur haut de gamme de l’année dernière.

test oppo find x2 neo performances

© Presse-citron

Bien aidé par ses 12 Go de RAM LPDDR4x, sa puce graphique Adreno 650 et ses 256 Go de stockage UFS 2.1, le Find X2 Neo se révèle particulièrement fluide et rapide au quotidien. Aussi vous pourrez utiliser le smartphone comme un modèle très haut de gamme sans craindre de signes d’essoufflement. Les joueurs apprécieront l’optimisation de la puce Snapdragon 765G qui permet de jouer aux licences les plus exigeantes avec des configurations graphiques élevées. Malgré la finesse du smartphone, je n’ai jamais constaté de surchauffe, même en plein soleil.

test oppo find x2 neo benchmarks

© Presse-citron

Reste que le Find X2 Neo est pris au piège dans le jeu de la comparaison. Pour le même prix, le OnePlus 8 ou le Realme X50 Pro intègrent le dernier processeur de Qualcomm, une mémoire Flash UFS 3.1 et de la RAM LPDDR5.

Color OS : un délice

Mes bonnes impressions sont renforcées par l’intégration d’Android 10 avec la surcouche Color OS. Je ne m’attarderai pas sur ce point déjà abordé en long, en large et en travers dans le test du Find X2 Pro.

test oppo find x2 neo review

© Presse-citron

Retenez que le nouveau logiciel développé par Oppo n’a plus rien à voir avec les versions précédentes. Plus léger, plus minimaliste et plus fluide, il se distingue par son interface inspirée d’Android Stock et ses multiples fonctions de personnalisation (affichage, audio, icônes, etc.).

test oppo find x2 neo color os

© Presse-citron

Surtout, Oppo a réussi à se détacher des us et coutumes chinoises pour s’adapter au public européen. Exit les traductions approximatives (même s’il en reste quelques miettes dans les tréfonds des paramètres), les fonctionnalités incohérentes (qui veut une option karaoké en France ?) et les innombrables applications préinstallées. Oppo rend une copie très propre et parvient à hisser Color OS parmi les interfaces Android les plus réussies.

Autonomie et recharge

Oppo réserve logiquement ses dernières innovations aux modèles premium. Pas de double batterie pour le Find X2 Neo, mais une seule d’une capacité de 4025 mAh. Sans se hisser parmi les références du marché, le smartphone parvient à se classer dans le haut du panier. Comptez une journée et demie d’autonomie pour une utilisation polyvalente avec un taux de rafraîchissement de l’écran de 90 Hz. En activant la bascule automatique 60/90 Hz vous pourrez prolonger l’expérience de deux ou trois heures. Les utilisateurs plus modérés peuvent donc espérer tenir deux jours avant de passer par la case recharge.

test oppo find x2 neo autonomie

© Presse-citron

Justement (quelle transition) Oppo livre le Find X2 Neo avec un chargeur VOOC 4.0 de 30 W (5A/6V). S’il n’atteint pas les performances spectaculaires du Super VOOC 4.0 (65 W), le smartphone gagnera 50% de batterie en une vingtaine de minutes et 100% en moins d’une heure (environ 55 minutes). Plutôt pas mal non ?

test oppo find x2 neo recharge

© Presse-citron

Tout aurait pu être parfait si Oppo avait intégré un système de recharge sans fil. Mais le constructeur nous expliquait déjà lors de la présentation du Find X2 Pro qu’il ne disposait pas de système de recharge sans fil assez rapide pour le rendre pertinent. Un discours déjà entendu chez OnePlus qui a fini par intégrer cette technologie sur son OnePlus 8 Pro, mais pas sur la version standard vendue au même prix que ce Find X2 Neo.

Appareil photo

À ce stade du test, le Find X2 Neo semble avoir tout pour lui. Mais en 2020, la qualité d’un smartphone à 700 euros passe obligatoirement par une qualité photo quasi irréprochable. Pour mettre toutes les chances de son côté, Oppo mise sur quadruple module photo composé de :

  • un grand-angle : objectif de 26 mm (f/1,7) ; capteur de 48 mégapixels (1/2’’ ; photosite de 0,8 µm) ; PDAF ; stabilisation optique
  • un téléobjectif de 53 mm (f/2,4) : zoom optique 2x ; capteur de 13 mégapixels (1/3,4’’ ; photosite de 1 µm) ; PDAF
  • un ultra grand-angle : objectif de 13 mm (f/2,2) ; capteur de 8 mégapixels (1/3,2’’ ; photosite de 1,4 µm)
  • un objectif noir et blanc (f/2,4) ; capteur de 2 mégapixels (1/5’’ ; photosite de 1,75 µm)
test oppo find x2 neo appareil photo

© Presse-citron

Je ne passerai pas par quatre chemins, le Find X2 Neo est un très bon photophone. Dans de bonnes conditions de lumière, les clichés brillent par leur excellent piqué et leur bon contraste. En revanche, il présente le même problème de gestion du flare que la version Pro. Attention donc aux shootings en plein soleil.

En l’absence d’objectif périscopique (exclusif à la version Pro) le Find X2 Neo doit se « contenter » d’un zoom optique 2x et hybride 5x. Là encore, il s’en tire à merveille avec des clichés détaillés et une bonne colorimétrie. L’ultra grand-angle, lui, présente les mêmes qualités et mêmes défauts que le capteur principal. Je note également que le constructeur ne parvient pas à conserver un même rendu entre les différents modes de prise de vue. Aussi, les clichés en ultra grand-angle sont beaucoup plus contrastés.

Pas de bon photophone sans son mode portrait. Oppo s’en tire encore très bien en associant le capteur noir et blanc au principal. Le détourage est précis et le bokeh naturel. Surtout, l’association du HDR automatique au mode portrait permet d’obtenir de bons clichés dans des conditions plus difficiles, notamment en contre-jour.

Le Find X2 Neo montre finalement ses limites dans l’obscurité totale. Si en basse lumière les photos restent de bonne qualité, dans le noir complet le bruit et le grain dégradent trop les clichés. Le mode nuit améliore l’ensemble, mais pas suffisamment pour atteindre le niveau de la version Pro et c’est tout à fait logique.

À l’avant, Oppo mise sur un capteur de 32 mégapixels (ouverture de l’objectif f/2,4) convaincant. Le mode autoportrait se révèle lui aussi efficace même s’il ne prend pas en charge le HDR.

© Presse-citron

Enfin, le Find X2 Neo peut filmer jusqu’en 4K à 30 im/s ou en Full HD à 60 im/s. Si la qualité d’image est logiquement meilleure en 4K je conseille de tourner en Full HD à 60 im/s pour sa meilleure stabilisation. Oppo propose en prime un mode « ultra stabilisation » incompatible avec la 4K.

Mon avis

Après s’être illustré en proposant le smartphone premium le plus abouti (selon moi) avec le Find X2 Pro, Oppo démontre l’étendue de son savoir-faire avec ce Neo. Proposé à 699 euros, il présente les mêmes atouts qu’un OnePlus 8 : design élégant, interface léchée, bonne autonomie, système de recharge très rapide et écran réussi. Ajoutons à cela une très bonne qualité photo et on obtient l’un des smartphones les plus complets de sa catégorie.

Néanmoins, certains points me chagrinent. Si l’absence de puce Snapdragon 865 m’indiffère tant le smartphone est fluide et rapide, le système de vibration de l’écran, l’absence de certification d’étanchéité et de recharge sans fil sont plus problématiques. Pour 100 à 150 euros de moins, ces petits défauts seraient acceptables. Un peu moins pour les 700 euros demandés.

Oppo Find X2 Neo

699 €
8

Design et écran

8.5/10

Performances

7.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Appareil photo

8.5/10

Rapport qualité-prix

7.5/10

On aime

  • Design soigné
  • Recharge très rapide
  • Bon appareil photo
  • Très bel écran
  • Interface léchée

On aime moins

  • Pas de recharge sans fil
  • Pas de certification d'étanchéité
  • Système de vibrations désagréable
  • Performances en retrait face à la concurrence
  • Prix un peu élevé
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Guibout

    11 juin 2020 at 16 h 50 min

    Design et écran

    8

    Performances

    8

    Autonomie et recharge

    8.5

    Appareil photo

    8

    Rapport qualité-prix

    4.5

    Niveau photo est il meilleur que le oneplus 8?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *