Suivez-nous

Smartphones

Test OPPO Find X2 Pro : OPPO, beaucoup, passionnément, à la folie… ou pas du tout ?

Le OPPO Find X2 Pro est officiellement disponible en France. Proposé à 1199 euros le nouveau haut de gamme du constructeur vient se frotter aux références du marché, j’ai nommé Apple, Samsung et Huawei. OPPO a-t-il les épaules pour se faire une place parmi les grands ? Réponse dans notre test du Find X2 Pro.

Il y a

  

le

 
test oppo find x2 pro
© Presse-citron

Après OnePlus et Xiaomi voici le tour d’OPPO de s’attaquer aux ténors du marché. Ne vous méprenez pas, OPPO ne souffre pas du syndrome de « la marque chinoise qui proposait des smartphones pas chers et qui augmente ses prix pour prendre la place de Huawei ».

Petit rappel. Le constructeur est entré sur le marché français avec le Find X premier du nom, un modèle commercialisé il y a deux ans au tarif de 1000 euros. À l’époque, OPPO confiait alors à la presse française qu’il ne souhaitait pas entrer par la petite porte. OPPO est une marque innovante le fait savoir.

Le Find X2 Pro a donc la lourde tâche de convaincre les consommateurs français. Car son prix de 1199 euros le positionne d’office comme une alternative au Galaxy S20 Ultra, au P40 Pro ou à l’iPhone 11 Pro Max. Le Find X2 Pro est donc l’un des smartphones les plus chers du marché.

Mais vaut-il son prix ? A-t-il suffisamment d’arguments pour faire oublier les derniers nés de Samsung, Apple et Huawei. Le Find X2 Pro est-il le modèle qui permettra à OPPO de conquérir le coeur du public français ? J’ai fait un test du OPPO Find X2 Pro pendant plusieurs jours, voici mon avis complet.

Important : le modèle de Find X2 Pro en test ici n’est pas une version définitive du produit. Aussi, certains points abordés pourraient être corrigés avant la sortie officielle.

Design et écran du Find X2 Pro

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je précise que mon OPPO Find X2 Pro de test dispose de la finition cuir synthétique orange et métal doré. Aussi ses dimensions (165,2 x 74,4 x 9,5 mm) varient très légèrement de la version céramique noire et métal argenté (165,2 x 74,4 x 8,8 mm). Avec ses 200 g tout pile sur la balance la version cuir est aussi plus légère que le modèle en céramique (217 g). Ceci étant dit, quelles impressions m’a laissé le dernier né d’OPPO ?

test oppo find x2 pro review

© Presse-citron

« Waouh ! » Voilà le premier mot sorti de ma bouche en découvrant le Find X2 Pro. Dès l’ouverture de la boîte, le smartphone en met plein la vue. En optant pour un dos en cuir synthétique orange, OPPO se distingue de toute la concurrence. Ce choix de matériau présente trois avantages : le Find X2 Pro ne marque pas du tout les traces de doigts, il se révèle bien plus agréable au toucher et il facilite la tenue en main. Ce ne sera pas de trop au regard du format imposant de l’appareil, très proche du Galaxy S20 Ultra ou du OnePlus 8 Pro auquel il ressemble énormément. Coïncidence ? Probablement pas dans la mesure où OPPO et OnePlus appartiennent au même conglomérat chinois.

test oppo find x2 pro design

© Presse-citron

Outre les lignes arrondies et les finitions irréprochables, le OPPO Find X2 Pro de test intègre ici et là quelques petites touches d’élégance. Je pense à la petite pièce métallique estampillée OPPO qui nous renvoie tout de suite dans l’univers de la maroquinerie. Je pense aussi aux contours dorés du module photo vertical positionné dans le coin supérieur gauche. Ou encore aux effets lumineux de l’écran (une lumière se diffuse tout autour lorsque vous recevez une notification) qui impressionneront chaque fois votre auditoire (quand vous retrouverez le bonheur des soirées en famille ou entre amis).

test oppo find x2 pro logo

© Presse-citron

Que dire de cet écran plongeant à 67,5° qui épouse les bordures droite et gauche ? Parfaitement intégré (il couvre 91% de la face avant), il complète un design déjà très réussi. OPPO fait le choix judicieux de tuer le mécanisme rétractable logeant le capteur frontal et le remplace par un poinçon. Cela lui permet d’obtenir la certification d’étanchéité IP68 indispensable à ce niveau de prix. Encore un point positif de notre test du Find X2 Pro.

test oppo find x2 pro interface

© Presse-citron

Pour le reste, OPPO connaît ses classiques. Le haut-parleur et l’USB-C sont logés sur la bordure inférieure (pas de jack 3,5 mm). La touche d’alimentation est positionnée sur la bordure de droite. À l’opposé les touches de volume tombent parfaitement sous l’index (pour les droitiers) ou le pouce (pour les gauchers). Un sans faute.

Écran QHD+ et 120 Hz, le top du top

Je vous le disais précédemment, l’écran du Find X2 Pro participe largement à son élégance. Mais OPPO ne se contente pas de jouer la carte de l’esthétique. Le constructeur opte pour le nec plus ultra en intégrant une dalle AMOLED de 6,7 pouces avec une définition QHD+ (3168 x 1440 pixels) et un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Contrairement aux Galaxy S20, le Find X2 Pro peut associer la définition QHD+ aux 120 Hz.

OPPO promet que son écran affiche un milliard de couleurs (10 bit) et atteint une luminosité maximale de 800 nits. Sans pouvoir le mesurer (pas de sonde pendant le confinement), je peux tout de même vous affirmer que l’écran du Find X2 Pro est une petite merveille. Mieux, il est le seul à réellement tenir la dragée haute à Samsung ou Huawei, références en la matière. Mon test du Find X2 Pro a été concluant.

Non seulement les contrastes, la colorimétrie et la luminosité sont maîtrisés, mais OPPO intègre en prime une flopée de paramètres d’affichage permettant de le personnaliser à l’envie. Vous pourrez ainsi choisir parmi trois profils : Doux (spectre sRGB), Vive ou Cinématique (spectre P3). Vous aurez également la possibilité de choisir la définition de l’écran (FHD+ et QHD+) ou la fréquence de rafraîchissement (60 ou 120 Hz).

test oppo find x2 pro ecran

© Presse-citron

OPPO ne s’arrête pas en si bon chemin et propose aussi tout un lot de fonctionnalités dont le seul objectif est de prendre soin de vos mirettes. Le mode sombre peut ainsi s’adapter à presque toutes les applications, Protection des yeux recouvre l’écran d’un filtre jaunâtre pour apporter plus de chaleur et Réduction du scintillement estompe les clignotements de l’écran.

Last but not least, OPPO fournit le moteur d’affichage 01 Ultra Vision (combinant les technologies Motion Clear et HDR Enhancer) promettant d’apporter plus de fluidité sur les vidéos. Cela vous rappelle quelque chose ? Oui, OPPO utilise le même procédé que le MEMC du OnePlus 8 Pro. Ici, Motion Clear améliore la fluidité des séquences par un mécanisme d’interpolation passant un flux 30 fps en 60 fps voire 120 fps (sur YouTube par exemple). La technologie HDR Enhancer, elle, étend la plage dynamique d’une vidéo pour simuler un rendu HDR. C’est magique.

test oppo find x2 pro affichage

© Presse-citron

Malgré la prouesse technologique, je ne recommande pas d’activer 01 Ultra Vision pour tous les contenus. Le moteur d’affichage démontre tout son potentiel sur des vidéos de sport ou des documentaires (notamment animaliers). Je le dis sans retenue, c’est un régal. Néanmoins, je vous déconseille de l’activer pour regarder un film ou une série, les modifications apportées à l’image pouvant dénaturer l’oeuvre. Enfin, c’est vous qui voyez. L’écran m’a vraiment impressionné dans ce test du OPPO Find X2 Pro.

Performances et interface

Impossible de lancer un smartphone très haut de gamme sans l’équiper du meilleur SoC du moment. OPPO intègre donc la dernière puce Snadragon 865 de Qualcomm et l’accompagne de 12 Go de RAM LPDDR 5 et 512 Go de mémoire UFS 3.0 (sans extension possible, mais cela devrait suffire). L’Adreno 650 se charge de la partie graphique.

Comme on pouvait le prévoir à la lecture de la fiche technique, le Find X2 Pro obtient d’excellents résultats sur les différents benchmarks (Antutu et 3D Mark ici). Résultats qui se traduisent par une rapidité d’exécution digne des meilleurs. Vous pourrez donc multiplier vos usages sans craindre de ralentissements ou autres bugs. Les applications les plus exigeantes en ressources (retouche photo, montage vidéo etc.) tournent comme des horloges.

test oppo find x2 pro benchmarks

© Presse-citron

Couplée au magnifique écran toute cette puissance permet de jouir d’une expérience de jeu optimale. Les licences les plus célèbres (Call of Duty Mobile, PUBG, Fortnite) tournent avec les configurations graphiques maximales. Cerise sur le gâteau, OPPO maîtrise parfaitement la dissipation de la chaleur. Vous pourrez donc geeker des heures durant sans jamais craindre la surchauffe.

Notons enfin que le dernier né d’OPPO est compatible 5G (même si cela a peu d’importance en France pour le moment) et WiFi 6. Autant dire que ce Find X2 Pro fait partie de la crème de la crème. Passons désormais dans ce test du Find X2 Pro à Color OS, la sur-couche Android du fabricant chinois.

Color OS : le bon goût

Le Find X2 Pro tourne sous Android 10 accompagné de Color OS dans sa version 7.1. Que de chemin parcouru par OPPO depuis les premières versions françaises de sa surcouche maison. Le constructeur apprend vite et a su ajuster l’ensemble de l’interface pour qu’elle réponde aux exigences des consommateurs européens.

test oppo find x2 pro interface

© Presse-citron

Première pierre à l’édifice : la suppression de la quasi totalité des bloatwares (application préinstallées). En plus des applications Google et de quelques utilitaires (Horloge, gestionnaire de fichiers, etc.) OPPO ne fournit que deux applications de son cru. Soloop vous permettra de réaliser de courts montages vidéo en quelques secondes. OPPO Relax se chargera de vous apaiser grâce à quelques exercice de relaxation. Si elles ne vous intéressent pas, sachez que vous pourrez les désinstaller.

Color OS brille avant tout pour son minimalisme, sa simplicité d’utilisation et sa grande fluidité. Que les adeptes d’Android stock se rassurent, OPPO reste fidèle à l’OS d’origine. Color OS se contente d’apporter ici et là quelques ajustement et paramètres supplémentaires. Aussi, vous retrouverez le sacro-saint tiroir d’applications.

La charte graphique soignée n’a d’égale que la profondeur de la personnalisation. Par exemple, vous pourrez dès la configuration choisir une forme et une taille commune à toutes vos icônes d’applications (rondes, carrées, etc.). Mais vous pourrez aussi configurer une multitude de gestes, y compris sur l’écran éteint (comme OnePlus) ou ajuster les paramètres de son ou d’affichage. Si OPPO semble avoir pioché à droite à gauche les bonnes idées des launchers alternatifs, le résultat se révèle convaincant.

test oppo find x2 pro color os

© Presse-citron

La sécurité repose sur le duo traditionnel reconnaissance faciale et lecteur d’empreintes sous le verre de l’écran. La première méthode se montre particulièrement réactive, mais peu sécurisée. Le lecteur d’empreintes, plus sûr, est bien positionné et accomplit très bien son office.

L’interface logicielle du OPPO Find X2 Pro m’a beaucoup séduit. S’il subsiste dans les tréfonds des paramètres quelques traductions et réglages aux saveurs chinoises (une fonction karaoké par exemple) l’ensemble se révèle particulièrement agréable au quotidien. OPPO devra encore ajuster quelques petits éléments ici et là pour atteindre la maturité d’Oxygen OS (OnePlus), One UI (Samsung) ou EMUI (Huawei). Mais dans l’ensemble, je suis conquis par ce test du Find X2 Pro.

Autonomie

Exceptionnellement j’aborderais ce point en commençant par le système de recharge. OPPO inaugure Super VOOC 2.0, une technologie de charge rapide unique au monde promettant une recharge complète en moins de 45 minutes, le tout sans (trop) détériorer les batteries. Oui, vous avez bien lu, le Find X2 Pro embarque bien deux batteries de 2130 mAh chacune (soit un total de 4260 mAh). La marque explique qu’en rechargeant les 2 blocs en parallèle, elle réduit le temps de charge sans pour autant stresser les cellules.

Pour que Super VOOC 2.0 fonctionne parfaitement, vous devrez vous munir exclusivement du chargeur de 65 W fourni dans la boîte. Car le matériel livré par OPPO est bien plus qu’un simple chargeur. En effet, cinq puces participent au bon fonctionnement du système de recharge. Deux sont logées dans le bloc d’alimentation, deux autres dans le smartphone et une dernière dans le câble. On ne rigole pas chez OPPO.

test oppo find x2 pro autonomie

© Presse-citron

Concrètement, cet amas de technologies permet au Find X2 Pro de se recharger complètement en à peine 40 minutes. En un peu plus de 10 minutes vous atteindrez les 50% et jusqu’à 75% en une vingtaine de minutes. Il ne vous faudra que 30 minutes pour recharger le smartphone à 90%. Im-pres-sion-nant !

Seule ombre au tableau, l’absence de recharge sans fil. OPPO explique qu’à l’heure actuelle il ne dispose pas d’un système à induction assez rapide pour répondre aux exigences des utilisateurs. Un argument déjà entendu chez OnePlus, lui aussi sous la houlette du groupe BBK Electronics (je dis ça je dis rien), qui a pourtant fini par s’y mettre avec le OnePlus 8 Pro. Vraiment dommage. Le prochain modèle sera peut-être le bon, OPPO travaillant sur un système de charge sans fil rapide pour « bientôt ».

Et l’autonomie dans tout cela ? Elle se révèle très correcte, sans plus. Le Find X2 Pro tiendra une journée et demie sans s’essouffler pour une utilisation polyvalente avec un écran défini en QHD+ et un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Comptez deux jours si vous faites partie des profils moins connectés et une journée si vous multipliez les usages gourmands en énergie (vidéo, jeu, photo). L’autonomie est donc un véritable point fort dans ce test du Find X2 Pro.

Audio du Find X2 Pro

Le Find X2 Pro ne détrônera pas le Mi 10 Pro de Xiaomi, nouvelle référence en la matière. Equipé de deux haut-parleurs (un sur la bordure inférieure, l’autre servant aussi aux appels téléphoniques), le dernier né d’OPPO délivre un son stéréophonique plutôt bon, mais ne se distingue pas vraiment de la concurrence.

test oppo find x2 pro

© Presse-citron

Même si les aigus et les médiums sont maîtrisés, la faible épaisseur du mobile (et donc de la caisse de résonance) limite la puissance des basses. On se contente donc d’exploiter les haut-parleurs pour écouter des podcasts ou regarder des vidéos, la compatibilité Dolby Atmos (impossible à désactiver avec les haut-parleurs) renforçant la spatialisation du son.

Un petit tour dans les paramètres autorise quelques ajustements. On peut par exemple choisir parmi 4 profils d’écoute en Dolby Atmos : intelligent (que l’on recommande puisqu’il s’adapte automatiquement aux contenus), théâtre (son 3D Surround), jeu et musique. Je regrette tout de même l’absence d’égaliseur complet, toujours très utile pour les mélomanes.

Comme ses concurrents OPPO se débarrasse du jack 3,5 mm. Comme eux, il s’abstient aussi de fournir un adaptateur jack/USB-C dans la boîte. Après tout, on peut bien investir une dizaine d’euros de plus lorsque l’on débourse un SMIC pour un smartphone non ? Les amateurs de casques sans fil, eux, apprécieront la compatibilité aptX HD (si leur matériel le prend en charge évidemment).

Appareil photo

Comme tous ses compatriotes chinois, OPPO a l’ambition de venir se frotter aux ténors du marché. Mais pour se hisser parmi les meilleurs, un smartphone a l’obligation de se montrer irréprochable (ou presque) en photographie. Pour mettre toutes les chances de son côté, OPPO mise sur un trio de modules composé comme suit :

  • Un grand-angle : objectif 25 mm f/1,7 ; capteur Sony IMX 689 de 48 Mpx 12-bit (1/3,4’’ ; photosite de 1.0 µm) ; autofocus multidirectionnel PDAF ; stabilisation optique
  • Un ultra grand-angle : objectif 17 mm f/2,2 ; capteur de 48 Mpx (1/2″ ; photosite de 0,8 µm)
  • Un téléobjectif périscopique 129 mm f/3 ; capteur de 13 Mpx (1/3,4’’ ; photosite de 1 µm) ; zoom optique 5x, PDAF, autofocus laser, stabilisation optique
test oppo find x2 pro appareil photo

© Presse-citron

L’interface de l’appareil photo n’évolue que très peu et ce n’est pas un mal. Très simple d’utilisation elle affiche les principaux modes de prise de vue à l’écran. Si vous activez l’IA, elle détectera elle-mêm le mode le plus adapté à la situation et basculera en un clin d’oeil en mode nuit, macro ou portrait.

Le matériel et le logiciel semblent donc être au rendez-vous. Qu’en est-il en pratique ? Et bien ce Find X2 Pro s’est montré excellent dans ce test même si, comme ses concurrents, il n’est pas parfait. Dans de bonnes conditions de lumière, les clichés ne manquent pas de détails et OPPO a trouvé un très bon équilibre dans les contrastes et la colorimétrie pour obtenir des photos fidèles à la réalité.

Néanmoins, le Find X2 Pro semble éprouver quelques difficultés dans la gestion du flare (un halo se forme lorsque trop de lumière pénètre dans l’objectif). Conséquence : certaines photos prises en plein soleil affichent un voile blanc avec parfois ce fameux halo. Espérons donc que ce petit souci est lié à notre prototype et que le fabricant l’aura corrigé sur les versions commerciales.

Car le capteur principal n’est pas le seul à s’en tirer à bon compte. L’ultra grand-angle conserve un très bon niveau de détails même si j’ai pu observer une légère saturation des couleurs. Le téléobjectif se montre lui aussi très efficace jusqu’en zoom 5x. Je note également que la qualité reste plus que correcte entre le zoom 5x et 10x. Au-delà on passe au zoom numérique avec les conséquences que cela implique (bruit et grain). Ci-dessous, quelques clichés suite à mon test du OPPO Find X2 Pro.

OPPO ne pouvait pas échapper au fameux mode portrait. La multiplicité de capteur lui permet de combiner les informations pour réaliser un détourage soigné et appliquer un bokeh naturel. Seul regret, OPPO n’autorise pas l’ajustement de l’effet de flou en post-traitement. Dommage. Notons qu’il est aussi possible de réaliser un bokeh artificiel avec un objet ou des animaux. Là encore le Find X2 Pro détonne.

Comme je l’indiquais plus haut, OPPO cède à la tendance du mode macro. Contrairement à OnePlus, le constructeur n’utilise pas d’objectif spécifique, mais l’ultra grand-angle (qui passe d’un angle de 120° à 109°). Ce choix porte ses fruits puisque jamais je n’ai réalisé des photos aussi jolies en macro. Merci la stabilisation optique.

© Presse-citron

En basse lumière ou de nuit, le Find X2 Pro n’a rien à envier non plus aux ténors du marché. Le bruit numérique est bien géré en basse lumière. De nuit, je conseille bien évidemment d’opter pour le mode nuit. Si vous n’y pensez pas, l’IA le fera automatiquement pour vous.

Le mode nuit a ici un fonctionnement bien particulier. Schématiquement, OPPO combine les informations recueillies par le module principal et l’ultra grand-angle pour capter plus de lumière. Et ça marche ! S’il subsiste toujours un peu de bruit numérique et de grain, le résultat final est très impressionnant.

À l’avant, le capteur de 32 mégapixels (1/2,8’’ ; photosite de 0,8 µm) accompagné d’un objectif grand-angle (f/2,4) accomplit bien son devoir. Les autoportraits héritent des mêmes atouts que les portraits.

© Presse-citron

Enfin, le Find X2 Pro peut filmer jusqu’en 4K à 60 im/s et 30 im/s si on opte pour une captation HDR10. Pas de 8K donc, et c’est tant mieux. OPPO a préféré se concentrer sur la stabilisation. Pari réussi, grâce à sa double stabilisation (sur l’objectif grand-angle et le téléobjectif) le Find X2 Pro n’a rien à envier aux références en la matière.

Le constructeur propose aussi un mode ultra stabilisation plafonné à une captation en 1080p à 60 im/s. Là encore, les résultats sont bluffants. Last but not least, un mode vidéo bokeh à l’avant et à l’arrière devrait plaire aux amateurs de vlogs ou les créateurs de vidéos sur YouTube.

Notons également que le OPPO Find X2 Pro reprend un système de captation du son comparable à celui de l’iPhone 11 Pro. Baptisée OZO, la technologie utilisée par OPPO permet de capter le son d’un sujet sur lequel la caméra est fixée tout en isolant les bruits parasites. Là encore, c’est une réussite.

Mon avis après le test du OPPO Find X2 Pro

Comment ne pas succomber au charme de cet OPPO Find X2 Pro après mon test ? La conclusion du test est simple : OPPO réalise un presque sans-faute en proposant un smartphone ultra performant, endurant et doué en photographie (et vidéo).

Ajoutons à cela une qualité audio très correcte, le système de recharge le plus rapide au monde, un design audacieux (et définitivement séduisant) ainsi qu’un écran de haut vol et on obtient l’un des meilleurs smartphones du marché. Il ne lui manque que la recharge sans fil pour toucher du doigt la quasi-perfection.

Et vous, avez-vous fait un test du OPPO Find X2 Pro ?

Oppo Find X2 Pro

1199 €
9.3

Design et écran

10.0/10

Performances

9.5/10

Autonomie et recharge

8.5/10

Appareil photo

9.5/10

Rapport qualité-prix

9.0/10

On aime

  • Design et écran
  • Ultra performant + Color OS
  • Excellent en photo et vidéo
  • Système de recharge ultra rapide
  • IP68

On aime moins

  • Pas de recharge sans fil
3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Bobafête

    14 mai 2020 at 9 h 14 min

    Design et écran

    10

    Performances

    10

    Autonomie et recharge

    10

    Appareil photo

    10

    Rapport qualité-prix

    10

    Oh la la celui là il me fait de l’oeil 🙂 @Romain Vitt la recharge rapide est aussi folle que cela ?

    • Romain Vitt

      14 mai 2020 at 10 h 07 min

      Hello !

      La recharge rapide vraiment folle ? Franchement… OUI !

  2. Abel

    17 mai 2020 at 10 h 38 min

    Bonjour, au risque de paraître en contre sens, l écran ne semble pas fifou car les numériques indiquent une valeur de luminosité de 40% inférieure à celui du oppo 8pro….

    On peut m éclaircir sur ce sujet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests