Suivez-nous

Smartphones

Test du Galaxy A42 5G : que vaut le moins cher des smartphones 5G de Samsung ?

Lancé fin novembre 2020, le Galaxy A42 5G est le plus abordable des smartphones 5G de Samsung. Test.

Publié le

 
test galaxy a42 5g
© Presse-citron

Les constructeurs mettent les bouchées doubles pour surfer sur la vague de la 5G. Alors que le déploiement s’accélère, tous multiplient les lancements de smartphones compatibles.

Aujourd’hui, l’offre s’étoffe bien sûr sur le segment haut de gamme, mais pas seulement. Les constructeurs chinois ont déjà annoncé un grand nombre de smartphones abordables prêts pour le réseau de demain.

Pas question pour Samsung de se laisser distancer. Le Galaxy A2 5G est le moins cher de ses smartphones 5G. Commercialisé à 379 euros il fait face à une concurrence féroce. Que vaut-il au quotidien ? Je l’ai testé pendant plusieurs jours

Prix et date de sortie

Le Galaxy A42 5G est dores et déjà disponible au prix de 379 euros sur le site officiel de Samsung et chez les différents partenaires. Il se décline en trois coloris : Blanc Prismatique (modèle de test), Gris Prismatique et Noir Prismatique.

Vous n’aurez pas le choix sur la capacité de stockage puisque Samsung ne propose son A42 5G qu’en version 128 Go. Notez toutefois qu’il dispose d’un slot microSD permettant d’augmenter la mémoire jusqu’à 1 To.

Design

Avec le Galaxy A42 5G, Samsung ne réinvente pas la roue. Le coréen reprend les ingrédients de la gamme Galaxy A. On retrouve ainsi une coque en plastique avec un revêtement géométrique dit « prismatique ».

Le choix de ces matériaux permet au Galaxy A42 5G de ne pas dépasser la barre des 200 grammes (193 g exactement), un bon point au regard de ses dimensions bien supérieures à son prédécesseur (164,4 x 75,9 x 8,6 mm).

test galaxy a42 5g design

© Presse-citron

Le Galaxy A42 5G est donc un grand smartphone même s’il ne rejoint pas la famille des mastodontes. Un bon compromis pour profiter d’un écran de 6,6 pouces très confortable tout en conservant une bonne prise en main (à deux mains).

À l’arrière, outre le revêtement original, on retrouve un module photo carré regroupant quatre capteurs photo. Ainsi, le A42 5G adopte les codes esthétiques de 2020.

test galaxy a42 5g appareil photo

© Presse-citron

On ne peut pas en dire autant de sa face avant. Samsung troque le poinçon contre une encoche en forme de goutte d’eau, très tendance en 2019 mais pas en décembre 2020. De plus, les bordures noires entourant l’écran sont assez épaisses ce qui renforce cette impression de finitions un peu cheap.

test galaxy a42 5g encoche

© Presse-citron

Pour le reste, Samsung connaît ses classiques. Le haut-parleur, l’USB-C et le jack 3,5 mm (oui, il y en a un !) sont regroupés sur la bordure inférieure. Les boutons physiques sont positionnés sur la tranche droite, le slot nano-SIM et microSD à l’opposé. Bon point : le lecteur d’empreintes est positionné sous le verre de l’écran.

test galaxy a42 5g recharge

© Presse-citron

Le Galaxy A42 5G s’inscrit donc dans la droite lignée de ses prédécesseurs. Si le revêtement de la coque en plastique fait parfaitement illusion, l’intégration de l’écran laisse tout de même à désirer. J’en attendais plus d’un constructeur comme Samsung sur la qualité des finitions. Dommage.

Écran et audio

Reconnu pour son savoir-faire dans la fabrication d’écrans, celui du Galaxy A42 5G déçoit quelque peu. Si Samsung opte pour une technologie AMOLED qu’il maîtrise à la perfection, il se contente d’une dalle de 6,6 pouces avec une définition HD+. En 2020, la pilule a du mal à passer, même sur un modèle à moins de 500 euros.

Il en résulte un affichage certes parfaitement équilibré avec une excellente luminosité et des contrastes infinis, mais la résolution de 214 pixels par pouce me désole.

test galaxy a42 5g ecran

© Presse-citron

Ce sera également le cas des amateurs de multimédia qui ne pourront donc pas jouir de leurs films et séries en Full HD. Les joueurs ne cacheront pas non plus leur déception d’autant que le taux de rafraîchissement est limité à 60 Hz.

Ces sacrifices, acceptables sur des smartphones vendus entre 200 et 300 euros, sont impardonnables sur un smartphone frôlant la barre des 400 euros. Pour ce prix, OnePlus par exemple propose un OnePlus Nord avec écran AMOLED Full HD+ et un taux de rafraîchissement de 90 Hz !

Côté audio, Samsung se contente du minimum. Le Galaxy A42 délivre un son monophonique correct, sans plus. Vous pourrez vous consoler avec la présence d’un jack 3,5 mm et une compatibilité Bluetooth 5.0 pour une écoute de meilleure qualité.

Performances et interface

Alors que le Galaxy A51 5G embarque un processeur Exynos, Samsung mise ici sur une puce Snapdragon 750G de Qualcomm. Une idée lumineuse. Car la S750G lancée en septembre 2020 figure parmi les puces les plus performantes de sa catégorie.

Associée à 4 Go de RAM elle permet une utilisation fluide pour les tâches du quotidien, mais elle assure également une très bonne expérience de gaming. Les jeux 3D les plus exigeants tournent sans sourciller avec des configurations graphiques élevées. Sur Call of Duty Mobile, Fortnite ou PUBG Mobile, je n’ai jamais rencontré de ralentissements, bugs ou crashs.

Ajoutons à cela une excellente dissipation de la chaleur et on obtient le smartphone le plus performant de sa catégorie.

test galaxy a42 5g prix

© Presse-citron

Pour ne rien gâcher, Samsung livre le Galaxy A42 5G avec Android 10 et la surcouche One UI 2.5 (en attendant Android 11 et One UI 3.0). Au risque de me répéter, One UI figure sans aucun doute parmi les meilleures surcouche Android du moment aux côtés d’Oxygen OS (OnePlus).

One UI se distingue par son interface simple et épurée ainsi que ses nombreux paramètres de personnalisation. Il présente également l’avantage de fournir tous les services du coréen comme Samsung Pay.

En revanche, je regrette toujours la proposition d’installer un lot d’applications partenaires (Uber Eats, Intermarché, Carrefour etc.) au premier démarrage. S’il est possible de refuser ces installations, les plus impatients passeront cette étape sans s’en apercevoir. Pas cool.

Côté sécurité, le Galaxy A42 5G dispose de la reconnaissance faciale 2D (rapide mais peu sécurisée) ainsi que d’un lecteur d’empreintes logé sous le verre de l’écran. Ce dernier est bien positionné et se montre réactif.

Autonomie et recharge

Samsung équipe le Galaxy A42 5G d’une batterie de 5000 mAh. Une capacité généreuse qui annonçait déjà de belles choses sur le papier. Samsung semble décidément plus efficace dans l’optimisation des puces de Qualcomm (un comble) puisque le Galaxy A42 5G est le plus endurant de ses smartphones toutes gammes confondues.

Ainsi, le A42 dépasse allègrement la journée d’utilisation intensive. Il pourra même vous tenir compagnie durant deux jours si vous ne faites pas partie des utilisateurs les plus connectés. Des performances qui lui permettent de se hisser parmi les références en la matière.

test galaxy a42 5g autonomie

© Presse-citron

Je ne pourrai en dire autant de son système de recharge. Le Galaxy A42 se limite à une charge de 15 W bien trop juste en 2020. Aussi, vous devrez prendre votre mal en patience ou anticiper les temps de charge. Comptez 1h pour gagner 50% de batterie et plus de 2h pour atteindre les 100%.

En l’absence de recharge sans fil (plutôt logique sur ce segment de prix), j’aurais aimé un petit effort sur la charge filaire. La concurrence fait nettement mieux sur ce terrain.

Appareil photo

Comme de nombreux concurrents sur ce segment, Samsung fait illusion en parant son Galaxy A42 5G de quatre modules photo. En réalité, deux se révéleront vraiment utiles au quotidien. Voyez plutôt :

  • un grand-angle (f/1,8) : capteur de 48 Mpx (1/2’’, photosites de 0,8 µm, PDAF
  • un ultra grand-angle (f/2,2) ; champ de vision de 123° ; capteur de 8 Mpx
  • un objectif macro (f/2,4) ; capteur de 5 Mpx
  • un capteur de profondeur de 5 Mpx ; ouverture de l’objectif f/2,4
test galaxy a42 5g module photo

© Presse-citron

Samsung ne fait pas exception et mise donc sur un objectif macro dont l’utilité est sérieusement remise en question. Beaucoup ont essayé, personne n’a vraiment réussi à convaincre tant les clichés sont médiocres. Le Galaxy A42 5G ne me fera pas changer d’avis sur cette tendance de 2020.

Le capteur principal s’en sort plutôt bien lorsque les conditions de lumière sont favorables. Toutefois, les ingénieurs sont visiblement restés coincés sur le bouton de saturation lors des réglages. Si les photos se distinguent par un bon piqué et d’excellents contrastes, les couleurs sont bien trop prononcées. Pour estomper un peu ce traitement agressif, je vous conseille de désactiver l’IA.

L’ultra grand-angle, lui, est plutôt convaincant même si la distorsion est bien visible. Vous observerez également la présence de bruit numérique ainsi qu’un manque d’homogénéité de la colorimétrie. Rien de dramatique, l’ultra grand-angle a au moins le mérite de laisser libre cours à votre créativité.

Le capteur de profondeur vient assister le capteur principal pour optimiser le mode portrait. Si les résultats sont satisfaisants, j’ai tout de même observé quelques défauts. Le détourage est parfois imprécis (notamment pour le contour des cheveux, lunettes etc.) et les algorithmes appliquent encore en fois un bruit numérique bien trop prononcé.

Portrait

À l’instar de ses rivaux, le Galaxy A42 5G montre ses limites en basse lumière. Décidément d’humeur bruyante, le traitement numérique lisse trop les clichés pour compenser l’absence de lumière. Les photos manquent de détails, le grain s’invite à la fête, le flare fait des siennes. Vous l’aurez compris, le Galaxy A42 5G est en difficultés lorsque la lumière manque. Pas pire, pas mieux que ses concurrents.

Le capteur frontal de 20 Mpx permet quant à lui de capturer des selfies convaincants. Comme le mode portrait, l’autoportrait se montre parfois hasardeux sur le détourage mais l’ensemble reste très correct.

Notez enfin que le A42 5G peut filmer jusqu’en 4K à 30 im/s. La stabilisation numérique compensera un peu vos micro-mouvements mais ne remplacera pas une stabilisation optique. Vous pourrez donc immortaliser quelques instants de vie ou filmer vos stories sans problème. Mais pas plus.

Mon avis

Après un Galaxy A41 décevant, Samsung propose un Galaxy A42 5G bien plus intéressant. Derrière son design soigné, il se distingue par ses bonnes performances, son excellente autonomie et une interface léchée. Le tout avec une connectivité 5G.

Malgré tout, j’aurais aimé que Samsung intègre un écran digne de sa réputation (définition HD+ en 2020, gloups) ainsi qu’un système de recharge vraiment rapide. Des défauts qui pourraient donner l’avantage à ses concurrents chinois, plus généreux sur ces points précis.

Difficile toutefois de ne pas recommander ce Galaxy A42 5G qui reste un smartphone équilibré et qui a le mérite de rendre la 5G accessible aux fans de la marque.

Samsung Galaxy A42 5G

379€
8

Design et finitions

8.0/10

Ecran et audio

7.0/10

Performances et interface

9.0/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Appareil photo

8.0/10

On aime

  • Connectivité 5G
  • Prix contenu
  • Excellente autonomie
  • Très bonnes performances
  • Interface One UI

On aime moins

  • Recharge lente
  • Intégration de l'écran à revoir
  • Définition HD+ en 2020, vraiment ?
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Maynadie

    12 février 2021 à 18 h 06 min

    Design et finitions

    5.5

    Ecran et audio

    5.5

    Performances et interface

    0

    Autonomie et recharge

    6

    Appareil photo

    7

    Téléphone a42 en ville peut-être il fonctionne mais dans la campagne il capte rien de chez RIEN noté de 0 a 10…-00000

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *