Suivez-nous

Mobile

Test Black Shark 2 : le smartphone qui murmurait à l’oreille de la Nintendo Switch

Notre test complet du smartphone Black Shark 2, aux allures de Nintendo Switch (mais en plus moderne).

Il y a

  

le

 
Black-Shark-2-Switch
© Presse-Citron

Le Black Shark 2 passe la seconde !

Depuis quelques années maintenant, de nombreux constructeurs tente de s’accaparer le marché du « smartphone gaming« , en lançant des terminaux spécialement dédiés à cette pratique. Game Mode, Boost Mode, Turbo’ Alpha Mode… Tout (ou presque) est bon pour convaincre le gamer. Du côté de chez Xiaomi, avec le Black Shark 2, on a décidé de s’inspirer d’une console hybride qui connait son petit succès depuis un peu plus de deux ans maintenant, une certaine Nintendo Switch.

Acheter le Black Shark 2 au meilleur prix

Ainsi, cette seconde version du Black Shark 2 propose quelques améliorations notables, notamment au niveau des manettes compatibles. En effet, à l’instar de la console de Nintendo, il est possible ici de venir greffer deux « joy-con » de part et d’autre du smartphone, à condition toutefois d’utiliser la coque spéciale, dédiée à cet effet (et qui flingue l’accès au port USB Type C d’ailleurs…). En mains, le Black Shark 2 est plutôt agréable, même si son poids se fait rapidement sentir.

Test BlackShark 2

Côté look, le Black Shark 2 affiche clairement ses ambitions, avec une face arrière très marquée, ornée d’un logo dotée d’une LED (que l’on peut d’ailleurs personnaliser), mais on remarque aussi la présence de LED de chaque côté du smartphone, qui peuvent avertir d’une notification par exemple.

La face avant est un peu moins « gaming », avec un large écran AMOLED de 6,39″ (2340 x 1080 pixels) et deux bordures sur la partie supérieure (pas d’encoche donc) et inférieure. Evidemment, le constructeur a doté son smartphone d’un système stéréo, une excellente chose.

Test BlackShark 2

Bien sûr, le côté « gaming » du Black Shark 2 se retrouve aussi sur la fiche technique du smartphone, puisque l’on profite ici d’un terminal animé par un puissant processeur Snapdragon 855, couplé à 8 Go de RAM, un GPU Adreno 640 et 128 Go de mémoire interne. Le tout tourne sous Android 9.0 en version stock, soit une version particulièrement épurée. A l’arrière du terminal, un module photo composé de deux capteurs de 12 mégapixels. Bref, une sacrée bête de course.

Et ce côté Nintendo Switch alors ?

Le côté Nintendo Switch du Black Shark 2 se matérialise donc par la présence de deux petites manettes à venir greffer de chaque côté du smartphone. Pour cela, il faut impérativement habiller le smartphone avec une coque de protection dédiée, dotée des encoches indispensables au maintien des manettes… un peu dommage. Des manettes qui se connectent en Bluetooth au smartphone, et qui disposent chacune d’un port de recharge USB Type-C.

Test Black Shark 2

Ce bon vieux Sonic 2 est parfaitement jouable sur le Xiaomi Black Shark 2

Une fois équipé de ses manettes, le Black Shark 2 se transforme donc aussitôt en une Nintendo Switch… moderne. En effet, si la filiation entre les deux machines est impossible à nier, force est d’admettre que le Black Shark 2 affiche une certaine modernité, avec notamment son bel écran AMOLED Full HD+, ses bordures très fines (par rapport à la Nintendo Switch…) et ses manettes très réussies, tant d’un point de vue visuel que d’un point de vue ergonomique.

Un petit slider sur le côté du smartphone, permet de basculer ce dernier en mode Shark Space, soit un hub permettant d’afficher les différents jeux installés sur le terminal. Ce mode permet aussi d’optimiser les performances du smartphone, et rejeter automatique les appels et autres messages, de manière à ne jamais être dérangé durant sa session gaming. A l’usage, hormis cette coque impérative pour greffer les manettes, force est d’admettre que jouer sur ce Black Shark 2 est un vrai plaisir, et que l’ensemble s’avère très robuste.

Le Shark Space permet de passer en mode « gaming », et de retrouver tous ses jeux au sein d’un hub

Bien sûr, le système propose une fonction de « mappage« , permettant très facilement de configurer les touches des manettes. Il suffit pour cela d’appuyer sur la touche appropriée, puis d’attribuer sur l’écran tactile les fonctions désirées à chaque bouton. Dans le cas de Sonic 2, on peut attribuer la touche de saut aux boutons de son choix, en faisant glisser ces derniers dans la zone dédiée sur l’interface tactile. Idem en ce qui concerne les touches de déplacement, le stick analogique…

Test Black Shark 2

Pratique donc, mais dommage toutefois que le système Android ne reconnaisse pas par défaut les manettes, et qu’il faille donc impérativement passer par cette phase de mappage à chaque lancement d’un nouveau jeu…

Via un câble HDMI et le GamePad 2.0, on peut aussi jouer directement sur grand écran (un élément que nous n’avons pas pu tester)

Bref, si le Black Shark 2 est dédié au gaming, le seul gros « souci » provient bien souvent des jeux en eux-mêmes, pensés pour une interface tactile. Certes, un petit coup de mappage fait généralement l’affaire, mais il suffit que les contrôles tactiles changent en cours de jeu, pour flinguer toute la configuration des manettes… A noter pour conclure que les manettes, comme la coque gaming, sont vendues séparément, pour un peu moins de 100 euros.

Test-BlackShark-2

Android stock, des sensations pures

Côté OS, le Black Shark 2 est donc animé par un Android 9 en version stock, lequel est simplement habillé d’une surcouche Joy UI. A l’usage, on se retrouve avec une interface très sobre, très allégée et ceux qui utilisent un Google Pixel ou même un OnePlus dernière génération ne seront pas dépaysés.

A ce sujet, le Black Shark 2 intègre un capteur d’empreintes digitales situé sous la dalle. Le déverrouillage est plutôt précis dans l’ensemble, même si j’ai rencontré pas mal de ratés, davantage qu’avec mon OnePlus 6T de tous les jours. De même, la navigation avec le bouton central n’est pas optimale ici, et on a tendance à ouvrir le gestionnaire de multitâches à la place du tiroir d’applications…

Aucun souci en revanche côté performances, avec une interface d’une fluidité remarquable, et une gestion des applications absolument impeccable. Le Black Shark 2 déborde littéralement de puissance, et cela se ressent. De son côté, l’autonomie est gérée par une large batterie de 4000 mAh, qui permet de profiter d’une bonne journée et demie d’utilisation globalement. A noter que le smartphone est compatible avec la recharge Quick Charge 4.0, à condition de disposer d’un chargeur adéquat toutefois.

Le Black Shark 2 côté photo

Equipé d’un module à double capteur photo (2 x 12 mégapixels), le Black Shark 2 permet très facilement de capturer des clichés très réussis, si tant est que la luminosité soit au rendez-vous. Certes, on dénote ça et là quelques menus défauts, mais globalement, les photos sont parfaitement nettes, avec pile ce qu’il faut de détails, de naturel et de couleurs, avec en prime un déclencheur ultra-véloce.

Lorsque les conditions de luminosité sont optimales, le Xiaomi Black Shark 2 permet de capturer très facilement de très bons clichés

En intérieur, le constat reste positif, mais on dénote assez vite quelques défauts ça et là

Côté vidéo, il est possible de réaliser des clips en qualité 4K à 30 fps. Toutefois, à ce niveau de qualité, il faudra se passer du (très pratique) système de stabilisation EIS, si bien que l’on finit rapidement par revenir à ce bon vieux Full HD 1080p, autrement plus stable et agréable à l’oeil.

BlackShark 2

Et donc ça fait téléphone aussi ?

Bien que le Black Shark 2 axe essentiellement sa communication sur son côté « gaming », il peut évidemment être utilisé comme un smartphone tout à fait classique. Le terminal est compatible avec le réseau 4G, et permet de profiter de conversations impeccables de netteté. Aucun souci également pour ce qui est de la navigation web, des réseaux sociaux, ni même des contenus multimédias, avec en prime ici un rendu audio stéréo, ce qui n’est pas le cas de tous les smartphones.

Android stock oblige, le smartphone est particulièrement simple d’utilisation, et il est livré sans la moindre application inutile (hormis celles de Google). Un petit tour dans les options permet de configurer les différentes LED du smartphone, qui ne servent pas à grand chose certes, mais qui restent assez stylés malgré tout… et qui ont toujours ce petit côté « wow » face aux amis. Bref, un très bon « téléphone », même si le gabarit et (surtout) le poids pourront poser quelques soucis.

Mon avis concernant le smartphone Black Shark 2

Les amoureux du gaming mobile ne pourront qu’adorer le Black Shark 2. Cette seconde version est une vraie réussite sur tous les points, avec une ergonomie assez impeccable et des performances au top. Malheureusement, on regrette assez vite des jeux pensés avant tout pour une utilisation tactile, et dont la jouabilité aux manettes n’est pas toujours optimale… Alors certes, le Black Shark 2 est un peu lourd, un peu trop tape à l’oeil pour certains, mais il s’impose indéniablement comme « le vrai smartphone gaming » tel qu’on l’entend. Ceux qui ne sont pas branchés « gaming » lui préféreront d’autres terminaux plus traditionnels, à la configuration similaire.

Black Shark 2

549€
8.6

Design

8.5/10

Performances

10.0/10

Photo

7.5/10

Autonomie

8.5/10

Rapport qualité-prix

8.5/10

On aime

  • L'interface générale
  • Les performances
  • Superbe écran
  • Le son stéréo
  • Ce petit côté Nintendo Switch moderne.

On aime moins

1 commentaire

1 Commentaire

  1. sarra

    8 juin 2019 at 1 h 24 min

    Design

    6

    Performances

    10

    Photo

    6.5

    Autonomie

    0

    Rapport qualité-prix

    7.5

    Super Test, merci.
    En fait mon premier soucis, ce sont surtout les jeux android. quelques jeux tres adaptés à un tel téléphone, mais est ce suffisant a justifier son achat?

    549 c est honnete, mlais 649€ tout inclus, ca commence à faire (justifié par la fiche technique certes). la switch etant trouvable à 250€ de nos jours, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests