Suivez-nous

Tests

Test du Poco F2 Pro : Xiaomi maîtrise sa recette

Il aura fallu attendre près de deux ans pour découvrir le successeur du Pocophone F1. Ou plutôt, les successeurs. Xiaomi tente un coup double en lançant le Poco F2 et le Poco F2 Pro, deux modèles misant sur un excellent rapport performances-prix. Au passage le constructeur corrige quelques faiblesses de la première mouture dont la qualité photographique.

Il y a

  

le

 
test xiaomi poco f2 pro
© Presse-citron

Souvenez-vous. En 2018, Pocophone venait bousculer le marché en lançant son premier smartphone au rapport performances-prix imbattable : le Pocophone F1. De quoi le hisser parmi les meilleurs smartphones de l’année. Forcément, son successeur était attendu. Et il aura fallu patienter presque deux ans pour voir débarquer un nouveau modèle frappé du sceau de Pocophone. Enfin presque. Car en deux ans, de l’eau a coulé sous les ponts.

Si en 2018 Xiaomi faisait le choix de lancer Pocophone comme une marque distincte, il reprend le flambeau cette année et commercialise deux nouveaux modèles : le Poco F2 et le Poco F2 Pro. Sans grande surprise, le constructeur reprend les ingrédients qui ont fait le succès de la première mouture : un maximum de performances pour un prix contenu.

Ainsi, le Poco F2 Pro (le plus cher des deux) est commercialisé à partir de 550 euros en version 6/128 Go (600 euros pour le modèle 8/256 Go). Si le tarif augmente par rapport au premier modèle, il suit la tendance haussière du marché. En réalité, le véritable danger vient des concurrents toujours plus nombreux à avoir adopté une stratégie similaire. Le Poco F2 Pro doit en effet affronter les smartphones de Realme, le prochain Pixel de Google, le tout récent OnePlus Nord ou encore (dans un autre style) l’iPhone SE 2020. C’est parti pour ce test du Poco F2 Pro.

Pocophone F2 pro au meilleur prix Prix de base : 599 €
Voir plus d'offres

Design et écran

Amateurs de smartphones compacts, le Poco F2 Pro n’est pas fait pour vous. Comme la plupart des modèles haut de gamme de 2020, le smartphone de Xiaomi se distingue par son gabarit de poids lourd. 163,7 mm de longueur, 75,4 de largeur et 8,9 mm d’épaisseur pour 218 g, ses mensurations le classent d’office dans catégorie des mastodontes. Oubliez donc l’utilisation à une main même si Xiaomi facilite la tenue en bombant le dos de l’appareil.

test xiaomi poco f2 pro prise en main

© Presse-citron

Vêtu de verre mat (gris sur mon modèle de test), le Poco F2 Pro tire son originalité de son module photo central, circulaire et imposant. Un choix esthétique que vous avez peut-être déjà vu sur des modèles de OnePlus ou Motorola. Comme ses concurrents Xiaomi fait donc preuve d’audace au risque de diviser les consommateurs : en gros, on aime ou on déteste. Le constructeur a au moins le mérite de proposer quelque chose de différent sur un marché devenu stéréotypé en matière de design.

test xiaomi poco f2 pro design

© Presse-citron

Non content de ne rien faire comme les autres, Xiaomi ne suit pas non plus la tendance des encoches et autres poinçons. Non, le chinois préfère laisser toute la place à l’écran de 6,67 pouces (avec tout de même de fines bordures noires). Pour camoufler le capteur frontal, il adopte un système rétractable positionné sur la bordure supérieure à gauche du jack 3,5 mm. Cette astuce largement adoptée en 2019 par la plupart des constructeurs a vite été abandonnée pour deux raisons : toute pièce mécanique présente des risques de dysfonctionnement ou de casse et un tel dispositif empêche une certification d’étanchéité.

test xiaomi poco f2 pro design face

© Presse-citron

Pour le reste, Xiaomi connaît ses classiques. Le capteur d’empreintes est logé sous le verre de l’écran, le slot nano-SIM, le haut-parleur et l’USB-C sont placés sur la bordure inférieure et les boutons physiques (volume et alimentation) sont positionnés sur la bordure de droite. Symbole de la qualité des finitions, le bouton on/off est recouvert d’une teinte rouge fort agréable à l’œil.

test xiaomi poco f2 pro finitions

© Presse-citron

En mêlant matériaux de qualité, finitions soignées et quelques touches d’originalité, Xiaomi livre un Poco F2 Pro qui n’a rien à envier à ses concurrents directs. Reste que son gabarit ne plaira pas à tout le monde.

Écran 60 Hz seulement

Quitte à intégrer un grand écran autant s’appuyer sur une technologie de qualité. Xiaomi opte donc pour une dalle AMOLED avec définition Full HD+ (2400 x 1080 pixels). Néanmoins, le constructeur se contente d’un taux de rafraîchissement de 60 Hz. Une vraie faiblesse selon moi dans la mesure où de nombreux concurrents du Poco F2 Pro adoptent des dalles de 90 voire 120 Hz. Si la différence de fluidité entre du 90 et du 120 Hz ne saute pas aux yeux, passer du 60 Hz au 90 Hz apporte un réel confort au quotidien, notamment dans les applications verticales comme les réseaux sociaux. Ce taux de rafraîchissement standard est d’autant plus regrettable que le Poco F2 Pro est conçu pour offrir la meilleure expérience multimédia à prix contenu. Sur ce point, c’est un petit raté.

test xiaomi poco f2 pro ecran

© Presse-citron

Xiaomi se rattrape bien en mettant à profit toute son expertise en matière de calibration : s’il manque de fluidité l’écran du Poco F2 Pro brille par sa qualité d’affichage. Aux excellents contrastes s’ajoute une très bonne luminosité et un bon équilibre des couleurs. MIUI 11 dispose en plus de multiples ajustements, aussi vous pourrez choisir entre trois modes : automatique (que je recommande), standard (un peu neutre) et saturé (un peu trop flashy). Passons maintenant à la partie performances de ce test du Poco F2 Pro.

Performances et interface

Le Pocophone F1 s’étant illustré par ses excellentes performances, il était impossible pour Xiaomi de faire l’impasse sur ce critère. Le Poco F2 Pro embarque donc le Snapdragon 865 de Qualcomm, le même qui équipe la plupart des smartphones haut de gamme de 2020. Couplé à 6 ou 8 Go de RAM et 128 ou 256 Go de stockage (sans extension) selon les versions, il s’impose comme le digne héritier du Pocophone premier du nom (voir benchmarks).

test xiaomi poco f2 pro performances

© Presse-citron

Au-delà des chiffres, le Poco F2 Pro se montre efficace dans les usages du quotidien (navigation web, réseaux sociaux, productivité, photo, vidéo) avec une excellente gestion du multitâche. L’intégration de la puce graphique Adreno 650 ravira les joueurs. Le Poco F2 Pro fait tourner toutes les licences à la mode (Fortnite, PUBG Mobile, Call of Duty Mobile, , Asphalt) sans aucune difficulté avec les configurations graphiques les plus élevées. Tout juste ai-je détecté une tendance à la chauffe lors de sessions de jeu un peu longues. Toutefois, ce léger défaut n’entame pas mon enthousiasme. Le Poco F2 Pro remplit donc parfaitement le contrat. Je n’en attendais pas moins du successeur de l’excellent Pocophone F1.

test xiaomi poco f2 pro benchmarks

© Presse-citron

MIUI 11 et Poco Launcher

Xiaomi oblige, le Poco F2 Pro intègre Android 10 avec la surcouche MIUI 11. Pour se distinguer, il hérite du Poco Launcher, un lanceur d’applications différent de celui des autres smartphones du constructeur. Principal point fort : il dispose d’un tiroir d’applications par défaut avec un classement par catégories. Pour le reste, l’interface est exactement la même que sur n’importe quel autre modèle Xiaomi, que nous avons testé.

test xiaomi poco f2 pro interface

© Presse-citron

On retrouve donc une charte graphique épurée et ergonomique, une multitude de paramètres de personnalisation, un mode sombre séduisant et un bon paquet d’applications Google pré-installées. Malheureusement, le Poco F2 Pro hérite aussi des quelques défauts de MIUI 11 dont le très agaçant système antivirus qui scanne toutes les applications installées et affiche au passage une flopée de publicités. Parmi les autres faiblesses de l’interface, j’ai observé quelques erreurs de traduction dans le Poco Launcher me ramenant quelques années en arrière. Espérons que Xiaomi le mettra à jour rapidement pour corriger ce problème difficile à accepter venant d’un constructeur si bien installé en Europe.

test xiaomi poco f2 pro miui

© Presse-citron

Autonomie et recharge

Un smartphone performant c’est bien, encore faut-il qu’il réponde à vos sollicitations tout au long de la journée. Avec sa batterie de 4700 mAh et l’optimisation de MIUI 11, le Poco F2 Pro s’est montré particulièrement endurant pendant mon test. Les utilisateurs les plus connectés peuvent tabler sur une journée et demie d’autonomie. Ceux pour qui le smartphone est plus un outil de travail pourront pousser jusqu’à deux jours d’utilisation avec une seule charge. Avec de tels résultats, le Poco F2 Pro s’invite donc dans la grande famille des smartphones les plus endurants du marché.

test xiaomi poco f2 pro endurance

© Presse-citron

Généreux, Xiaomi livre le smartphone avec un chargeur rapide de 33 W capable de recharger complètement le smartphone un peu moins d’1h30. En 30 minutes de charge vous gagnerez l’équivalent d’une journée d’utilisation. Le constructeur réalise donc un presque sans faute. « Presque » car la recharge sans fil figure aux abonnés absents. Si ce manque est acceptable pour un smartphone vendu moins de 500 euros, il l’est moins au-delà de ce prix, certains concurrents proposant le package complet dans cette gamme.

Appareil photo

Pas question pour Xiaomi de renouveler les erreurs du passé. Bien sous tous rapports, le Pocophone F1 pêchait légèrement sur le terrain de la photo. Pour mettre toutes les chances de son côté, le Poco F2 Pro hérite d’un quadruple module photo composé de :

  • un grand-angle : objectif de 26 mm (f/1,9) ; capteur de 64 MP (1/1,72’’ ; photosite de 0,8 µm) ; PDAF
  • un ultra grand-angle : ouverture de l’objectif f/2,4 ; champ de vision à 123° ; capteur de 13 MP (photosite 1,12 µm)
  • un objectif macro : 50 mm (f/2,2) ; capteur de 5 MP ; AF
  • un objectif chargé de la profondeur de champ (f/2,4) ; capteur de 2 MP
test xiaomi poco f2 pro appareil photo

© Presse-citron

À la lecture de ces caractéristiques, vous aurez sans doute observé que le Poco F2 Pro ne dispose pas de téléobjectif. Pour les photos à distance, vous devrez donc vous contenter d’un zoom 2x numérique pour conserver une qualité satisfaisante. Au-delà, le grain et le bruit s’invitent sur les clichés. Ce manque est d’autant plus regrettable que le Poco F2 Pro se montre polyvalent. À choisir, j’aurais préféré un téléobjectif à la place du macro (très bon par ailleurs), beaucoup moins utilisé.

Car hormis ce petit défaut, l’appareil photo du Poco F2 Pro se révèle très bon. Dans de bonnes conditions de lumière, les clichés brillent par leur excellent piqué, de bons contrastes et des couleurs naturelles (à condition de désactiver l’intelligence artificielle). Si le mode 64 mégapixels reste anecdotique (peu de différences avec le 12 MP) l’ultra grand-angle est quant à lui très correct. La distorsion et la perte de détails sont contenus et Xiaomi parvient à conserver un rendu colorimétrique proche du grand-angle.

Pas de bon photophone sans son mode portrait. À ce petit jeu, le Poco F2 Pro s’en tire avec les honneurs même si la qualité varie énormément en fonction de l’environnement. Attention donc aux contrejours (arrière-plan brûlé) et à l’intensité du bokeh (réglable pendant et après le shoot) au risque d’obtenir des résultats peu naturels.

Le Poco F2 Pro tire son épingle du jeu en basse lumière. Alors que la plupart de ses concurrents directs éprouvent quelques difficultés à shooter convenablement, il parvient à capturer des clichés plutôt corrects. En prime, Xiaomi n’oublie pas d’intégrer un mode nuit lui aussi efficace.

Rien à redire non plus sur la qualité des selfies et autoportraits. Le capteur frontal de 20 mégapixels (1/3,4’’ ; photosite de 0,8 µm) et l’objectif grand-angle (f/2,2) remplissent bien leur office.

Côté vidéo, le Poco F2 Pro peut filmer en 8K jusqu’à 30 im/s, en 4K jusqu’à 60 im/s et en 1080p jusqu’à 960 im/s. Malheureusement l’absence de stabilisation optique ne permet pas au smartphone d’endosser le rôle de caméra d’appoint. S’il fera l’affaire pour réaliser quelques stories et immortaliser quelques souvenirs de vacances, il ne permettra pas aux vidéastes de shooter quelques plans à la volée.

Mon avis

Design soigné, performances au top, bonne autonomie, recharge rapide, écran de qualité et bon appareil photo : voilà comment je pourrais résumer les impressions laissées par ce Poco F2 Pro pendant mon test. Difficile alors de ne pas recommander ce smartphone au rapport techno-prix très intéressant. Le Poco F2 Pro s’impose ainsi comme le digne successeur de la première mouture. Si ses petites faiblesses (pas de recharge sans fil ou de dalle 90 Hz) ternissent un peu le tableau, elles restent acceptables pour un smartphone à ce prix. Néanmoins, contrairement au Pocophone F1 qui faisait cavalier seul, le Poco F2 Pro doit jouer des coudes avec de nombreux concurrents. Finalement, le gabarit, le design et l’interface seront sans doute les critères qui vous aideront à faire votre choix.

Xiaomi Poco F2 Pro

550€
8.7

Design

9.0/10

Ecran

8.0/10

Performances

9.5/10

Autonomie et recharge

9.0/10

Appareil photo

8.0/10

On aime

  • Design original
  • Qualité d'écran
  • Performances premium
  • Très bonne autonomie
  • Bonne qualité photo

On aime moins

  • Pas de recharge sans fil
  • Ecran 60 Hz seulement
  • Pas de certification d'étanchéité
  • MIUI 11 perfectible
4 Commentaires

4 Commentaires

  1. JM

    4 août 2020 at 1 h 29 min

    Je comprend pas c’est quoi les problèmes avec les smartphones Xiaomi que les sites techno vous avez en test, j’en suis a mon 3 ème Xiaomi ( redmi note 2, mi mix2 , mi9t pro) et j’ai jamais eu de soucis de publicité ou quoi que ce soit, je comprend vraiment pas d’où vous avez toute les publicités

    Parceque même mon redmi note 2 que j’avais acheté sur Aliexpress étant donné que c’était la seule solution a l’époque, n’avais aucun soucis de pub

    Je comprend vraiment pas

    • Papapapa

      5 août 2020 at 15 h 40 min

      ah donc tu es le seul au monde à ne pas avoir les « recommandations » de MIUI, sur une rom globale/EU? ça semble peu probable. Effectivement il n’y en n’avait pas sur les version d’antan/versions custom de MIUI mais maintenant quasi toutes les applis système xiaomi (files, music, video, securité, themes, etc.) ont des recommandations qu’il est possible de désactiver avec un commutateur, ça n’est pas une conspiration contre toi. J’utilise aussi du xiaomi depuis le Mi 2A de 2013…

  2. Titi

    4 août 2020 at 13 h 04 min

    349 € chez Rakuten et 382 € chez Gearbest en ce moment … A ce prix, le rapport qualité / prix devient imbattable, ça ne se discute même pas. D’ailleurs j’attends de le recevoir avec impatience ! Et idem que JM pour le reste !

  3. Julien

    4 août 2020 at 20 h 09 min

    «  » »le Poco F2 Pro hérite aussi des quelques défauts de MIUI 11 dont le très agaçant système antivirus qui scanne toutes les applications installées et affiche au passage une flopée de publicités. » » »

    Il me semble que c’est le « Play Protect » qui est une option de sécurité de Google Play, Donc rien à voir avec Xiaomi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests