Suivez-nous

Séries

The Boys versus Game of Thrones : quand Homelander se compare à Joffrey Baratheon

Dans le duel au sommet entre le “méchant” de The Boys et celui de Game of Thrones, qui est le pire ? Début de réponse…

Publié le

 
The Boys : quand Homelander se compare à Joffrey Baratheon
© HBO / Amazon Prime Video

Rarement, la mort d’un personnage nous aura donné autant de satisfaction à l’écran. Seulement quelques épisodes après l’infâme “Red Wedding”, Joffrey Baratheon, roi de Westeros, meurt empoisonné à son propre mariage. Vous vous souvenez sans doute de ce moment iconique de la série Game of Thrones, diffusée par HBO. Mais, cette scène, attendue avec un plaisir coupable par les lecteurs des romans, était aussi porteuse de mauvaise nouvelle. En l’occurrence, il s’agissait du départ de l’acteur Jack Gleeson, qui avait su, avec talent, donner vie à l’un des personnages de série les plus haïs de l’histoire récente. Mais pourrait-il avoir trouvé son successeur dans The Boys ?

The Boys et le tout-puissant Homelander

Dans la série diffusée par Amazon Prime Video, on découvre, épisode après épisode, un casting haut en couleurs. Si Billy Butcher est le “vrai” héros de la série, le personnage de Homelander (Le Protecteur), incarné à l’écran par Anthony Starr s’est rapidement révélé incontournable.

Le tout-puissant chef des Seven, pastiche de Superman, dépourvu de morale et prêt à tout pour obtenir ce dont il a envie, peut-il être comparé à Joffrey Baratheon ? Si l’on sait déjà qu’il va monter en puissance (et en horreur) dans la prochaine saison, Anthony Starr n’hésite pas à dresser un parallèle.

Interrogé par ComicBook.com, il explique pu, grâce au Covid-19, revoir l’intégralité de la série Game of Thrones. Cela lui a notamment donné l’opportunité de s’intéresser de plus près à Joffrey Baratheon. S’il reconnaît des similitudes entre les deux, l’acteur note toutefois une différence majeure.

Je pense qu’il y a une vraie différence. On a envie que Homelander se rachète mais pour Joffrey, il n’y a rien à à aimer. Il y a une telle absence d’humanité.

Une situation qui offre, selon lui, un contraste saisissant avec son propre personnage qui serait plus facile à aimer. Les fans peuvent voir en lui une certaine humanité. C’est notamment le cas quand on a pu voir Homelander apprendre à son fils à utiliser ses pouvoirs. Si ces séquences peuvent donner un certain “espoir” de rédemption pour le membre des Seven, cela ne dure jamais longtemps…

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests