Connect with us

Applications

Tinder revendique 4,1 millions d’utilisateurs (payants)

Tinder poursuit sa croissance, avec désormais 4,1 millions d’utilisateurs payants, et un objectif de 800 millions de dollars de recette en 2018.

Il y a

le

Tinder femmes

Vers un revenu de 800 millions de dollars en 2018

On ne présente plus Tinder, cette application de rencontre lancée en 2012, et optimisée au fil des mois pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui, soit l’une des apps les plus populaires au monde. Une application de type « freemium », qui peut donc être utilisée gratuitement, mais qui offre également des services supplémentaires à qui est prêt à injecter quelques euros/dollars via les options in-app.

Un Tinder détenu par Match Group, qui détient également d’autres services plus ou moins similaires, comme Hinge, Ok Cupid ou encore PlentyOfFish. Un business amoureux plutôt (très) rentable visiblement, puisque la compagnie affiche une santé financière solide, avec 444 millions de dollars de revenus durant le Q3, soit une hausse de 29% par rapport à la même période l’an dernier. Au total, Match Group devrait engranger pas moins de 1,72 milliard de dollars sur l’années fiscale 2018.

> Lire aussi :  Aux Etats-Unis, Tinder se lance à l’assaut des universités avec Tinder U

Match-Group-Apps

Tinder représente évidemment une très grande part des activités de Match Group, avec des revenus boostés notamment par l’offre premium Tinder Gold, qui permet à l’utilisateur de visualiser qui a matché son profil, sans même avoir à effectuer le moindre « swipe ». La base d’utilisateurs payants sur Tinder s’élève aujourd’hui à 4,1 millions, contre 3,8 millions sur la période précédente (Q2 2018).

Au total, Tinder devrait rapporter à Match Group la bagatelle de 800 millions de dollars sur la totalité de l’année fiscale 2018. Tinder représente ainsi plus de la moitié des utilisateurs payants inscrits sur une application appartenant à Match Group, puisque ce dernier annonce pas moins de 8,1 millions d’abonnés à ses différents services. Parmi elles, l’application Hinge, acquise en juin dernier et détenue à 51% par le groupe, est en très forte croissance. Une application… de dating évidemment.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests