Toujours les mêmes qui bossent. Ou pas.

Bon alors, cette journée férié travaillée (ou l’inverse) à laquelle personne ne pige rien, ça donne quoi pour vous ?Vous bossez aujourd’hui ?Coouuucouuuu ! Vous êtes là ?Moi oui, vous aviez remarqué.

Bon alors, cette journée férié travaillée (ou l’inverse) à laquelle personne ne pige rien, ça donne quoi pour vous ?
Vous bossez aujourd’hui ?
Coouuucouuuu ! Vous êtes là ?
Moi oui, vous aviez remarqué.


Nos dernières vidéos

43 commentaires

  1. Je bosse. Ici, c’est pourtant "vraiment" férié. Je dois être un peu con. Ou alors j’ai besoin d’argent… Oui, ça doit être ça. J’ai besoin d’argent.

  2. Je bosse, mais il s’en ai fallu de peu : merci la SNCF et la RATP de permettre aux salariés de venir bosser dans de bonnes conditions en cet ex jour férié : train court bondé, 20 min d’attente pour le bus…
    Et vous, pas trop dur d’accéder à votre lieu de travail ?
    Julie
    PS : la pub Nokia avant les posts, là c’est un peu trop non ?

  3. eh bah moi je ne bosse pas, obligé de prendre un jour parce que mon employeur privé est prestataire pour un organisme public… qui fait le pont, donc tout le monde est obligé de poser un jour même si on aurait préféré travaillé (oui oui, ça existe des gens qui preferent travailler parfois)

  4. PRESENT !!!

    Bon, d’un autre côté, ça fait pas une demi-heure que je suis arrivé au bureau et on part manger dans 5 minutes…

    Faut dire aussi qu’aller bosser à Angers un jour où il n’y a presque pas de train (pas eu le courage pour celui de 6h45 vu que j’aurais du partirt à 4h de chez moi) : 8 trains en une heure au départ de Montparnasse, dont 7 en un quart d’heure !!!

    Une fois arrivé à Angers, y a pas de bus pour rejoindre le bureau…

    Et vu qu’il n’y aura pas de bus non plus ce soir, je parts obligatoirement en même temps que mes clients… Qui respectent scrupuleusement l’obligation de faire 7 heures de boulot, pas une minute de plus…

    Manquerait plus que les restos soient fermés ce soir en ville…

  5. vu que je suis un couillon qui bosse souvent le week end, les jours fériés hum, c’est juste des journées tranquilles. bon courage à tous les autres c… 😉

  6. Je bosse pas (enfin j’ai pas cours). Par contre mes profs sont tous dans leurs bureaux, obligés de travailler eux. Mal foutu ? Nooooon !

    Et là je vois bien tes lecteurs belges ou canadiens se marrer encore une fois. Et vive la France !

  7. Ici, c’est service minimum, tout seul au bureau. Les autres ? ils sont sur un salon pro.
    En attendant je bul…euh je bosse.

    Bon courage à ceux qui se sont levés tôt pour la France !

  8. Je bosse, apparemment comme 40 % (seulement) des gens aujourd’hui. Mais bon comme je travaille depuis chez moi (merci le télétravail), c’est pas si grave que ça.

  9. Je rentre a peine d’un week-end de 3 jours en Italie…
    Saviez vous que les plus de 7.5t n’ont pas le droit de circuler en ce jour non ferié… y font comment les camionneurs pour bosser dans ces conditions… des tours de parking…
    (:
    aller j’vais me coucher j’suis vanné moi et demain je bosse
    Bruno

  10. A moins de forcer la porte de mon bureau, de débrancher l’alarme, non je ne suis pas allé bosser … c’est beau la fonction publique!

  11. eh bien, je viens sur le vif écrire mon coup de gueule.
    je travaille dans l’administration. Toujours les mêmes qui bossent. Et plus vous en faîtes, plus on vous en redonne. Pas pour cela mieux considérer. Au contraire, on vient par dessus le marché vous faire remarquer, le "H" qu’il manque "ici", l’erreur de frappe par "là"….les autres toujours tête baissée quand la Direction arrive pour ne pas s’en prendre trop. Plutôt grande gueule pour les uns, agressif pour les autres…et ça marche! on ne les embête pas…Pis "y" sont fatigués, jamais d’chance avec les enfants, encore moins avec la santé : vous , vous avez bonne mine (et pourtant!) et vous ne vous plaignez pas : alors bossez maintenant!Encore que, bosser, on est là pour ça…mais dès qu’il y a un p’tit ketchose qui va pas, c’est pour votre pomme! forcément. Chui dégoûtée!, eh oui….et la cerise sur le gâteau. En fin d’année : objectifs accomplis : pour eux plus que pour les autres! Sont kor capables de vous décrire vos "p’tits trucs" qui vont pas et pour les autres : pas de pb! ça baigne. Moralité : plus vous en faîtes, plus vous vous détruisez moralement. Voilà le sentiment que je ressens amèrement après bientôt 13 années dans la FONCTION PUBLIQUE.

Répondre