Suivez-nous

Auto-Moto

Tout avait pourtant bien commencé pour cette Tesla Model 3…

À Pikes Peak, sur l’une des courses les plus réputées au monde, une Tesla Model 3 a subi un crash spectaculaire.

Il y a

  

le

 
Tesla Model 3 Pikes Peak
© Unplugged Performance / Larry Chen Photography

Le pilote de rallye Sebastien Loeb se l’était approprié en 2013, avant de donner sa place à Romain Dumas au volant de sa Volkswagen I.D.R électrique. L’ascension de Pikes Peak, une montagne du Colorado culminant à plus de 4 300 mètres, est devenue une référence dans le sport automobile et les prouesses de pilotage depuis un certain Ari Vatanen. Son contre-la-montre a enchaîné les records ces dernières années, notamment grâce à l’arrivée de voitures électriques surpuissantes et bien plus à l’aise dans la relance des 156 virages du tracé.

Pour 2020, malgré la crise sanitaire, l’édition de l’International Hill Climb de Pikes Peak a bien eu lieu. Dans l’air de son temps, trois Tesla Model 3 étaient inscrites pour s’attaquer au géant, qui a vu passer plus d’un centenaire d’automobile depuis la naissance de la route (aux passages tout-terrain) en 1915. Malheureusement pour elles, déjà deux sont sorties de piste, avant même leur passage chronométré qui aura lieu dimanche.

La bosse de trop

Pour concourir, la Model 3 pilotée par l’expert consultant de Tesla Randy Pobst a été dénuée de tous ses équipements dans l’habitacle, pour perdre un maximum de poids. Plus rien ne ressemble vraiment au modèle de série de la Tesla Model 3, mis à part que l’écran central – indispensable – est toujours à sa place malgré le chaos environnant.

Bien plus légère que ce qu’elle représente en sortie de concession, la Model 3 n’a pas supporté une bosse située sur le début de la partie supérieure du tracé. Son pilote explique être arrivé trop vite, faisant décoller la voiture qui est partie s’encastrer dans un tas de pierres surélevé, sans causer de gros problème à son équipage par chance. Un accident spectaculaire, qui aurait pu conduire au pire sur le tracé de Pikes Peak où certains virages laissent place au vide à qui oserait s’aventurer sans retenue.

Tesla Model 3 Pikes Peak crash

© Unplugged Performance / Larry Chen Photography

Le crash de la Tesla Model 3 en vidéo

Sur YouTube, les photos du crash de la Tesla Model 3 se sont très rapidement faites compléter par une vidéo à la GoPro, qui était installée dans l’habitacle de la voiture. L’occasion de voir le dépouillement complet de la voiture dans son habitacle, et la violence du choc.

Une seconde chance à Pikes Peak

Une seconde course contre-la-montre commence pour cette Tesla Model 3 au crash spectaculaire mercredi 26 août. Randy Pobst veut prendre le volant, dimanche prochain, lors de la vraie course. Pour cela, il faudra encore réparer les nombreux défauts qu’a subis la voiture lors de sa sortie de route.

Selon nos confrères d’Electrek, la première évaluation aurait confirmé des défauts sur les amortisseurs, des roues pliées, la partie arrière du châssis également déformée, des freins arrières arrachés, et un moteur arrière lui aussi dans un sale état.

Il reste encore trois jours aux équipes pour se mettre au travail. Espérons que dimanche, la légèreté de la Tesla ne lui fasse pas de nouveau défaut.

18 Commentaires

18 Commentaires

  1. Michel

    27 août 2020 at 20 h 36 min

    Tesla cet le top , pas de vice caché, mon fils a acheté la Tesla 3 en 2018.
    Par contre j’ai un amis qui est fidèle à une marque française, donc il a acheté leur première voiture electrique, vraiment une daube, il a était obligé de prendre un avocat pour rendre le bout de ferraille.

    • Kyllian

      28 août 2020 at 3 h 29 min

      Aucun rapport avec l’article ton commentaire…..

    • Citron

      28 août 2020 at 8 h 16 min

      Ho bah si Tesla c’est le top.À 50.000€ mini on espère que c’est pas mal. Quel intérêt de venir baver sur les constructeurs français alors que le sujet ici est un accident lors d’une course de côte .Attendez que le sujet parle de la marque qui parle semble poser un pseudo problème à votre ami

    • taro

      29 août 2020 at 15 h 14 min

      Normal pas de vice caché les défauts de peinture, les panneaux a la va comme je te pousse, les traces de doigts au cambouis partout, les phare qui prennent l’eau, les sièges mal alignés et bien d’autre sont as caché ils sont là visible donc oui vous avez raison y’a pas de vice caché mais des vices y’en a des tonnes..

  2. NyLan

    27 août 2020 at 23 h 53 min

    Ah ouais.. Il s’est planté au 3ème virage quand même…. Le 3ème….

    • Orycicx

      28 août 2020 at 14 h 49 min

      Il n’en était plus qu’à 153 virages de l’arrivée lol. Très bon ce « pilote »

      • Etienne

        28 août 2020 at 23 h 22 min

        N’est pas pilote qui veut. Certaines voitures ne seront jamais des voitures de rallye, quoiqu’on fasse……..

  3. clad

    28 août 2020 at 1 h 21 min

    « bien plus légère » MDR… ils ont a peine gagné 150 kg sur cette baleine de 1850 kg.
    Pour ceux qui connaissent le sport auto, on voit clairement que c’est une grosse baleine.

    • Balhaine

      28 août 2020 at 6 h 55 min

      150 kilos c’est pas rien
      Et des véhicules de 1800 kilos c’est loins d’être une baleine….!

  4. Kyllian

    28 août 2020 at 3 h 28 min

    Aucun rapport avec l’article ton commentaire….

  5. Franck

    28 août 2020 at 6 h 26 min

    …elle a perdu son parechoc arrière.

  6. Citron

    28 août 2020 at 8 h 18 min

    Il serait intéressant de savoir si d’autres autos ont connu la même mésaventure à cet endroit.

    • Etienne

      28 août 2020 at 23 h 26 min

      Ne rêve pas, les autres conducteurs sont des pilotes avec des voitures de rallye pas des cacahuètes 😂😂😂

  7. alchi

    28 août 2020 at 10 h 58 min

    Faudra m’expliquer le titre de l’article : « tout avait pourtant bien commencé ». Sérieusement ? Le mec a rouler 5 secondes avant de se crasher !!! Pourquoi ne pas mettre : « record frôlé de justesse mais pas de chance… » ?

  8. Brunet

    28 août 2020 at 12 h 29 min

    Vu la vidéo cela me fait pas rêver!!!!il manque la musique du moteur!!!Le pilote s’est peut être endormi avant même de partir!!

    • Hawkins

      28 août 2020 at 19 h 00 min

      Si tu veux entendre la « musique » du moteur, faut pas prendre de l’électrique…

  9. Antho Ny

    28 août 2020 at 18 h 46 min

    Qui peut battre Sébastien Loeb ???

  10. Citron

    1 septembre 2020 at 12 h 20 min

    Bon bah visiblement, après avoir été réparée, cette model3 a pu faire la course le dimanche, et sa batterie après avoir surchauffé, s’est mise en sécurité… Décidément, le sport auto, c’est pas pour Tesla.Ca aurait sympa que la Porsche Taycan soit là, après avoir gagné le Nurb, elle aurait pu être encore devant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests