Twitter : la popularité du Pape entre le New York Times et Kanye West

Le souverain pontife vient de célébrer son 10 millionième follower sur le réseau social Twitter. The Guardian place sa popularité entre le New York Times et le rappeur Kanye West.

« Chers Followers, j’ai appris que vous êtes plus de 10 millions ! Je vous remercie de tout cœur vous demandant de continuer à prier pour moi ».

En effet, si on additionne le nombre de followers des 9 comptes Twitter du Pape François, il en compterait actuellement plus de 10 millions. Selon The Guardian, ce nombre aurait triplé depuis sa succession à l’ancien Pape, Joseph Alois Ratzinger. Certains analystes estiment que ce gain de popularité du Vatican sur les réseaux sociaux s’explique en partie par la nationalité de l’actuel souverain pontife. Rappelons que l’on compterait actuellement 1.2 milliards de catholiques sur le globe et qu’une bonne partie de ces derniers résident dans des pays d’Amérique Latine. L’adoption du badge bleu certifiant l’authenticité du compte Twitter a peut-être aussi contribué à cette popularité sur les réseaux sociaux.

Cette popularité reflète peut-être aussi la mutation d’une Eglise « 2.0 » (si l’on peutdire), qui a su mettre la puissance des réseaux sociaux au profit de son activité. Il y a quelques mois, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Jeunesse, le Vatican avait invité les jeunes qui n’ont pas pu se rendre au Brésil à suivre l’évènement via les comptes @pontifex sur les réseaux sociaux.

Avec 10 millions de followers, @pontifex se place également parmi « l’élite » sur réseaux sociaux. A titre indicatif, le New York Times (@nytimes) compte actuellement 9 883 000 abonnés et le rappeur Kanye West (@kanyewest), 10 056 598 abonnés.

Évidemment, le pape François est encore loin de devenir la personne la plus suivie sur la plateforme de microblogging, lorsqu’on compare aux comptes de célébrités comme Katy Perry ou Lady Gaga, qui ont plus de 40 millions d’abonnés. Mais le message n’est pas tout à fait le même non plus.

(Source)


5 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.