Suivez-nous

Réseaux sociaux

Twitter modifie son règlement après une polémique liée à Joe Biden

Le réseau social n’empêchera plus la diffusion d’informations issues d’un piratage.

Il y a

  

le

 
Twitter site
© Unsplash / Kon Karampelas

L’affaire a fait énormément parler à moins de trois semaines de l’élection présidentielle américaine. Mercredi, Twitter a décidé d’empêcher le partage d’un article du New York Post sur sa plateforme. Il est consacré au fils de Joe Biden, Hunter Biden. Le quotidien américain affirme que ses révélations relancent les accusations visant le candidat démocrate. Il aurait aidé la société ukrainienne Burisma (dans laquelle son fils siégeait au conseil de surveillance) à échapper à des enquêtes pour corruption.

Cet article est fortement critiqué par les démocrates et beaucoup disent qu’il est issu de sources d’informations assez douteuses. Twitter a en tout cas agi de manière radicale en empêchant totalement sa diffusion au motif qu’il enfreignait son règlement qui interdit de partager du contenu obtenu via un piratage et contenant des informations privées.

Les critiques ne devraient pas cesser

Cela a fortement déplu. De nombreux républicains ont en effet critiqué ce qu’ils comparent à de la censure, mais des vois progressistes se sont aussi faites entendre pour dénoncer cette pratique. À tel point que Jack Dorsey, le patron de la plateforme s’est senti obligé de réagir : « Notre communication autour de nos actions sur l’article du New York Post n’était pas géniale. Et bloquer le partage d’une URL sans aucun contexte expliquant pourquoi nous le faisons est inacceptable. »

Dans la foulée de cette polémique, Twitter a finalement décidé de changer sa position en ce qui concerne les contenus issus de piratage. Vijaya Gadde, responsable juridique, politique et confiance et sécurité de l’entreprise a publié un thread à ce sujet. La nouvelle politique du réseau social est donc la suivante :

Nous ne supprimerons plus le contenu piraté à moins qu’il ne soit directement partagé par des pirates informatiques ou par ceux agissant de concert avec eux. Nous étiquetons les tweets pour fournir du contexte au lieu d’empêcher le partage de liens sur Twitter.

Reste à voir si cette mise à jour va apaiser les critiques visant la plateforme. Rien n’est moins sûr, car cette modification reste assez limitée. Comme l’a relevé le New York Times, il n’est par exemple toujours pas possible de partager l’article incriminé car ce dernier contient des liens vers des informations personnelles ainsi qu’un adresse e-mail.

Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.5 / 5
16,9 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests