Connect with us

Réseaux sociaux

Twitter pense (encore) à un bouton « Edit » pour corriger les fautes de frappe

Lors d’un événement, le patron de Twitter a expliqué qu’il songeait à mettre en place une fonctionnalité « Edit » qui servirait spécifiquement à la correction des fautes de frappes.

Il y a

le

Twitter bouton Edit

Cela fait plusieurs années qu’une partie des utilisateurs de Twitter demandent à ce que l’entreprise installe un bouton « Edit » qui pourrait leur permettre de corriger un tweet après l’avoir mis en ligne. Jusqu’ici, il faut supprimer son tweet (et le poster à nouveau) ou ajouter un second message avec une correction, mais il n’est pas possible de revenir sur son message initial.

Un bouton « Edit » aux usages spécifiques ?

Depuis 2016, Jack Dorsey n’avait pas évoqué la fonctionnalité, ce qu’il a finalement fait lors d’un événement qui s’est tenu à New Delhi, en Inde. De fait, il a indiqué que l’entreprise songeait à un tel bouton qui fonctionnerait dans certains cas spécifiques. Ainsi, The Next Web rapporte que le PDG a indiqué : « Vous devez faire attention aux cas d’utilisation du bouton d’édition. Beaucoup de gens veulent le bouton d’édition parce qu’ils veulent corriger rapidement une erreur qu’ils ont faite. Comme une faute d’orthographe ou un tweet de la mauvaise URL. C’est beaucoup plus réalisable que de permettre aux gens d’éditer n’importe quel tweet en remontant dans le temps […] Nous y réfléchissons depuis un certain temps et nous devons le faire de la bonne façon. On ne peut pas se précipiter. Nous ne pouvons pas faire quelque chose qui distrait ou qui prive le public de quelque chose ».

> Lire aussi :  Twitter est victime d'un bug et envoie des notifications incompréhensibles

En effet, un bouton « Edit » sans restriction signifierait que les utilisateurs peuvent modifier un message afin d’en changer complètement le sens. Par conséquent, les utilisateurs ayant partagé un message pourraient être dans l’embarras si le contenu de celui-ci venait à changer. Une telle fonctionnalité n’irait pas du tout dans la logique de contrôle et de suppression des fake news sur la plateforme sociale.

De fait, il serait imaginable que le futur (potentiel) bouton « Edit » de Twitter ait une utilisation limitée. S’il doit être utilisé pour corriger une faute ou modifier un lien, l’on peut supposer que le réseau social mettra en place une limite de temps. Dans ce cas, les utilisateurs n’auront que quelques minutes pour modifier le contenu du message initial. L’on peut également imaginer que Twitter cantonne la modification à quelques caractères seulement et non tous.

Reste à voir ce que le réseau social nous réserve.

> Lire aussi :  Affaire Khashoggi : Twitter ferme un réseau de bots pro-saoudiens

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests