Twitter permettra les publications sponsorisées sur Moments

Le forum économique de Davos a été l’occasion de découvrir une nouvelle offre publicitaire de Twitter. Les Moments des éditeurs dotés d’une forte audience peuvent désormais être sponsorisés.

C’est une première qui a été testée pendant le forum économique de Davos. Alors que Donald Trump se confrontait au reste du monde, un « Moments » Twitter créé par le média américain Bloomberg a été sponsorisé par Bank of America.

Les Moments Twitter pourront désormais être sponsorisés

Les Moments sont pour Twitter, l’équivalent des Stories pour Snapchat. Il s’agit d’un regroupement de tweets, photos ou encore vidéos que n’importe qui peut agréger. L’idée étant bien sûr de raconter une histoire spécifique. Le tout à l’avantage de pouvoir être actualisé facilement et d’être un format particulièrement clair et apprécié des utilisateurs. Twitter va donc désormais proposer aux annonceurs de créer la photo de couverture de leur choix et d’insérer leurs tweets promotionnels dans le flux.

Bien entendu, pour Twitter, l’idée est de continuer à monétiser sa plateforme. On ignore encore les tarifs qui seront pratiqués, ceux-ci devront vraisemblablement varier de façon importante. La répartition entre Twitter et les éditeurs sera négociée au cas par cas. Les plus gros éditeurs auront donc le droit à une plus grosse part du gâteau. Pour l’instant, cela devrait être réservée à ceux ayant une très forte audience : chaînes TV, ligues sportives, médias numériques…

Les entreprises voulant insérer de la publicité pourront aussi viser spécifiquement le public qui les intéresse grâce aux outils publicitaires proposés par Twitter. Reste à voir comment les utilisateurs réagiront si la publicité commence à prendre une place trop importante. Par ailleurs, on ignore la marge de manœuvre des éditeurs dans la sélection des entreprises voulant faire apparaître une publicité.

Si on parle d’un Moments créé par un club de sport, cela ne change pas grand-chose. En revanche, dans le cas d’un média d’information, sur des événements politiques ou économiques, les conséquences potentielles sont bien réelles. Du côté de Twitter, il s’agit en revanche d’un nouveau pas vers une monétisation efficace du service.


Commenter