Suivez-nous

Réseaux sociaux

Twitter suspendu un utilisateur qui a « glorifié la violence »… en partageant le même contenu que Trump

Un utilisateur a été suspendu par Twitter alors qu’il avait posté le même message que Donald Trump.

Il y a

  

le

 
Twitter Trump
© Unsplash / Sara Kurfeß

Il y a quelques jours, Twitter a épinglé deux tweets de Donald Trump qui ont été signalés pour la première fois comme étant des contenus dont il fallait vérifier la véracité. Le réseau social a donc caché ces derniers derrière un message indiquant aux utilisateurs de « vérifier les faits sur le vote par correspondance ». C’est la première fois que la plateforme prenait des mesures concernant le contenu partagé par le président des États-Unis.

« Je voulais simplement voir si Twitter ferait jouer les préférences sur les discours et leurs conditions »

Un utilisateur a souhaité faire une expérience afin de déterminer comment Twitter gère les messages de Trump et s’il a droit à un quelconque traitement de faveur en raison de son statut. Bizarre Lazar a expliqué qu’il voulait voir en combien de temps le réseau sanctionnerait ses messages. Il détaille à Business Insider : « Mon intention était de voir si les choses que le président disait, venant d’un civil, seraient signalées. En fait, je voulais simplement voir si Twitter ferait jouer les préférences sur les discours et leurs conditions ».

Lancé le 29 mai, le compte @SuspendThePres partage des messages identiques à ceux du président américain. Il n’a fallu que 3 jours pour que la plateforme détermine qu’il était en violation avec les règles de la plateforme avant de suspendre son compte. Le tweet concernait un message portant sur les manifestations et reprenant la déclaration controversée de Trump : « quand le pillage commence, la fusillade commence ».

La suspension de @SuspendThePres a été immédiate et a duré 12 heures tandis que Donald Trump n’a eu droit qu’à un avertissement affiché sur le tweet en question. Cela laisse à supposer que le politicien a effectivement droit à un traitement différent de celui d’un utilisateur lambda, alors que les contenus mis en ligne sur les mêmes… Et que la communauté du président des USA est beaucoup plus conséquente que celle de l’utilisateur suspendu.

Depuis, le compte @SuspendThePres a repris son activité sur Twitter.

De son côté, Donald Trump a déclaré qu’il voulait réguler les pratiques de Twitter à l’aide d’un nouveau décret.

Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.5 / 5
15,9 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests