Connect with us

Actualités

Twitter a testé des recommandations de comptes à ne plus suivre

Twitter voulait aider les utilisateurs à faire le ménage via un test qui consiste à suggérer des comptes à ne plus suivre sur la plateforme.

Il y a

le

Les réseaux sociaux Twitter et instagram

Comme tous les autres réseaux sociaux, Twitter réalise régulièrement des tests pour améliorer son service. Et le dernier en date concerne la liste des comptes suivis.

Comme l’a repéré le consultant Matt Navara (anciennement responsable social média chez The Next Web), Twitter a testé des suggestions de comptes à ne plus suivre.

Le test, qui est déjà terminé, a d’ailleurs été confirmé par la plateforme de microblogging. « Nous savons que les gens veulent une timeline Twitter pertinente. Une façon d’obtenir cela est de ne plus suivre les personnes avec lesquels ils n’engagent pas régulièrement », lit-on dans une déclaration de Twitter donnée à The Verge. « Nous avons effectué un test incroyablement limité sur des comptes durant lequel on a mis en avant des comptes avec lesquels les utilisateurs n’engageaient pas pour vérifier s’ils voudraient ne plus les suivre ».

> Lire aussi :  Donald Trump lance un avertissement pour Google, Facebook et Twitter

Mauvais timing pour une fonctionnalité qui aurait pu rendre votre timeline plus utile

A priori, cela aurait pu être une bonne chose pour Twitter et pour les utilisateurs. En effet, en rendant leurs timelines plus pertinentes, les utilisateurs de la plateforme pourraient faire de Twitter leur principale application de veille.

Mais malheureusement, cette fonctionnalité aurait également pu entraîner Twitter dans une nouvelle polémique puisque la manière dont fonctionne ces suggestions de comptes à supprimer aurait pu être mal interprétée par les partis conservateurs, qui accusent déjà souvent les acteurs du web d’être biaisés.

Comme nous l’écrivions récemment, Twitter, Facebook et Google ont par exemple été accusés par Donald Trump de ne pas être impartiaux. Le président américain a déclaré que ces géants du numérique étaient dans des « eaux troubles ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests